Hardcore Blasters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hardcore Blasters
Description de l'image HB.jpg.
Filiale Ipnotika, Hardcore Masters
Fondation 2002
Fondateur Diego Buffoni, Simone Gritti
Genre Techno hardcore, gabber
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Site web www.hardcoreblasters.com

Hardcore Blasters est un label indépendant de techno hardcore et gabber italien. Il est fondé en 2002 par Diego Buffoni et Simone Gritti.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le label est fondé en 2002 par Diego Buffoni (alias DJ D) et Simone Gritti, créateurs en 1994 du label indépendant hardstyle/hard trance Ipnotika. Il est l'un des nombreux labels hardcore indépendants ayant émergé au début des années 2000 pendant la crise et les controverses que subissait à cette époque la scène gabber[1].

Le label compte des artistes d'origines néerlandaises, italiennes et espagnoles, incluant Nitrogenetics, Rayden (anciennement DJ Piwi), Juanma, DJ D, Hellsystem, Miosa et le groupe Dirty Bastards[2] ; la plupart de ces artistes possèdent un passé notoire comme Juanma, collaborateur de Javi Boss, ancien résident à Central Rock, lauréat de prix issus de nombreux magazines[3].

Depuis les années 2010, Hardcore Blasters participe à divers événements comme Masters of Hardcore[4],[5], et à plusieurs festivals français[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 01.04.2000: Thunderdome 2000 (cancelled) », sur Thunderdome (consulté le 2 janvier 2013)
  2. (en) « ARTISTS », sur Hardcore Blasters (consulté le 2 février 2013)
  3. (en) « ARTISTS : Juanma », sur Hardcore Blasters (consulté le 2 février 2013)
  4. (nl) « Masters of Hardcore · The Voice of Mayhem Sitemastersofhardcore.com », sur Partyflock (consulté le 15 avril 2018).
  5. (nl) « Masters of Hardcore · The Conquest of Fury × 3 Sitemastersofhardcore.com », sur Partyflock (consulté le 15 avril 2018).
  6. « darkzone festival lyon », sur soonnight.com, (consulté le 15 avril 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]