Javi Boss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boss (homonymie).
Javi Boss
Surnom Central, DJ Javi Boss, The Boss, Ratman
Nom de naissance Francisco Javier García Ramón
Naissance
Alicante, Valence, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale Producteur de musique, disc jockey[1]
Genre musical Techno hardcore, gabber, hard house (débuts), makina (débuts)
Instruments Cubase[2]
Labels Masters of Hardcore, Central Rock Records, Bit Music (ancien), Xque Records (ancien), H2OH Recordings, Offensive Records (ancien), Hardcore Blasters (ancien)
Site officiel www.djaviboss.com

Javi Boss, de son vrai nom Francisco Javier García Ramón, né en 1974, est un producteur et disc jockey de techno hardcore et gabber espagnol. Il est le principal dirigeant du très notable label discographique espagnol Central Rock Records.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francisco est né en 1974 à Alicante, Valence[3]. Il lance concrètement sa carrière de producteur et disc jockey au tout début des années 2000, ses premiers pas s'effectuant au label espagnol Bit Music. En parallèle, le label Central Rock Records, un label axé techno hardcore, hard house et dance, est lancé en 2000 sous contrôle de Blanco y Negro jusqu'en 2003, Sous Divusca, jusqu'en 2008, puis par Freneti-K Records ; Javi Boss en est le coordinateur et A&R.

Au fil des années, Javi Boss participe à l'émission espagnole Música sí diffusée sur la chaîne TVE, et collabore avec d'autres artistes de techno hardcore tels que Paul Elstak (Suicide), Omar Santana (Causing Hysteria), DJ D (No Way Out) et Buenri (Crazy on the Track). Toujours à cette période, il s'associe plus particulièrement à un autre artiste espagnol, Juanma, souvent sous quelques différents noms comme Bossma et Cara a Cara.

Depuis les années 2010, ses compositions apparaissent dans de nombreux albums et nombreuses compilations de célèbres festivals comme Dominator[4], Masters of Hardcore[5] et Syndicate[6]. En 2015, il signe son premier EP au sein du label Masters of Hardcore, intitulé Damnation. En mai 2016, il est annoncé au festival Dominator, aux côtés notamment d'Angerfist, DJ Mad Dog et Noize Suppressor[7]. Le 5 août 2016, Javi Boss publie son nouvel EP, Impact[8],[9]. En juillet 2017, il s'associe à Broken Minds pour le morceau clippé Here I Am[10]. La même année, il revient à divers festival comme le Medusa Sunbeach Festival[11], le Summer Story Festival[12], l'Animal Sound[13] et Tomorrowland[14].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 2002 : The Boss (Central Rock Records)
  • 2003 : Spain Best Core I (Bit Music, Central Rock Records)
  • 2003 : Spain Best Core II (Bit Music, Central Rock Records)
  • 2003 : Like What (Bit Music, Central Rock Records)
  • 2003 : The Boss II (Bit Music, Central Rock Records)
  • 2004 : Causing Hysteria (avec Omar Santana) (H2OH Recordings)
  • 2004 : Cara A Cara (avec Juanma) (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2004 : The Boss III - Eternity (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2004 : Enjoy (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2004 : Spain Best Core III (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2005 : Suicide (avec Paul Elstak) (Offensive Records)
  • 2005 : The Eye (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2005 : No Way Out (avec DJ D (Hardcore Blasters)
  • 2005 : Growing (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2006 : Spain Best Core V - The Patriot (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2006 : The Boss - Dedicated (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2006 : Moon Steel - DJ Domingo - Vol.4) (avec Juanma) (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2006 : Spain Best Core IV (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2006 : Crazy on the Track (avec Buenri) (Xque Records, Bit Music)
  • 2007 : It's My Life (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2007 : Vice (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2007 : Game Over (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2007 : The War (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2007 : Spain Best Core - Alliance (Central Rock Records)
  • 2008 : Cara a Cara (avec Juanma) (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2008 : Pandora (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2009 : Violet Hardcore (Central Rock Records, Bit Music)
  • 2009 : Central 10 (avec Juanma) (Central Rock Records)
  • 2009 : Mr. Black (Central Rock Records)
  • 2009 : Print the Melody (avec Juanma) (Central Rock Records)
  • 2009 : Vend3tta (Central Rock Records)
  • 2010 : Hypnosis (Central Rock Records)
  • 2010 : The Ultimate Vinyl of the Earth (avec Juanma) (Central Rock Records)
  • 2010 : Cara a Cara (Face to Face) (avec Juanma) (Central Rock Records)
  • 2010 : Hardcore Legend Never Die (Central Rock Records)
  • 2011 : Central Eleven (Central Rock Records)
  • 2015 : Damnation (Masters of Hardcore)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Javi Boss », sur Partyflock (consulté le 8 octobre 2017).
  2. « javi boss in the studio », sur youtube.
  3. (en) « Javi Boss Biography », sur Ground Zero Festival (consulté le 8 octobre 2017).
  4. (es) « Álbum Dominator », sur Core for Existence, (consulté le 18 août 2013).
  5. (es) « The Conquest of Fury (chapter XXXV) », sur coreforexistence.com, (consulté le 18 août 2013).
  6. (es) « Syndicate live sets », sur coreforexistence.com, (consulté le 18 août 2013).
  7. (en) Thomas Sterks, « Get ready for the full Dominator 2016 line-up », (consulté le 8 octobre 2017).
  8. (en) « Mindcontroller Track Reviews », sur The Hard Data, (consulté le 8 octobre 2017).
  9. (en) « Impact - EP - Javi Boss », sur iTunes (consulté le 8 octobre 2017).
  10. (en) « Broken Minds & Javi Boss present: Here I Am », sur mostwanted.dj, (consulté le 8 octobre 2017).
  11. (es) « Medusa Sunbeach Festival cierra su cartel con grandes sorpresas: Richie Hawtin y Circoloco », sur EUROPA FM EMISORA OFICIAL (consulté le 8 octobre 2017).
  12. (en) « Nuevas confirmaciones para el A Summer Story Festival », sur darbaculture.com (consulté le 8 octobre 2017).
  13. (es) « Animal Sound completa el cartel de su cuarta edición con la confirmación de 14 nuevos artistas », sur laverdad.es (consulté le 8 octobre 2017).
  14. (es) « Relive Tomorrowland 2017 by watching and listening to some of the best artists like Don Diablo, Armin Van Buuren, Duke Dumont, Axwell, and more! », sur edmidentity.com, (consulté le 8 octobre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]