Traxtorm Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traxtorm Records
Description de l'image TraxtormRecords.svg.
Filiale Brutale, G-Net Records, Impulse Records, Randy 909 % Records, Traxtorm Records Revamped, Traxtorm Records Sinful Edition, Traxtorm Records Special Edition
Fondation 1995
Fondateur The Stunned Guys
Genre Techno hardcore, gabber
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Siège Pioltello, Milan, Lombardie
Site web www.traxtorm.com

Traxtorm Records est un label de techno hardcore italien, situé à Pioltello, Milan, en Lombardie. Traxtorm Records organise également de nombreux festivals et évènements. Le label possède un bon nombre de sous-labels, le dernier actif étant Brutale. Traxtorm organise et participe également à divers évènements de musique électronique en Italie et à l'international. Entre 1996 et 2009, le label publie une série de compilations intitulées Always Hardcore (23 volets en date).

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Ancien logo du label.

Après de nombreuses tentatives de collaboration avec d'autres labels localisés en Italie, le duo italien The Stunned Guys crée son tout premier label indépendant en 1995, uniquement basé sur le hardcore[1],[2]. Leurs productions ont eu une influence massive à travers le monde et notamment en Europe (Pays-Bas, Belgique, Espagne, France, Suisse, États-Unis, Canada, Croatie), ainsi le son Traxtorm devient vite une source d'inspiration pour les autres producteurs et labels (par exemple, le super-hit intitulé Thrillseeka, imité par centaine de productions)[1].

Au début des années 2000, Traxtorm est, avec D-Boy Black Label dirigé par Digital Boy, l'un des deux plus grands labels hardcore italiens[3],[4]. En 2006, un groupe du nom de Traxtorm Gangstaz Allied est créé en tant que projet pour tous les artistes du label ; en 2009, le groupe apparaît au Royaume-Uni durant la soirée The Ultimate UV Glow Show[5].

Années 2010[modifier | modifier le code]

En 2011, il présente également plusieurs podcasts mixés d'environ une heure chacun ; ce format est repris pour populariser le concept Hardcore Italia. Traxtorm Records reste particulièrement axé sur les vinyles mais vendent également leurs musiques sur internet en qualité .wav et 320 kb/s. Le , le label présente un nouveau membre, Placid K, ainsi que son nouvel EP intitulé Brush 'em Off, publié le 5 juin[6]. En juillet 2013, le label accueille un nouvel artiste, Advanced Dealer[7]. En 2014, Meccano Twins, Unexist et The Sickest Squad forment le sous-label de uptempo[8], Brutale, duquel en découle une compilation intitulée Bru†ale.

En 2016, le label sort le premier album studio d'AniMe, Exterminate[9]. Elle sort cette même année l'EP Sickness. En avril 2018, le label sort l'album Our Life is Hardcore des Melodyst.

Artistes[modifier | modifier le code]

Traxtorm Records représente actuellement des artistes principalement localisés en Italie et incluent avant 2013 Art of Fighters, Amnesys, DJ Mad Dog[10] (Dogfight Records), AniMe, Nico e Tetta, The Sickest Squad[11], The Stunned Guys, Tommyknocker, Alien T et Unexist[12]. De nouveaux artistes/groupes comme Placid K, Advanced Dealer, Radio Killah, et The Melodyst (considérés comme les stars montantes du label par le journal américain LA Weekly[13]) seront par la suite signé. Durant les années 2000, il impliquait également des artistes/groupes tels que les Core Pusher.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The Stunned Guys (official bio) », sur Traxtorm Records (consulté le 20 juin 2012).
  2. (en + nl) « The Stunned Guys: geïnspireerd door hun eigen werk », sur Partyflock, (consulté le 7 décembre 2012)
  3. (de) Rainer Diaz-Bone, Kulturwelt, Diskurs und Lebensstil: Eine Diskurstheoretische, (ISBN 3531919407, lire en ligne).
  4. « Dj Anime ( It – Traxtorm Records ) », [...] D-Boy Black Label, qui est l’un des 2 grands label italien de la musique hardcore, depuis de nombreuses années, avec Traxtorm Records.. c’était en 2000.
  5. (en) « Fantazia The Ultimate UV Glow Show », sur Fantazia (consulté le 21 juillet 2013).
  6. (en) « Placid K joins Traxtorm Records », sur Traxtorm Records, (consulté le 20 juin 2012).
  7. (en) Traxtorm Records, « Advanced Dealer – Freedom », sur Traxtorm, (consulté le 21 juillet 2013).
  8. (sk) « Známi sú nielen skvelými frenchcore a industrial hardcore vystúpeniami vlastnej produkcie, ale aj spoluprácou s legendárnymi Rotterdam Terror Corps či talianskym Uptempo labelom Brutale (Traxtorm Records) », sur diva.aktuality.sk (consulté le 7 juin 2018).
  9. (nl) « Interview Review: AniMe Exterminate – Review & Interview », sur Hardstyle Mag, (consulté le 2 juin 2018).
  10. (nl) « Ibiza Goes Hard 2018 », sur oneedm.com (consulté le 7 juin 2018), DJ Mad Dog will be a sure not-to-miss. A known performer at Q-Base, he is also a regular in the studio with releases on Traxtorm Records. This talent will continue to deliver to audiences hardcore..
  11. (en) « DJ The Sickest Squad », sur djguide (consulté le 21 juillet 2013), [...] they proposed their project to a specialized Hardcore label: "TRAXTORM RECORDS". One year later, their first release on the label ("Inspector Fucker") was available. All Sick Dj Team’s efforts appeared to be rewarded at last: their first ep was soon published in the track list of the "best-seller" Hardcore compilation "TRAXTORM POWER 2003"..
  12. (nl) « Overzicht : Traxtorm Records », sur Partyflock (consulté le 7 décembre 2012).
  13. (en) « How I Raved Again on America's Largest Hard Dance Tour », sur LA Weekly, (consulté le 7 juin 2018), The Melodyst are actually two young gentlemen from Milan (one translated the above quote for the other), rising stars on the Traxtorm label.

Liens externes[modifier | modifier le code]