The Stunned Guys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monopoli (homonymie).
The Stunned Guys
Description de cette image, également commentée ci-après
The Stunned Guys.
Informations générales
Autre nom Da Beatblower, Turbolenza, Baba Nation
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Producteur, disc jockey
Genre musical Techno hardcore, gabber
Années actives Depuis 1994
Labels Traxtorm Records
Composition du groupe
Membres Massimiliano Monopoli
Anciens membres Gianluca Rossi, DJ Buby

The Stunned Guys est un groupe (one man band) de techno hardcore et gabber italien. Le groupe est le fondateur du label Traxtorm Records. The Stunned Guys se compose initialement de trois membres, dont DJ Buby qui annonce son départ à la fin des années 1990, et Gianluca Rossi, qui annonce son départ le . Désormais, seul Massimiliano Monopoli () produit sous ce nom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et débuts[modifier | modifier le code]

Massimiliano Monopoli commence sa carrière en 1987, et son partenaire de groupe, Gianluca Rossi, en 1991[1]. Tous deux tentent de se faire connaître aux alentours de 1992 et 1993, en envoyant des cassettes démo aux principaux labels discographiques néerlandais axés techno hardcore, sans réponse[1],[2]. Pendant cette période, Monopoli est étudiant à l'université et travaille à mi-temps comme ingénieur-son dans un petit studio d'enregistrement à Milan, en Italie, tandis que Rossi est résident du club Number One[2]. Ils décident d'emprunter le nom de The Stunned Guys, trouvé par DJ Buby, l'un des membres initiaux du groupe, qui annonce son départ à la fin des années 1990, alors qu'il proposait des démos au label Mid-Town[2]. Paul Elstak, quasi-inconnu à cette époque, leur propose de venir les rencontrer dans son studio à Rotterdam, aux Pays-Bas, et de les signer au label Rotterdam Records.

Le groupe se popularise progressivement dans la scène underground, et décide de lancer son propre label indépendant, Traxtorm Records, en 1995[1],[3]. À cette période, certains de leurs morceaux sortent sous le pseudonyme Da Beatblower, qui popularisent la série de compilations Always Hardcore. Ce sont des morceaux tels que Army of Hardcore (avec Neophyte), Thrillseeka (avec Paul Elstak), et Revolution 909, qui les popularisent. Ils retournent en Italie quelques années plus tard, et commencent à produire d'autres artistes italiens. Ils sont désormais reconnus comme l'un des groupes majeurs de la scène hardcore à l'international, et sont toujours à la tête de Traxtorm, devenu une référence grâce à des artistes et groupes, respectivement, comme DJ Mad Dog, Amnesys, Tommyknocker, Nico e Tetta, et Art of Fighters.

Années 2000 et 2010[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, The Stunned Guys se présent pour un cours mixset à l'émission espagnole Música Sí, diffusée sur TVE. En 2007, le groupe fait paraître un mix aux côtés de DJ Pavo dans l'album 3XHARD3R Chapter 3 accueilli par une note de 82 sur 100 sur Partyflock[4]. La même année, il participe à l'album A Nightmare Outdoor 2007 - The Live DJ Sets, accueilli par une note de 83/100 sur Partyflock[5]. En avril 2009, après plus de seize années de collaboration, Gianluca Rossi quitte le groupe[1], mais Massimiliano garde le nom du groupe, et continue de composer en solo.

Le 26 juin 2014, il fait paraître un nouvel EP intitulé Shock the Audience. The Stunned Guys participent du 23 au 25 juin 2017 au festival Defqon.1[6] ainsi qu'au Tomorrowland[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Biography (official) », sur Traxtorm Records (consulté le 30 juin 2012).
  2. a, b et c (nl) Karian, « The Stunned Guys: geïnspireerd door hun eigen werk », sur Partyflock, (consulté le 28 juin 2014).
  3. (en) « Traxtorm Records presents new raw sublabel », sur Hard News, (consulté le 21 octobre 2017).
  4. (nl) toetje, Vage Nico et San Marino, « 3XHARD3R Chapter 3 », sur Partyflock (consulté le 28 juin 2014).
  5. (nl) toetje, « A Nightmare Outdoor 2007 - The Live DJ Sets », (consulté le 28 juin 2014).
  6. (en) « Defqon.1 Weekend Festival 2017 », sur EDM Identity, (consulté le 21 octobre 2017).
  7. (en) « Tomorrowland 2017 Lineup Features 69 Stage Hosts & Over 1,000 Artists », sur edmsauce.com, (consulté le 21 octobre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]