Morane-Saulnier MS.760 Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Morane-Saulnier MS.760 Paris Su-27 silhouette.svg
Morane-Saulnier MS.760 Paris marine.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : France Morane-Saulnier
Rôle Avion de liaison
Premier vol 29 juillet 1954
Date de retrait 1997 (en France), 2007 (en Argentine)
Nombre construits 165
Équipage
1 pilote, 3 passagers
Motorisation
Moteur Turboméca Marboré
Nombre 2
Type Turboréacteur
Dimensions
Envergure 10,24 m
Longueur 10,15 m
Hauteur 2,60 m
Surface alaire 18,00 m2
Masses
À vide 2 070 kg
Maximale 3 902 kg
Performances
Vitesse maximale 695 km/h
Plafond 12 000 m
Rayon d'action 1 740 km
Morane-Saulnier MS 760 aux 100 ans de l'aviation à Mérignac en 2010.

Le Morane-Saulnier MS.760 'Paris' est un avion à réaction quadriplace construit par Morane-Saulnier, sous la direction de l'ingénieur Paul-René Gauthier[1], destiné principalement à des missions de liaison ou de transport léger. Apparu à la fin des années 1950, il a été construit à 165 exemplaires dont une bonne partie était toujours en service à la fin des années 1980. Un certain nombre d'avions ont été vendus à l'exportation ou à des opérateurs civils. Il est considéré comme l'un des tout premiers very light jet (en).

Historique[modifier | modifier le code]

Variantes[modifier | modifier le code]

  • MS.760 Paris I : version initiale avec réacteurs Marboré II de 400 kgp
  • MS.760B Paris II : réacteurs Marboré IV de 480 kgp, réservoirs en bout d'ailes, air climatisé, compartiment à bagages agrandi
  • MS.760C Paris III : version allongée avec 6 places (1 prototype)
  • MS.760 Paris IR et IIR : désignation des avions brésiliens rachetés par la France

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Renouveau[modifier | modifier le code]

Le 2 novembre 2009, la société américaine JetSet, basée en Floride, a acquis le certificat de type qui appartenait à Daher-Socata. Outre cet achat, la société a acheté l'outillage, qui a été rapatrié en Floride. Cette société a acheté environ 40 cellules réformées des armées de l'air du Brésil, de l'Argentine et de la France, afin de proposer un very light jet aux particuliers, pour un prix d'environ 500 000 $. Si ce renouveau trouve son marché, la société envisage de construire de nouvelles cellules avec une nouvelle motorisation[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arts&Métiers Mag - Dossier sur Paul-René Gauthier - Octobre 2011
  2. « Site officiel de la société » (consulté le 22 août 2011)
  3. Gil Roy, « Relance du MS760 Paris », aerobuzz.fr,‎ 2 novembre 2009 (consulté le 22 août 2011)
  • (en) David Donald et Jon Lake, The Encyclopedia of World Military Aircraft, NY, NY, Barnes & Noble,‎ 2000 (ISBN 0-7607-2208-0)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié

Liens externes[modifier | modifier le code]