1913 en aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de l'aéronautique

Évènements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 14 janvier : premier survol réel des Pyrénées. C'est le pilote suisse Oskar Bider qui signe cette première en reliant Pau et Madrid. Le , Maurice Tabuteau avait déjà franchit les Pyrénées en reliant Biarritz et San Sebastian, mais il s'était alors contenté de longer la côte et de passer, au retour, derrière la chaîne côtière[1]. Bider réalise au contraire un vol en altitude, franchissant des reliefs d'environ 1 500 mètres d'altitude.
  • 25 janvier : Jean Bielovucic réalise la traversée des Alpes avec succès (Brigue, Suisse - Domodossola, Italie), avec un monoplan Hanriot à moteur Gnome de 80 chevaux[2].

Février[modifier | modifier le code]

  • 28 février : le Français Verminck effectue le premier vol en avion au Cambodge en reliant Saigon et Pnom-Penh, soit 330 km avec escale à Tanchau.

Mars[modifier | modifier le code]

  • Mars : la Chine se dote d'une armée de l'air et passe commande de 12 appareils à la France.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 8 avril : en tournée en Asie avec Marc Pourpe, le pilote français Verminck se tue au cours d'une démonstration à Saïgon.

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 25 juin : l'aviateur français Marcel Brindejonc des Moulinais établit le nouveau record du monde de la traversée au-dessus de la mer, en volant de Reval (Estonie) jusqu’à Stockholm (Suède), soit environ 400 kilomètres, avec un monoplan Morane-Saulnier de 80 chevaux[3].
  • 29 juin : destruction du prototype Avro E dans un accident qui coute la vie à son pilote.

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

  • 20 août : le Russe Nesterov exécute sur un « Nieuport » le premier looping.

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 27 septembre :
    • le Français Adolphe Pégoud effectue le premier double-looping;
    • le Français Prévost bat le record de vitesse pure en avion : 191,897 km/h sur un « Deperdussin ».
  • 29 septembre : le Français Maurice Prévost remporte la « Coupe Gordon Bennett » à Reims sur un appareil monoplan « Deperdussin » en bouclant les 200 km du parcours en 59 minutes et 45 secondes. Prevost bat ainsi le record de vitesse moyenne (200,836 km/h) et de vitesse pure (203,850 km/h). Il succède ainsi à Jules Védrines, dernier gagnant de la Coupe Gordon-Bennett[4].

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 14 octobre : l'Alsacien Victor Stoeffler devient le recordman du monde de distance en parcourant 2 165 km en 24 heures, en volant de minuit à minuit sur un Aviatik biplan à moteur Mercedes, effectuant conjointement le premier vol libre de nuit.

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 9 novembre : Pierre Chanteloup réalise le 1er looping aux commandes d'un appareil de type biplan Caudron ; le 21 novembre, il fera une nouvelle démonstration de ses acrobaties mais cette fois devant la presse invitée par les frères Caudron[5].
  • 20 novembre au 29 décembre : première liaison aérienne France-Égypte (avec escales) par Jules Védrines à bord de son monoplan Blériot. Il part de Nancy le 20 novembre et arrive au Caire le 29 décembre.

Décembre[modifier | modifier le code]

Images[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]