1918 en aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1915 1916 1917  1918  1919 1920 1921
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de l'aéronautique


Événements[modifier | modifier le code]

  • 1914-1918 : au cours de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne construisit 38 000 avions, la Grande-Bretagne 55 100 et la France 51 700 dont la moitié pour la seule année 1918. À la fin du conflit, l'armée américaine qui ne comptait aucun appareil opérationnel 24 mois plus tôt, compte 2 107 avions. Du côté des pilotes, les « as » de la Grande Guerre les plus fameux furent l'Allemand Manfred von Richthofen (80 victoires homologuées), le Français René Fonck (75 victoires homologuées) et le Canadien Billy Bishop (72 victoires homologuées). Si le « Baron Rouge » trouve la mort au cours du conflit, Fonck et Bishop lui survivent.

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

  • 23 février : l'as belge Edmond Thieffry est abattu et tombe derrière les lignes ennemies. Malgré ses 5 tentatives d'évasion, le pilote belge ne reviendra au pays qu'après la capitulation.

Mars[modifier | modifier le code]

  • 3 au 30 mars : Hubert Lyautey accepte d'accorder à Pierre Latécoère une convention postale, mais demande, à titre de test, de se faire livrer son courrier par avion. Deux avions « Salmson » décollent alors de Toulouse, direction le Maroc, mais ces deux appareils sont rapidement hors d'état de poursuivre leur route. Nouveau décollage de Toulouse le 8 mars. Cette fois, l'avion parvient à rallier Casablanca dès le 9 mars. Lyautey signe finalement la convention postale de Latécoère le 30 mars.
  • 8 Mars : Les postes, télégrammes et téléphones (PTT) décident de créer une liaison postale régulière en avion entre Paris et La Baule pour desservir les troupes américaines en poste à St Nazaire et ses environs[1].
  • 23 mars : 70 avions britanniques et allemands s'affrontent au cours du plus important combat aérien de la Grande Guerre.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 21 avril : l'as allemand Manfred von Richthofen, surnommé le baron rouge, meurt à bord d'un Fokker Dr.1 Triplan au cours d'un combat aujourd'hui encore nébuleux. Le capitaine australien Roy Brown est crédité de cette victoire que d'autres revendiquent.
  • 29 avril : première victoire aérienne américaine sur le front européen.

Mai[modifier | modifier le code]

  • 9 mai : l'as français René Fonck abat 6 avions allemands au cours de la même journée.
  • 19 mai : dernier raid de bombardiers (avions et dirigeables) allemands au-dessus de l'Angleterre.
Over there !, affiche de recrutement pour l'armée de l'air américaine, de Louis Fancher, 1918

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 26 septembre : l'as français René Fonck renouvelle son exploit du 9 mai précédent en abattant 6 avions allemands en une seule journée.

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 9 octobre : raid massif de bombardement allié sur le front. 250 bombardiers escortés par 100 chasseurs lancent 32 tonnes de bombes entre Wavrille et Damvilliers.

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 11 novembre : démonstration de virtuosité des pilotes chinois au-dessus de Pékin à l'occasion de cette journée de la paix. Ils passent au ras des bâtiments et de la foule.

Décembre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]