1918 en aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1915 1916 1917  1918  1919 1920 1921

Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie de l'aéronautique


Événements[modifier | modifier le code]

  • 1914-1918 : au cours de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne construisit 38 000 avions, la Grande-Bretagne 55 100 et la France 51 700 dont la moitié pour la seule année 1918. À la fin du conflit, l'armée américaine qui ne comptait aucun appareil opérationnel 24 mois plus tôt, compte 2 107 avions. Du côté des pilotes, les « as » de la Grande Guerre les plus fameux furent l'Allemand Manfred von Richthofen (80 victoires homologuées), le Français René Fonck (75 victoires homologuées) et le Canadien Billy Bishop (72 victoires homologuées). Si le « Baron Rouge » trouve la mort au cours du conflit, Fonck et Bishop lui survivent.

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

  • 23 février : l'as belge Edmond Thieffry est abattu et tombe derrière les lignes ennemies. Malgré ses 5 tentatives d'évasion, le pilote belge ne reviendra au pays qu'après la capitulation.

Mars[modifier | modifier le code]

  • 3 au 30 mars : Hubert Lyautey accepte d'accorder à Pierre Latécoère une convention postale, mais demande, à titre de test, de se faire livrer son courrier par avion. Deux avions « Salmson » décollent alors de Toulouse, direction le Maroc, mais ces deux appareils sont rapidement hors d'état de poursuivre leur route. Nouveau décollage de Toulouse le 8 mars. Cette fois, l'avion parvient à rallier Casablanca dès le 9 mars. Lyautey signe finalement la convention postale de Latécoère le 30 mars.
  • 23 mars : 70 avions britanniques et allemands s'affrontent au cours du plus important combat aérien de la Grande Guerre.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 21 avril : l'as allemand Manfred von Richthofen, surnommé le baron rouge, meurt à bord d'un Fokker Dr.1 Triplan au cours d'un combat aujourd'hui encore nébuleux. Le capitaine australien Roy Brown est crédité de cette victoire que d'autres revendiquent.
  • 29 avril : première victoire aérienne américaine sur le front européen.

Mai[modifier | modifier le code]

  • 9 mai : l'as français René Fonck abat 6 avions allemands au cours de la même journée.
  • 19 mai : dernier raid de bombardiers (avions et dirigeables) allemands au-dessus de l'Angleterre.
Over there !, affiche de recrutement pour l'armée de l'air américaine, de Louis Fancher, 1918

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 26 septembre : l'as français René Fonck renouvelle son exploit du 9 mai précédent en abattant 6 avions allemands en une seule journée.

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 9 octobre : raid massif de bombardement allié sur le front. 250 bombardiers escortés par 100 chasseurs lancent 32 tonnes de bombes entre Wavrille et Damvilliers.

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 11 novembre : démonstration de virtuosité des pilotes chinois au-dessus de Pékin à l'occasion de cette journée de la paix. Ils passent au ras des bâtiments et de la foule.

Décembre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]