Morane-Saulnier Type N

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Morane-Saulnier Type N
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : France Aéroplanes Morane-Saulnier
Rôle Avion de chasse
Mise en service
Nombre construits 49
Équipage
1
Motorisation
Moteur Le Rhône 9C
Nombre 1
Type 9 cylindres en étoile refroidis par air
Puissance unitaire 110 ch (80,9 kW)
Dimensions
Envergure 8,30 m
Longueur 6,70 m
Hauteur 2,50 m
Masses
Avec armement 510 kg
Performances
Vitesse maximale 165 km/h
Plafond 4 000 m
Armement
Interne Une mitrailleuse Vickers de 7,7 mm ou Hotchkiss de 7,9 mm

Le Morane-Saulnier Type N était un avion de chasse monoplan français de la Première Guerre mondiale, développé et fabriqué par Morane-Saulnier.

Description[modifier | modifier le code]

Malgré sa conception aérodynamique, le type N n'était pas facile à piloter. Le contrôle latéral s'effectuait par gauchissement différentiel de sa voilure et la vitesse à l'atterrissage était très élevée. Il était équipé d'une mitrailleuse fixe Vickers cal. 7,7 mm ou Hotchkiss cal. 7,9 mm qui tirait à travers la trajectoire de l'hélice. Celle-ci était équipée de déflecteurs en acier qui déviaient les balles qui auraient pu toucher les pales, une solution technique déjà employée sur les Morane-Saulnier Type L.

Le type N fut équipé d'une hélice avec un large carénage "casserole" pour améliorer l'aérodynamique mais cela créa des problèmes de refroidissement. En 1915, ce carénage fut retiré ce qui fit disparaitre les problèmes de refroidissement mais qui réduisit aussi légèrement les performances.

Seuls 49 exemplaires du Morane-Saulnier Type N furent fabriqués car le type fut rapidement rendu obsolète par le progrès technique aéronautique. Ainsi, après une période d'utilisation relativement courte, il fut retiré du front.

Variantes[modifier | modifier le code]

Morane-Saulnier Type N
Avion monoplace monoplan d'observation et de chasse.
Morane-Saulnier Type Nm
Version à queue modifiée du Type N, produite à peu d'exemplaires.
Morane-Saulnier I
Version plus puissante avec un moteur Le Rhône 9J de 110 ch.
Morane-Saulnier V
Version à long rayon d'action du I.

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Il entra en service à partir d'avril 1915 et sa désignation dans l'aéronautique militaire française était MS.5C.1. Il équipa dès octobre la première escadrille française de chasse, l'escadrille MS 12, créée le à l'initiative du commandant Charles Tricornot de Rose, et commandée par le capitaine de Bernis.

Quatre escadrilles du Royal Flying Corps étaient également équipées avec cet appareil, surnommé Bullet par les Britanniques. Et quelques rares exemplaires volèrent au sein de la 19e escadrille de la Russie tsariste.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France
Flag of Russian Empire for private use (1914–1917).svg Empire russe
Drapeau de la République populaire ukrainienne République populaire ukrainienne
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié
Avion comparable