Modèle:Liste des peuples aquitains

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Jules César (trad. Désiré Nisard), Commentaires sur la Guerre des Gaules : Commentarii de Bello Gallico, vol. 3, Paris, Didot, (lire sur Wikisource) :

    « Au bruit de cette victoire la plus grande partie de l'Aquitanie se rendit à Crassus, et envoya d'elle-même des otages. De ce nombre furent les Tarbelles, les Bigerrions, les Ptianii, les Vocates, les Tarusates, les Elusates, les Gates, les Ausques, les Garunni, les Sibuzates, et les Cocosates. »

  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r et s Pline l'Ancien, Histoire naturelle (Naturalis Historia), livre 4, [108]. Aquitani, unde nomen provinciae, Sediboviates. mox in oppidum contributi Convenae, Bigerri, Tarbelli Quattrosignani, Cocosates Sexsignani, Venami, Onobrisates, Belendi, saltus Pyrenaeus infraque Monesi, Oscidates Montani, Sybillates, Camponi, Bercorcates, Pinpedunni, Lassunni, Vellates, Toruates, Consoranni, Ausci, Elusates, Sottiates, Oscidates Campestres, Succasses, Latusates, Basaboiates, Vassei, Sennates, Cambolectri Agessinates. (Traduction)
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Manex Goyhenetche, Histoire générale du Pays basque : Préhistoire-Époque Romaine-Moyen-Âge, t. 1, Donostia / Bayonne, Elkarlanean, , 492 p. (ISBN 2913156207 et 8483314010, OCLC 41254536), p. 53-59
  4. a, b et c Jean-Joseph Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France, 1762-1770, Éd. de Paris, Desaint et Saillant, 1762-1770, 6 volumes in-folio ; ouvrage inachevé (il va jusqu'à la lettre S). (ISBN 3-262-00045-0). T.6
  5. qui signifie « cinq places fortes » en gaulois.
  6. Certains les imaginent en Catalogne (Val d'Aran), dans la haute vallée de la Garonne (Selon Raymond Lizop, d'autres les imaginent sur rive gauche de la Gironde plus généralement peuplé des Vasates
  7. Jean-Louis Davant (préf. Lorea Uribe Etxebarria), Histoire du peuple basque, Bayonne; Donostia, Elkar argitaletxea, coll. « Collection Histoire », , 11e éd. (1re éd. 1970), 352 p. (ISBN 9788497835480 et 8497835484, OCLC 49422842)
  8. Ausone, Epistulae 25.
  9. Isidore de Séville y ajoute cette peuplade dont le nom était inconnu avant lui
  10. Paul Raymond, Dictionnaire topographique du département des Basses-Pyrénées, 1863.
  11. Alexandre Ducourneau, La Guienne historique et monumentale,Coudert, 1842, p.25
  12. Sontiates chez Jules César et Sottiates chez Pline l'Ancien.
  13. a et b Charles-Louis-Napoléon Bonaparte, Histoire de Jules César, t. 2, Paris, Plon, (lire sur Wikisource) :

    « Les armes et les otages reçus, Crassus partit pour le pays des Vasates et des Tarusates. Mais les barbares, loin de se décourager de la chute si prompte d’un oppidum fortifié par la nature et par l’art, se liguent entre eux, lèvent des troupes et demandent aux peuples de l’Espagne citérieure limitrophe de l’Aquitaine, des secours et des chefs. »

  14. Dictionnaire archéologique de la Gaule: époque celtique, Volume 1, Imprimerie nationale, 1875.