Mermoz (métro de Toulouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mermoz Toulouse "M" symbol.svg
Une bouche d'accès de la station.
Une bouche d'accès de la station.
Localisation
Pays France
Ville Toulouse
Quartier La Faourette
Adresse Rue Jean-Mermoz
Coordonnées
géographiques
43° 35′ 00″ nord, 1° 24′ 55″ est
Géolocalisation sur la carte : Toulouse
(Voir situation sur carte : Toulouse)
Mermoz
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Quais Latéraux
Nombre d'accès 1
Accessibilité Oui
Transit annuel 778 424 (2016)
Historique
Mise en service
Architecte(s) Christian Gout
François Renier
Artiste(s) Jean-Paul Chambas
Gestion et exploitation
Propriétaire Tisséo - Collectivités
Exploitant Tisséo - Voyageurs
Ligne(s) Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse
Correspondances
Bus Tisséo Liste des lignes de bus de Toulouse13​​​​​​​​​​​​​​​
Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse

Mermoz est une station de la ligne A du Métro de Toulouse. Elle est située sur l'intersection entre la rue Jean-Mermoz et la rue Henri-Desbals, entre les quartiers Fontaine-Lestang, Bagatelle et La Faourette, dans le sud-ouest de la ville de Toulouse.

La station est ouverte en 1993, en tant que station de la première section de la ligne A.

Situation sur le réseau[modifier | modifier le code]

Plan du métro de Toulouse

Établie en souterrain, la station Mermoz est établie sur la ligne A du métro de Toulouse. Elle est située entre la station Bagatelle, en direction de la station terminus sud-ouest Basso-Cambo, et la station Fontaine-Lestang, en direction de station terminus nord-est Balma – Gramont[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La station Mermoz est mise en service le , lors de l'ouverture à l'exploitation de la première section, longue de 10 kilomètres entre ses terminus Basso-Cambo et Jolimont, de la ligne A du métro de Toulouse. Elle dispose d'une longueur opérationnelle des quais, de 26 m, pour une desserte par des rames composées de deux voitures[1],[2].

Mermoz est en chantier, entre 2017 et 2019, dans le cadre de la mise en service de rames de 52 m de long sur ligne A[3]. La structure n'ayant pas été prévue à l'origine pour cette desserte les travaux sont très importants, ils consistes en : une extension du gros œuvre nécessitant « des travaux d’extension du génie civil souterrain afin d’agrandir les quais » ; une extension du second œuvre et la réalisation d'un dégagement de sécurité. Les rames, pouvant accueillir 320 passagers débutent leur service le [2],[1].

En 2016, elle a enregistré 778 424 validations, ce qui la classe dans les dernières places, des stations de la ligne A. Elle représente alors moins de 2 % du transit de la ligne[4].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès et accueil[modifier | modifier le code]

La station est accessible depuis un ascenseur et un escalier, situés sur l'intersection entre la rue Jean-Mermoz et la rue Henri-Desbals. Elle est équipée de guichets automatiques, permettant l'achat de titres de transports.

La station est également équipée de quais latéraux à huit portes, permettant de recevoir des rames de 26 m à deux voitures.

Desserte[modifier | modifier le code]

Comme sur le reste du métro toulousain, le premier départ des terminus est à 5 h 15, le dernier départ est à 0 h du dimanche au jeudi et à 3 h le vendredi et samedi.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par la ligne 13 du réseau Tisséo.

L'art dans la station[modifier | modifier le code]

L'œuvre d'art associée à la station est une fresque réalisée en 1992 par le peintre Jean-Paul Chambas[5],[6].

À proximité[modifier | modifier le code]

  • Église du Saint-Esprit
  • Station VélôToulouse n° 187 (Desbals – Mont-Doré)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Robert Schwandl, « Toulouse », sur urbanrail.net (consulté le ).
  2. a et b « Ligne A en XXL », sur Tisséo, (consulté le ).
  3. « Métro Ligne A - SMTC Tisséo », sur Tisséo (consulté le ).
  4. Anthony Assemat, « Métro, tramway, bus : le palmarès des stations et des lignes les plus fréquentées, à Toulouse », sur actu.fr, (consulté le ).
  5. « L’art contemporain dans les transports », sur tisseo-collectivites.fr (consulté le ).
  6. 48 œuvres d'art contemporain : à découvrir au fil des stations de métro et de tramay Tisséo, SMTC Tisséo - Syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération toulousaine, , 56 p. (lire en ligne), p. 18.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]