Mer de Béring

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la mer
Cet article est une ébauche concernant la mer.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Béring.
Mer de Béring
Carte de la mer de Béring.
Carte de la mer de Béring.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Russie Russie
Géographie physique
Type Mer bordière
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 58° Nord 176° Ouest / 58, -176
Superficie 2 292 000 km2

Géolocalisation sur la carte : océan Pacifique

(Voir situation sur carte : océan Pacifique)
Mer de Béring

La mer de Béring, ou mer de Behring, est une mer de l'océan Pacifique située au nord des îles Aléoutiennes. Elle s'étend sur une superficie de plus de 2 292 000 km2.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Organisation hydrographique internationale définit les limites de la mer de Béring de la façon suivante[1] :

  • Au sud: Une ligne partant de Kabuch Point, sur la péninsule de l'Alaska, se poursuivant d'île en île à travers les îles Aléoutiennes jusqu'aux extrémités sud des îles Komandorski (Komandorskiye Ostrova) et se terminant au cap Kamtchatka (mys Kamchatskiy), de telle manière que tous les détroits compris entre l'Alaska et la péninsule du Kamtchatka soient inclus dans la mer de Béring.

Les interactions entre les courants, les glaces, les relief des fonds marins et la météo font de cette mer un très riche écosystème. Elle comprend le profond bassin de Béring au sud-ouest qui remonte assez brusquement à l'approche des côtes et un grand plateau continental au nord-est.

Îles[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

De nombreux scientifiques s'accordent à dire que durant l'ère glaciaire, le niveau de la mer fut assez bas pour que l'Homme puisse franchir le détroit de Béring et ainsi rejoindre l'Asie ou l'Amérique du Nord à pied.

La mer porte le nom de l'explorateur danois Vitus Béring qui fut le premier européen à la parcourir.

Les îles Diomède en mer de Béring (2006).

Depuis la vente de l'Alaska aux États-Unis en 1867, la mer de Béring se partage entre les juridictions américaine et russe avec une zone centrale en eaux internationales, le « Donut Hole ». De nombreux ports et exploitations de pêches existent le long des côtes de l'Alaska et du Kamchatka, la mer de Béring étant l'une des plus poissonneuses au monde.

Biodiversité[modifier | modifier le code]

La mer de Béring accueille de nombreuses espèces animales et végétales. Beaucoup de baleines, phoques, ours, orques sont présents dans cette mer. Près de 20 millions d'oiseaux (dont la Mouette tridactyle) ont pour habitat cette région du monde. La diversité des poissons est très grande, à peu près 419 espèces ont ainsi pu être répertoriées au sein de la mer de Béring. Le réchauffement climatique affecte l'équilibre de la région. Tout comme les assauts des pêcheurs, attirés par ces eaux parmi les plus poissonneuses de la planète. Toute solution passera par un accord entre les deux puissances côtières, les États-Unis et la Russie, qui y réalisent plus de 50 % de leurs captures de pêche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Limites des Océans et des Mers, 3e édition », Organisation hydrographique internationale,‎ (consulté le 31 janvier 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]