Mer de Tasman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mer de Tasman
Image satellite de la mer de Tasman.
Image satellite de la mer de Tasman.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Géographie physique
Type Mer bordière, mer marginale
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 38° sud, 162° est
Géolocalisation sur la carte : océan Pacifique
(Voir situation sur carte : océan Pacifique)
Mer de Tasman

La mer de Tasman (parfois erronément appelée mer de Tasmanie[1],[2]), est une mer dans le Pacifique Sud. Elle baigne essentiellement le Sud-Est de l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Elle doit son nom à Abel Tasman (1603-1659), navigateur néerlandais, premier Européen à y naviguer en 1642.

Cette mer a récemment (2015-2016) connu un record historique de chaleur en surface (vague de chaleur marine), phénomène qui a duré plus de 250 jours[3], sans précédent connu[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Organisation hydrographique internationale définit les limites de la mer de Tasman de la façon suivante[4] :

La mer de Tasman est parcourue par un important courant marin, le courant est-australien.

Divers[modifier | modifier le code]

En , l'aventurier australien Andrew McAuley entreprend la traversée de la mer de Tasman en kayak. L'objectif de cette expédition est de couvrir en un mois les 1 600 kilomètres séparant la côte est de la Tasmanie et le sud de la Nouvelle-Zélande. Ce trajet nécessite de traverser la zone des quarantièmes rugissants, connue pour sa forte houle et ses vents violents. Le , alors qu'il se trouve à 120 kilomètres des côtes, il envoie un signal de détresse. Les secours retrouvent son kayak à la dérive, renversé mais intact, avec à son bord les vidéos du journal de voyage filmé jusqu'au bout par le disparu. Le malheureux est probablement mort d'hypothermie à la suite d'un retournement de son kayak à 30 km environ des côtes de la Nouvelle-Zélande.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carte Limites des Océans et des Mers (IHO)
  2. Limites des Océans et des Mers (IHO)
  3. a et b Oliver E.C.J & al. (2017) The unprecedented 2015/16 Tasman Sea marine heatwave. Nat. Commun. 8, 16101
  4. « Limites des Océans et des Mers, 3e édition », Organisation hydrographique internationale, (consulté le )