Aller au contenu

Mer du Labrador

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mer du Labrador
Carte de la mer du Labrador. La mer s'étend au sud jusqu'à la pointe sud-est de Terre-Neuve.
Carte de la mer du Labrador. La mer s'étend au sud jusqu'à la pointe sud-est de Terre-Neuve.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau du Canada Canada
Drapeau du Groenland Groenland
Géographie physique
Type Mer
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 57° nord, 51° ouest
Superficie 841 000 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Profondeur
· Maximale 3 000 m
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Mer du Labrador
Géolocalisation sur la carte : Groenland
(Voir situation sur carte : Groenland)
Mer du Labrador
Iceberg dans la mer du Labrador.

La mer du Labrador (57° 00′ N, 51° 00′ O) est une partie de l'océan Atlantique située entre le Labrador, Terre-Neuve, (Canada) et le Groenland. Sa profondeur en son milieu peut atteindre 3 000 mètres et elle est entourée de côtes continentales au sud-ouest, nord-ouest et nord-est. Elle est reliée au nord au détroit de Davis.

La mer du Labrador présente la particularité d'être un espace maritime incorporé à un océan, et non une mer bordière distincte, comme sa voisine, le golfe du Saint-Laurent. Tout en possédant ses propres limites, elle est comprise dans les limites de l'océan Atlantique.

La mer du Labrador s'est constituée par un écartement progressif des fonds marins, le processus a débuté il y a environ 61 millions d'années pour cesser il y a 40 millions d'années. Pendant la période glaciaire, la couche nord-américaine déversa régulièrement de nombreux icebergs dans la mer du Labrador. Les roches prises au piège de ces icebergs se sont déposées sur le fond de la mer où elles forment une couche glaciaire erratique.

Une des plus grandes veines de turbidité au monde parcourt la mer du Labrador du nord vers le sud, en son milieu.

Limites[modifier | modifier le code]

L'Organisation Hydrographique Internationale définit les limites de la mer du Labrador de la façon suivante[1] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Limites des Océans et des Mers, Publication spéciale no 23, 3e édition », Organisation hydrographique internationale,

Articles connexes[modifier | modifier le code]