Mer d'Alboran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mer d'Alboran
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de l'Algérie Algérie
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau du Maroc Maroc
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Subdivisions
territoriales
Aïn Témouchent, Tlemcen
Andalousie
Gibraltar
Oriental, Tanger-Tétouan, Taza-Al Hoceïma-Taounate
Géographie physique
Type Mer marginale
Localisation Mer Méditerranée
Coordonnées 36° 00′ nord, 3° 15′ ouest
Profondeur
· Moyenne 445 m
· Maximale 1 500 m

Géolocalisation sur la carte : Maroc

(Voir situation sur carte : Maroc)
Mer d'Alboran

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Mer d'Alboran

Géolocalisation sur la carte : Méditerranée

(Voir situation sur carte : Méditerranée)
Mer d'Alboran

La mer d'Alboran (de l'arabe : al-bahran, البحران) est la partie la plus occidentale de la mer Méditerranée. Elle est comprise entre la péninsule ibérique au nord, le Maghreb au sud et le détroit de Gibraltar à l'ouest. La mer est également une écorégion désignée par le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Elle tire son nom de l'îlot d'Alborán, situé à mi-chemin entre les villes d'Almería et de Melilla (ville-enclave espagnole sur les côtes marocaines). De nombreux ports de commerce et de passagers sont situés de part et d'autre de cette mer[1].

Carte de la mer d'Alboran

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Organisation hydrographique internationale (OHI) détermine les limites de la mer d'Alboran de la façon suivante[2] :

La profondeur moyenne est de 445 mètres ; la profondeur maximale est de 1500 mètres.[3]

La zone géologique dite de l'arc de Gibraltar avoisine la mer d'Alborán au sud, à l'ouest et au nord. En plus du Rif marocain, cette région est associée aux Cordillères Bétiques dont le relief montagneux est dû à la collision des plaques africaine et ibérique durant le Tertiaire. Cette zone est principalement composée de croûte continentale provenant de terrane subduite entre les plaques africaine et eurasienne. Cette région semble toujours tectoniquement active, notamment puisqu'on observe de l'activité sismique profonde sous la province andalouse de Grenade[4].

Villes et ports riverains[modifier | modifier le code]

Les villes principales sont Tanger, Tétouan, Al Hoceima, Nador et Saidia (Maroc) ; Ghazaouet, Beni Saf (Algérie) ; sebta, Melilla, Malaga, Almería (Espagne) et Gibraltar (Royaume-Uni). Ce dernier territoire est ouvert sur le détroit de Gibraltar qui sépare l’Atlantique de la Méditerranéenne.


Les principaux ports sont Ceuta, Melilla, Tanger Med, Nador, Malaga, Motril, Algésiras et Almería.

Les principales stations balnéaires sont Saïdia, Martil, Cabo Negro et Al Hoceima au Maroc et Marbella, Malaga et Almería en Espagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ports de la mer d'Alboran », sur sea-seek.com, (consulté le 13 mai 2015).
  2. « Limites des Océans et des Mers, 3e édition », Organisation hydrographique internationale, (consulté le 31 janvier 2015)
  3. (en) « 10 Important Facts About The Alboran Sea », sur worldatlas.com (consulté le 27 février 2019)
  4. http://geodynamics.usc.edu/~becker/preprints/amba13.pdf Structure beneath the Alboran from geodynamic flow modelsand seismic anisotropy