Éracle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Éracle
Image illustrative de l’article Éracle
Tombeau du prince-évêque Éracle dans le chœur de la basilique Saint-Martin de Liège
Biographie
Naissance Xe siècle
Décès
Évêque de l’Église catholique
Abbé de Lobbes
Évêque de Liège

Éracle (??? - 971) fut évêque de Liège de 959 à 971 et abbé de Lobbes de 959 à 960.

Biographie[modifier | modifier le code]

Saxon d'origine noble, il est le prédécesseur du premier prince-évêque de Liège, Notger.

Doyen de la collégiale de Bonn, il est nommé évêque de Liège. Il est le fondateur de la collégiale Saint-Martin et de la collégiale Saint-Paul, devenue cathédrale au début du XIXe siècle. Il fit bâtir les églises de la Madeleine, Saint-Séverin et Sainte-Marguerite. Il serait aussi le fondateur de l'abbaye bénédictine de Saint-Laurent mais certains historiens contestent ce fait et pensent que cette abbaye existait déjà un siècle plus tôt. Il réorganisera les écoles liégeoises[1].

Il détacha l'évêché de l'abbaye de Lobbes dont il remit en 961 le gouvernement à un abbé particulier (depuis 888, l'évêque de Liège était aussi abbé de Lobbes)[2].

Son mausolée se trouve dans le cœur de la collégiale Saint-Martin.

Hommage[modifier | modifier le code]

La rue Éracle lui a été dédiée à Liège.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Bertholet, Histoire de l'institution de la Fête-Dieu : avec la vie des bienheureuses Julienne et Eve, toutes deux originaires de Liège, Liège, Barchon et Jacob, , 316 p. (lire en ligne), p. 71
  2. Théophile Lejeune, L'ancienne abbaye de Lobbes, vol. Annales, t. II, Mons, Cercle archéologique de Mons, , 83 p., p. 52-53

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]