Vyle-et-Tharoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vyle-et-Tharoul
Vyle-et-Tharoul
Photo prise à Vyle-et-Tharoul
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Huy
Commune Marchin
Code postal 4570
Zone téléphonique 085
Démographie
Gentilé Vylois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 26′ nord, 5° 15′ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : province de Liège
Voir sur la carte administrative de province de Liège
City locator 14.svg
Vyle-et-Tharoul
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de Région wallonne
City locator 14.svg
Vyle-et-Tharoul
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Vyle-et-Tharoul
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Vyle-et-Tharoul

Vyle-et-Tharoul (en wallon Vîle-Tèroûle[1]), parfois aussi appelé Vyle-Tharoul, est une section de la commune belge de Marchin située en Région wallonne dans la province de Liège qui, en plus du village de Vyle, comprend les hameaux de Jamagne, Molu et Tharoul.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Situation et description[modifier | modifier le code]

Vyle-et-Tharoul est un village condrusien traversé d'ouest en est par le petit ruisseau de Vyle. Il est bordé par le Hoyoux à l'ouest dans lequel la Vyle se jette.

Entouré de prairies, de champs et de bois, le village compte plusieurs fermes, une église, dédiée à Saint-Martin édifiée en 1859, ainsi que trois châteaux : le château de Vyle, le château de Tharoul et le château de Bagatelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Régime féodal[modifier | modifier le code]

Historiquement Vyle et Tharoul sont des fiefs différents, chacun composé d'une seigneurie et d'une cour de justice. Le seigneur de Vyle était vassal du seigneur de Wijnandsrade, dans le comté de Fauquemont, appartenant au duché de Brabant. Tharoul était une seigneurie de la Principauté de Liège relevant directement du prince-évêque.[2] Chacun possédait sa maison seigneuriale ancêtre des châteaux de Vyle et de Tharoul.

La cour de justice de Vyle était composée de 6 échevins parmi lesquels un officier était nommé tantôt mayeur, tantôt lieutenant-bailli, tantôt simplement bailli (équivalent du bourgmestre actuel).[3]

Mayeurs ou baillis de Vyle
Années Mayeur ou balli
1333 Henri de Tharoul[3]
1504 Gotto de Scovy[4]
1525 Noir de Vyele[4]
1533 Michel de Tharoulle[4]
1554 Thierry de Saive[4]
1565 Jehan de Tharoulle[4]
1655 Gilles d'Orjo[4]
1741 Henry Ottenne
1755 Remacle Sion
1761 Henry Ottenne
1769-1786 Jean-Gaspar Viatour[5]
1786-1792 Jean-Joseph Lambotte[5]

Commune de Vyle-et-Tharoul[modifier | modifier le code]

Vyle et Tharoul fusionnent pour former une seule commune vers 1795 sous le régime français. Dans les anciens actes, la commune porte tantôt le nom de « Vyle », tantôt le nom de « Vyle-et-Tharoul ». Ce dernier nom finira rapidement par s’imposer.

La commune de Vyle-Tharoul perdurera jusqu'au 1er janvier 1977, date à laquelle elle est intégrée à la commune de Marchin à la suite de la fusion des communes.

Bourgmestres de Vyle-Tharoul
Mandat Bourgmestre Parti
1797-1805 Jean-François Dabois
1805-1808 Jean-Joseph Lambotte[5]
1809-1847 Frédéric de Radiguès de Chennevière[5]
1847 Auguste Joseph Collard (f.f. à la suite du décès de Frédéric de Radiguès)
1847-1855 Pierre-Joseph Francotte
1847-1858 Auguste Joseph Collard (f.f.)
1858-1872 Sébastien Magery (f.f.)
1872-1887 Edouard de Kerchove d'Exaerde
1876-1879 Joseph Fossion (f.f.)
1880,1881,1889 Hubert Viatour (f.f.)
1880-1881 Joseph Fossion (f.f.)
1883-1891 Auguste Collard (f.f.)
1891-1892 Alphonse Danthinne (f.f. à la suite du décès d'Auguste Collard)
1893-1903 Alphonse Danthinne
1903-1907 Firmin Deroua (f.f.)
1908-1917 Jules Leonard Parti catholique
1917-1919 Clément Lambert (f.f.)
1919-1921 Julien Huet
1921-1929 Louis Ferir PS
1929-1935 Alfred Bodson PS
1935-1939 Louis Ferir PS
1939-1941 Auguste Godenne Parti catholique
1941-1943 Léon Bernard
1944-1947 Auguste Godenne Parti catholique
1947-1949 Joseph Neuville
1949-1970 Irma Thonus-Joie Intérêt Communaux (IC), alliance PSC-PRL
1971-1976 René Mathy PC

Le communiste René Mathy a été le dernier bourgmestre de Vyle-et-Tharoul avant la fusion des communes[6].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Jean Haust, « Dictionnaire français-liégeois », sur provincedeliege.be
  2. « Cour de justice Vyle-et-Tharoul », sur search.arch.be (consulté le )
  3. a et b Société d'art et d'histoire du diocèse de Liége. [from old catalog], Bulletin de la Société et d'histoire du diocèse de Liége, Liège, L. Grandmont-Donders, imprimeur, (lire en ligne)
  4. a b c d e et f Institut Archéologique Liégeois, Bulletin de l'Institut Archéologique Liégeois, Tome XVI, Liège, (lire en ligne)
  5. a b c et d « Inventaire des archives du château de Modave », sur search.arch.be (consulté le )
  6. Daniel Conraads, « Le PC ne compte plus que trois élus en province de Liège contre 208 en 1946. Que sont les communistes liégeois devenus? », Le Soir, 29 décembre 1994

Liens externes[modifier | modifier le code]