Liste des visites pastorales du pape Jean-Paul II hors d'Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Durant les 26 années de son pontificat, le pape Jean-Paul II effectua 104 visites pastorales à l'étranger, plus que n'importe quel autre pape. Benoît XVI lui a emboîté le pas avec 25 visites pastorales hors d'Italie.

Sommaire
1979198019811982198319841985198619871988198919901991
1992199319941995199619971998199920002001200220032004

Bilan cartographié[modifier | modifier le code]

Carte des voyages de Jean-Paul II
  •      9 voyages ou plus
  •      8 voyages
  •      7 voyages
  •      5 voyages
  •      4 voyages
  •      3 voyages
  •      2 voyages
  •      1 voyage
  •      pays non visités

Liste chronologique des voyages pontificaux[modifier | modifier le code]

année 1979[modifier | modifier le code]

année 1980[modifier | modifier le code]

année 1981[modifier | modifier le code]

année 1982[modifier | modifier le code]

année 1983[modifier | modifier le code]

année 1984[modifier | modifier le code]

année 1985[modifier | modifier le code]

année 1986[modifier | modifier le code]

année 1987[modifier | modifier le code]

année 1988[modifier | modifier le code]

année 1989[modifier | modifier le code]

  • 41e voyage du 28 avril au - Madagascar, Réunion, Ile Maurice, Rodrigues,Zambie, Malawi
  • 42e voyage du 1er au - Norvège, Islande, Finlande, Danemark et Suède
  • 43e voyage du 19 au - Saint-Jacques-de-Compostelle et province des Asturies (tous deux en Espagne)
  • 44e voyage du 6 au - Séoul (Corée du Sud), Indonésie (Timor oriental) et île Maurice.
    • En Corée Jean-Paul II participa au Congrès eucharistique mondial qui accueillait 300 évêques et 20 000 visiteurs de tous les pays asiatiques. Le 8 octobre à Séoul plus d'un million de personnes acclamèrent le pape.
    • En Indonésie, il rend hommage au « Panca Sila », le système politique mis en place par Suharto, en soulignant que « cette philosophie a inspiré et guidé votre croissance nationale » et qu'elle « reconnaît fort opportunément que l'unique fondement de l'unité nationale est le respect pour les diverses opinions et convictions ». Il rend aussi visite à Timor, un des bastions du catholicisme indonésien, mais son hommage à Suharto n'est pas apprécié par les chrétiens de l'île et seulement 80 000 personnes assistent le 12 octobre à la grand-messe, alors qu'il en était attendu plus de 300 000 ; de plus, en atterrissant à Dili, le pape n'a pas baisé le sol de l'île comme il le fait partout, montrant ainsi sa désapprobation à l'évêque de Timor qui s'était adressé aux Nations unies pour réclamer un référendum d'autodétermination pour le Timor.

année 1990[modifier | modifier le code]

année 1991[modifier | modifier le code]

année 1992[modifier | modifier le code]

année 1993[modifier | modifier le code]

année 1994[modifier | modifier le code]

année 1995[modifier | modifier le code]

année 1996[modifier | modifier le code]

année 1997[modifier | modifier le code]

année 1998[modifier | modifier le code]

année 1999[modifier | modifier le code]

année 2000[modifier | modifier le code]

année 2001[modifier | modifier le code]

année 2002[modifier | modifier le code]

année 2003[modifier | modifier le code]

année 2004[modifier | modifier le code]

Liste des voyages par nombre de visites dans un pays[modifier | modifier le code]

Le pape Jean-Paul II a visité 127 pays durant son pontificat :

Les pays non visités[modifier | modifier le code]

Jean-Paul II n'a pas eu l'occasion de visiter les pays suivants, parmi les pays peuplés de plus de 10 millions d'habitants : la Chine, l'Indonésie, la Russie, le Viêt Nam, l'Éthiopie, l'Iran, le Myanmar, l'Algérie, l'Afghanistan, le Népal, l'Ouzbékistan, l'Arabie saoudite, l'Irak, la Malaisie, la Corée du Nord, Taïwan, le Yémen, le Cambodge, le Niger, Serbie-et-Monténégro et la Biélorussie.