Liste des autoroutes de l'Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panneau italien d'autoroute
Carte des autoroutes d'Italie

Le réseau autoroutier italien est divisé en deux catégories :

  • les autoroutes gratuites gérées par l'ANAS, société des routes et autoroutes d'État,
  • les autoroutes en concession gérées par des sociétés privées dont la principale est Atlantia.

Le réseau autoroutier italien comprenait, au 31 décembre 2014, 6.844,2 km dont 5.906,5 km d'autoroutes à péage et 937,7 km d'autoroutes gratuites. 116 km de nouvelles autoroutes étaient en construction et 457 km en projet.

Le réseau en concession comporte 4.079,2 km de chaussées à 2 × 2 voies, 1747,8 km à 2 × 3 voies et 80 km à 2 × 4 voies et plus. Les ouvrages d'art d'une longueur supérieure à 100 mètres sur ces autoroutes sont : 663 tunnels mesurant 808,4 km et 1 590 ponts et viaducs pour un total de 996,3 km.

Ce réseau d'autoroutes participe aux réseaux autoroutiers européens.

Liste des autoroutes d'Italie avec leur numérotation.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Pour qu'une route soit classifiée comme autoroute elle doit satisfaire différents conditions géométriques et constructives sur des bases très similaires (par exemple la largeur des voies de circulation doit être de 3,75 m ) qui ne sont pas constantes: il exite des normes techniques et légales diverses pour l'autoroute urbaine ou interurbaine[1].

Actuellement le code de la route italien Codice della strada définit l'autostrada (autoroute ainsi):

« toute interurbaine ou urbaine à chaussées indépendantes ou séparées , contenant au moins deuxfiles de circulation, une éventuelle chaussée en dur à gauche, et une bande d'arrêt d'urgence ou chaussée en dur à droite, sans aucune intersection de même niveau ni accès privatif, dtée de recinzione et de système d'assistance , réservée à la circulation des catégories de véhicules à moteur et signalée par l'apposition d'un signal de début et de fin; elle doit être équipée d'aires de servces , d'aires de stationnement, accessibles par des voies de décélération et des voies d'accélération. »

Ces caractéristiques peuvent ne pas être respectées (par exemple dans l'application du corsia dinamica) en vertu du droit prévu par le Codice della Strada italien qui stipule:

« Sur la base des particulières conditions locales, ambientales, paysagères, archéologiques et économiques non ne permettent pas l'adeguamento, sempre che sia assicurata la sicurezza stradale e siano comunque evitati inquinamenti. »

« Dans le cas dans lequel, [...], les conditions particulières, locales, ambientales, paysagères, archéologiques et économiques ne permettent pas le plein respect de la présente norme, peuvent être adoptées des solutions diverses à condition qu'elles soient supportées de spécifiques analyses de sécurité et d'un avis préalable favorable du Consiglio superiore dei lavori pubblici per le autostrade, le strade extraurbane principali e le strade urbane di scorrimento, e del Provveditorato regionale alle opere pubbliche per le altre strade. »

Le cas échéant les standards sont appliqués dans toutes les autoroutes nouvellement construites. Par exemple les svincoli doivent être accessibles par rampe (voie d'accélération et voie de décélération scostate du flux principal de trafic, les chaussées séparées de spartitraffico continuo. Il peut y avoir des signaux destinés seulement à l'urgence destinés seulement aux urgences, alors que les téléphones d'urgences (colonnine SOS) doivent être positionnées à une certaine fréquence. Les débuts et fin d'autoroutes doivente être signalés par l'apposition des panneaux adéquats.

Nomenclature[modifier | modifier le code]

Les autoroutes italiennes suivent une numérotation unique, en étant gérées par diverses sociétés concessionnaires: elles sont toutes commençant par la lettre A (RA dans le cas de 16 raccords d'autoroutes et T pour les trois trafori alpins internationaux) suivis d'un numéro (il existe deux types de eccezioni: certaines autoroutes suivent une double numérotation, par exemple l'A8/A26, et de courtes autoroutes numérotées de la manière classique mais suivies du sigle dir qui signifie diramazione (rocade ou contournement), par exemple l' A18 dir). Ces autoroutes ainsi numérotées peuvent être gérées par diverses sociétés d’autoroutes concessionnaires (par exemple l'A23 est gérées par le traité d'Autovie Venete par le traité restant d'Autostrade per l'Italia).

Le signal alphanumérique indiquant le numéro de route est affiché (à l'exception du raccord 16 ) dans un octogone sur fond vert à l'écriture blanche.

Les numéros d'autostrade et de trafori sont attribués dans une circulaire par le ministro dei Lavori pubblici par la publication dans la Gazzetta Ufficiale della Repubblica (journal officiel)[2].


Gestion[modifier | modifier le code]

Les autoroutes italiennes sont gérées pour la plupart d'entre elles par des sociétés concessionnaires. Depuis le 1er octobre 2012 l'entité concédante est le Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti et n'est plus l'ANAS[3] Elle sont pour la plupart (5773,4 km al 2009[4]) sujettes au paiement d'un péage. Les autoroutes sont gérées avec l'ANAS ou par des sociétés ayant signé une convention avec l'ANAS.

L'ANAS contrôlait fin septembre 2012 l’opérateur des sociétés concessionnaires avec l'IVCA ('Ispettorato di Vigilanza sulle concessioni autostradali) dotée d'une structure d'organisation autonome. Depuis le 1er octobre 2012 les fonctions ont été transferrées au Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti.[5]

La société qui gère le plus grand nombre de kilomètres d'autoroute est Autostrade per l'Italia. Les autres sociétés sont[6]:

L'A22 nei pressi di Rovereto

En 2009 le secteur entier a contribué au PIN à hauteur de 5 250 millions d'euro (dont 4 600 millions d'euro de péages ). Environ 50% de cette somme est destinée à l'investissement et à la manutention[4].

Péage[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Péage.
Un poste de péage italien.

Sur l'autoroute italienne le péage se trouve sur la plupart des autoroutes non férées par l'ANAS. Le péage autoroutier italien peut être géré de deux manières: à travers du système autoroute fermée ou à travers du système autoroute ouverte[7].

L'article 27 du décret de loi du 21 juin 2013, n. 69 - converti en loi du 9 août 2013, n. 98 - a modifié la procédure pour l'approbation des ajustements annuels des tarifs autoroutiers, en supprimant la disposition (dettata dal comma 5 dell'art. 21 del D.L. 355/2003) qui disciplinait, dans la cadre de la procédure, le rapport entre la société concédante et le Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti (MIT). Maintenant, La proposition relative a la variation tarrifaire que le concessionaire entend appliquer est forumlée au concédent (au MIT), entre le 15 octobre de l'anno et que cete proposition soit approuvéeou rejetée entre le 15 décembre, avec décret motivé du MIT (de concert avec le Ministro dell'economia e delle finanze)[8].

Système aurotoute fermée[modifier | modifier le code]

Le Système aurotoute fermée est appliqué sur la majeure partie des autoroutes italiennes. Prevede[Quoi ?] que le conducteur (non muni du système de paiement électronique Telepass) du véhicule retire un billet à l'entrée de l'autoroute et paye la facture due à la sortie. S'il est muni du système Telepass les deux procédure sont complétement automatiques et le conducteur au portail électronique di poste concerné aux entrées et aux sorties desautoroutes sujetes au paimenet du péage doit seulement procéder à la vitesse maximum de 30 km/h sans la nécéssité de s'arrêter

Le Signal routier: posto in prossimità delle barriere e dei caselli

La facture est directement proportionnelle à la distance parcourue du véhicule, au coefficient de sa classe et à un coefficient variable d'autoroute en autoroute, du tarif kilométrique.
La classe du véhicole[9] est avec une lettre et un numéro:

  • A – véhicule à moteur à deux essieux avec hauteur du premier essieu inférieur à 130 cm par rapport au plan routier (motocyclette, autovetture)
  • B – véhicule à moteur à deux essieux, avec hauteur du premier essieu supérieure à 130 cm par rapport au plan routier (certains types de autovetture, campers, petits autocar, bus)
  • 3 – véhicule à moteur à trois essieux (autocar, autotrain avectrois essieux complests, autoarticolati, autovetture trainanti rimorchi o roulottes, etc.)
  • 4 – véhicule à moteur à quatre essieux
  • 5 – véhicule à moteur à plus de cinq essieux

Le tarif kilometrique[10] est choisi de manière autonome (dans certaines limites) par la société concessionaire de l'autoroute. Elle tient compte es caractéristiques du parcours (les terrains plats en général coutent moins cher que les aires montagneuses et plus avec la manutention des infrastruttures, comme les viaducs et les tuinnels, qui ont un poids majeur) et des kilomètres des rampes d'accès et (accélération et décélération) des svincoli. entre autre, le péage tient compte des (...) .[7]

Lorsque des trançons autoroutiers gérés par diverses sociétés sont traversés le péage n'est payé qu'à la sortie. Les sommes sont ensuite redistribuées aux diverses sociétés concessionnaires.

Système autoroutier ouvert[modifier | modifier le code]

Le système autoroutier ouvert est moins déployé. Il est appliqué sur l'Autostrada dei Laghi, sur la tangenziali de Milan (A50, A51 et A52), sur la tangenziali Nord e Sud di Torino (A55), sur la A3 dans le tronçon Napoli - Pompei - Salerno (à gestion Autostrade meridionali), sur l'A12 dans le tronçon de Rome - Civitavecchia, sur l'A32, sur l'A33 dans le tronçns Asti-Alba, et sur le premier tronçpn de l'Autostrada del Sole de Melegnano.

A la différence des système autoroutier dermé, le système ouverte l'usager de la route ne paye pas sur la base des kilomètres parcourus. Sur la parcours sont positionnées des barrièresautoroutières (comunque non in ogni svincolo), en corrispondence de laquelle l'usager paye une somme fixe, ne dépendant que de la seulclasse du véhicule.

L'usager qui ne parcourt qu'une faible distance de l'autoroute peut ne payer aucun péage quand les barrières ne sont pas présentes sur tout le parcours.

La Tangenziale di Napoli, l'A1 diramazione Nord de Settebagni et Fiano Romano, l'A24 de Settecamini et Lunghezza, et le premier tronçon de l' A3 de Napoli à Salerno, sont des autoroutes à péage, avec un tronçon qui peut être considéré comme dérivé du système ouvert. Le péage se paye à l'entre (A3) ou à la sortie (Tangenziale di Napoli) degli svincoli ed è fisso, par rapport à la distance parcourue par l'usager (ou qu'il a l'intention de pacourir). A la différence du système ouvert dont le péage est toujours facturé quand les barrières sont présentes <!- è riscosso sempre in quanto le barriere e le stazioni sono presenti in tutti gli svincoli. -->

Vitesses[modifier | modifier le code]

Signal de limite maximum de vitesse général

La limite maximum de vitesse sur autoroute est de {{130|kmh}} (sauf indications contraires qui ne peuvent pas être supérieure). En cas de précipitation atmosphériques la limite de vitesse ne peut pas être supérieur à 110 km/h.[11] En cas de brouillard (mais seulement où est présent le signal de limite maximum de vitesse 50 km/h avec le panneau où est écrit in caso di nebbia; dans les autres cas, la gui doit communiquer la vitesse) la limite maximum est alors de 50 km/h. Les nouveaux conducteurs, en Italie, doivent respecter pendant trois années après l’obtention du permis une limite de 100 km/h.

Certains catégorie de véhicules ont une limite spécifique[12]:

  • pour les autoveicoli qui transportent des biens dangereux explosifs la limite maximum est de 50 km/h
  • pour les mezzi d'opera a pieno carico la limite maximum est de 60 km/h
  • pour les quadricycles, les autotreni, les autoarticolati, les autosnodati, les autoveicoli tractant une caravan ou une remorque légère (par exemple pour le transport d'une embarcation) et les autoveicoli destinés au transport de choses ou d'autres usages avec une masse complète supérieure à 12 tonnes la limite maximum est de 80 km/h
  • pour les autobus et les filobus (entrambi avec masse complète supérieurs à 8 tonnes) et les autoveicoli destinés au transport de choses ou d'autres usages avec masse complète de 3,5 tonnes à 12 la limite maximum est de 100 km/h.

La loi (Codice della Strada) prévoit[13] que dans certains tronçons autoroutiers la limite maximum peut être de élevée jusqu'à 150 km/h sur la base des critères suivants:

  • que l'autoroute dispose de trois voies ou plus en plus d'une bande d'arrêt d'urgence dans chaque direction;
  • caractéristiques projetées et effectives du tracé;
  • l'intensité du trafic;
  • les conditions atmosphériques adaptées;
  • et les données des incidents du dernier quinquennat (cinq dernières années);
  • la présence du Tutor[14]

Pourtant, en 2016, aucun tronçon autoroutier ne dispose d'unelimite à 150 km/h.

En 1973 il n'existait pas de limite générale de vitesse. Entre 1973 et 1974 une limite de vitesse de 120 km/h a été essayée, une autre pour circulation le dimanche sur toutes les routes,pour faire face à la crise pétrolière (choc pétrolier).

Le 23 juillet 1988 la limite de vitesse sur les autoroutes italiennes était différenciée surla base de la cylindrée:

  • 90 km/h pour les autoveicoli d'une cylindrée inférieure à {{599|c|m3}}
  • 110 km/h pour les autoveicoli d'une cylindrée comprise entre 600 cm³ et 900 cm³
  • 130 km/h pour les autoveicoli d'une cylindrée comprise entre 901 cm³ et 1300 cm³
  • 140 km/h pour les autoveicoli d'une cylindrée supérieurs à 1300 cm³

Successivement, du 24 juillet 1988, les limites de vitesse sur les autoroutes italiennes ont été abaissées, par leministre Enrico Ferri, à 110 km/h pour les autoveicoli d'une cylindrée supérieure à 600 cm³ alors qu'elles est restée fixée à 90 km/h pour les autoveicoli d'une cylindrée inférieure à 599 cm³[15]. L'année suivante, avec la chute du gouvernement, la vitesse maximum sur autoroute a été augmentée à 130 km/h pour les autoveicoli d'une cylindrée supérieure à 1100 cm³ et à 110 km/h pour les autoveicoli d'une cylindrée inférieure à 1100 cc[16],[17].

Le réseau[modifier | modifier le code]

Données statistiques[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2013 1817,2 km du réseau autoroutier italien était à trois voies de circulation par chaussée, 77,5 km étaient à quatre voies de circulation par chaussée, et 136,6 km du réseau était sujets à travaux d'élargissement, alors que 173,2 km étaient en construction de nouveaux tronçons autoroutiers à péage[18].

En 2014 le rséeau autoroutier avait une étendue de {{6 757,8|k|m}} (5820 km en concession)[19] avec une densité de 22,4 km d'autoroute pour mille km carrés de surface du territoire italien[20]. Dans toutes ces données ne sont pas incluses les 16 raccords autoroutiers identifiés par sigle RA lesquels totalisent 376 km[21],[22].

routes extra-urbaines et super-route[modifier | modifier le code]

Modèle:Vedi anche

Signal de preavviso di inizio strada extraurbana principale

Le réseau autoroutier est intégré en strade extraurbane principali, route à deux chaussées avec au moins deux voies de circulation par directions. Par rapport aux autoroutes, les routes de ce type présentent quelques différences de type technique (par exemple la largeur minimum de la bande droite mais pas la largeur des voies de circulation), la couleur de la signalétique (fond bleu au lieu de vert), la limite de vitesse pour les voitures et les motos (110 km/h au lieu de 130 km/h), les rayons de courbure, la présence des bandes d'arrêt d'urgence, la présence des colonnes SOS. Les restrictions de transit en revanche sont les mêmes choses comme les signaux de débute, de fin et de préavis de début strada extraurbana principale sont égaux aux signaux de début, de fine et de préavis de début autostrada avec l'unique différence dans la couleur utilisée pour le fond, bleu au lieu de vert. Enfin, aucune route extra-urbaines principale n'est sujette au paiement d'un péage (à l'exception de la Pedemontana Veneta qui sera elle sujette à péage). Le terme superstrada est générique et comprends aussi d'autres types de routes à deux chaussées, correspondant ainsi à une forme de route express.


Autoroutes interurbaines[modifier | modifier le code]

dir. signifie diramazione (rocade ou contournement)

Tunnels[modifier | modifier le code]

Périphériques urbains[modifier | modifier le code]

Milan[modifier | modifier le code]

Pavie[modifier | modifier le code]

Turin[modifier | modifier le code]

Naples[modifier | modifier le code]

Venise-Mestre[modifier | modifier le code]

  • A57 Périphérique de Mestre (ancienne partie de l'A4 renuméroté après l'ouverture d'un nouveau tracé pour celle-ci en janvier 2009)

Rome[modifier | modifier le code]

  • A90 G.R.A. - Grand Contournement de Rome

Bologne[modifier | modifier le code]

  • RA1 Périphérique de Bologne

Catane[modifier | modifier le code]

  • RA15 Périphérique Catane

Raccordi autostradali (antennes d’autoroutes)[modifier | modifier le code]

Le symbole bleu indique qu'il n'est pas classé comme une autoroute.

Italian traffic signs - raccordo autostradale 1.svg RA1 A1 - A13 - A14

(Tangenziale di Bologna)

Italian traffic signs - raccordo autostradale 2.svg RA2 A3 - Avellino
Italian traffic signs - raccordo autostradale 3.svg RA3 A1 - Sienne
Italian traffic signs - raccordo autostradale 4.svg RA4 A3 - Reggio de Calabre - SS106
Italian traffic signs - raccordo autostradale 5.svg RA5 A3 - Potenza
Italian traffic signs - raccordo autostradale 6.svg RA6 A1 - Pérouse
Autostrada A53 Italia.svg A53 (ou RA7) A7 - Tangenziale di Pavia
Italian traffic signs - raccordo autostradale 8.svg RA8 A13 - Ferrare - Comacchio
Italian traffic signs - raccordo autostradale 9.svg RA9 A16 - Bénévent
Italian traffic signs - raccordo autostradale 10.svg RA10 Turin - A55 - Aéroport de Caselle
Italian traffic signs - raccordo autostradale 11.svg RA11 Ascoli - A14 - Porto d'Ascoli
Italian traffic signs - raccordo autostradale 12.svg RA12 A25 - Chieti - A14 - Pescara
Italian traffic signs - raccordo autostradale 13.svg RA13 A4 - SS202
Italian traffic signs - raccordo autostradale 14.svg RA14 RA13 - Monrupino puis Slovénie
Italian traffic signs - raccordo autostradale 15.svg RA15 A18 - A19 - Autoroute Catania-Siracuse

(Tangenziale di Catania)

Italian traffic signs - raccordo autostradale 16.svg RA16 A28 - SS13

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]