Saint-Maurice-lès-Charencey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Maurice-lès-Charencey
Saint-Maurice-lès-Charencey
L'église Saint-Maurice.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Tourouvre
Intercommunalité communauté de communes des Hauts du Perche
Statut commune déléguée
Maire délégué Jean-Claude Juszezak
2020-2026
Code postal 61190
Code commune 61429
Démographie
Population 484 hab. (2017)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 02″ nord, 0° 45′ 33″ est
Altitude Min. 189 m
Max. 256 m
Superficie 16,19 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Charencey
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
Saint-Maurice-lès-Charencey
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
Saint-Maurice-lès-Charencey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Maurice-lès-Charencey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Maurice-lès-Charencey

Saint-Maurice-lès-Charencey est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 484 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé dans la région naturelle du Perche, Saint-Maurice-lès-Charencey est l'un des villages qui composent le canton de Tourouvre. Le bourg bénéficie de sa situation sur l'important axe routier que constitue la N 12 qui relie Verneuil-sur-Avre à Tourouvre et dans une plus large mesure Paris à Alençon et Rennes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Sanctus Mauricius de Charenthaio en 1175 et 1176[1].

Le toponyme Saint-Maurice fait référence à Maurice d'Agaune.

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Bon-Air[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout comme les villages de Charencey, Moussonvilliers, Normandel, La Trinité-sur-Avre, Saint-Maurice-lès-Charencey dépendait au XIIIe siècle de la châtellenie de Châteauneuf-en-Thymerais[3] dont les seigneurs successifs régnaient sur le Thymerais et guerroyaient au nom des rois de France contre les ducs de Normandie et les Anglais.

Le fief des Gouhier de Charencey fut rattaché à la commune de Saint-Maurice.

En 1815, Saint-Maurice-lès-Charencey (371 habitants en 1806) absorbe la commune de Charencey (297 habitants).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995[4] mars 2014 Gérard Lebeaut NC Notaire
mars 2014[5] décembre 2017 Jean-Claude Juszezak NC Commerçant
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2017, la commune comptait 484 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Saint-Maurice-lès-Charencey[6]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
371336371684757730736741679
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
660628577620601622609548510
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
507543502520478429429425489
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2017
476436417442415534562506484
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017, légale en 2020.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[10].
  1. Ernest Nègre - 1998, Toponymie générale de la France, Tome 3, page 1564, (ISBN 2600028846).
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Maurice-lès-Charencey », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 juillet 2012)
  3. Chartes servant de pièces justificatives à la géographie du Perche par le vicomte de Romanet
  4. « Le maire, Gérard Lebeaut, a dit « Au revoir » à sa commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 juin 2014)
  5. « Saint-Maurice-lès-Charencey (61190) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 juin 2014)
  6. Date du prochain recensement à Saint-Maurice-lès-Charencey, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 2017 .
  9. « Musée d'Orsay - Maurice de Vlaminck, Vue de Saint-Maurice-lès-Charençay sous la neige » (consulté le 3 mars 2009).
  10. « Saint-Maurice-lès-Charencey sur le site de l'Institut géographique national » [archive du ] (archive Wikiwix)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]