Neuilly-sur-Eure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Neuilly-sur-Eure
Neuilly-sur-Eure
L'église Saint-Germain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Commune Longny les Villages
Intercommunalité Communauté de communes des Hauts du Perche
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jean-Marc Naêl
2020-2026
Code postal 61290
Code commune 61305
Démographie
Gentilé Neuillois
Population 567 hab. (2018)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 31″ nord, 0° 54′ 12″ est
Altitude Min. 207 m
Max. 283 m
Superficie 21,47 km2
Élections
Départementales Tourouvre
Historique
Date de fusion
Commune(s) d'intégration Longny les Villages
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
Neuilly-sur-Eure
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
Neuilly-sur-Eure
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Neuilly-sur-Eure
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Neuilly-sur-Eure

Neuilly-sur-Eure est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Longny les Villages.

Elle est peuplée de 567 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Neuilly-sur-Eure s'étend sur 2 147 hectares dans le Perche et se trouve dans la partie orientale du parc naturel régional du Perche.

Elle est traversée par l'Eure qui, à 10 km de sa source, n'est qu'un ruisseau.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Neuilli[Quand ?][réf. nécessaire].

Le toponyme Neuilly semble issu d'un anthroponyme roman Nobilus, Nobilis ou Novilius[2].

L'Eure est une rivière qui prend sa source dans la région naturelle du Perche et qui coule dans les départements de l'Orne, d'Eure-et-Loir, de l'Eure et de la Seine-Maritime.

Le gentilé est Neuillois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers 1859, une sépulture antique (peut-être de l'époque des Celtes) fut découverte sur le territoire de la commune.

À la même époque, on trouva également (dans les « landes de Neuilly ») un reste d'ancienne chaussée pavée (voie romaine reliant Dreux au Mans?).

Lors de la Révolution de 1789, un nouveau découpage administratif remplace les doyennés religieux et crée des cantons. Neuilly est chef-lieu de l'un d'eux. Le choix de cette agglomération rurale est alors susceptible de lui donner un rôle important : on y trouverait généralement un juge de paix, un agent voyer, un percepteur et une brigade de gendarmerie… Le jour du décadi, on y célébrere les mariages civils… Mais cette situation est temporaire car lors du redécoupage cantonal de l'an IX (1801)[3], le nombre de cantons est réduit et celui de Neuilly ne fut pas maintenu.

Entre 1913 et 1935, la ligne de Mortagne-au-Perche à La Loupe fait halte à la « gare » de Neuilly-sur-Eure. Ce tramway rural voie ferrée d'intérêt local, à voie métrique, tantôt longe la route, tantôt a son assise spécifique. Les trains de marchandises et de voyageurs sont primitivement tractés par des machines à vapeur Piguet 030 T. Après la Première Guerre mondiale, les passagers ont également à leur disposition des automotrices à essence Autorails De Dion-Bouton. Ce moyen de transport — construit trop tardivement — est remplacé en 1935 par des camions et des autocars plus performants (rapidité, confort…) sur décision du conseil général de l'Orne.

Le , Neuilly-sur-Eure intègre avec sept autres communes la commune de Longny les Villages[4] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes de La Lande-sur-Eure, Longny-au-Perche, Malétable, Marchainville, Monceaux-au-Perche, Moulicent, Neuilly-sur-Eure et Saint-Victor-de-Réno deviennent des communes déléguées et Longny-au-Perche est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? mars 2001 Georges Lancelin    
mars 2001[5] décembre 2015 Christian Baillif[6] SE Agent de maîtrise
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2018, la commune comptait 567 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Neuilly-sur-Eure[7]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Neuilly-sur-Eure a compté jusqu'à 1 050 habitants en 1836.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
8428399499941 0509881 0341 042997
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
9899949571 014822770762759714
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
698657615611586577639558525
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
510502505469501517629581567
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activités et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 186.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. « Recueil des actes administratifs du 17 décembre 2015 », sur le site de la préfecture de l'Orne (consulté le ).
  5. « Christian Baillif veut assurer « l'avenir de Neuilly » », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le )
  6. Réélection 2014 : « Neuilly-sur-Eure (61290) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le )
  7. Date du prochain recensement à Neuilly-sur-Eure, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 2017 2018 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :