Moussonvilliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Orne
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Orne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Moussonvilliers
Image illustrative de l'article Moussonvilliers
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Tourouvre
Intercommunalité communauté de communes des Hauts du Perche
Maire
Mandat
Pascal Houlle
2014-2020
Code postal 61190
Code commune 61299
Démographie
Gentilé Moussonvilliérois
Population
municipale
227 hab. (2014)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 14″ nord, 0° 47′ 33″ est
Altitude Min. 185 m – Max. 259 m
Superficie 21,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Moussonvilliers

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Moussonvilliers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moussonvilliers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moussonvilliers

Moussonvilliers est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 227 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans la région naturelle du Perche, Moussonvilliers est l'un des villages qui appartiennent au canton de Tourouvre dans le département de l'Orne. Le territoire se situe à la limite des département d'Eure-et-Loir et de l'Eure. Le village est traversé par la D 24 qui relie La Ferté-Vidame à Saint-Maurice-lès-Charencey sur la N 12.

Communes limitrophes de Moussonvilliers[1]
Saint-Maurice-lès-Charencey Armentières-sur-Avre (Eure) Rohaire (Eure-et-Loir)
Saint-Maurice-lès-Charencey Moussonvilliers[1] La Chapelle-Fortin (Eure-et-Loir)
Longny-les-Villages
(comm. dél. de Marchainville)
Longny-les-Villages
(comm. dél. de Marchainville)
La Ferté-Vidame (Eure-et-Loir)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Mutionis villare en 1126[2]. Le toponyme est issu d'un anthroponyme germanique tel que Mozo[3], Muozzo[4] ou Muozzon[2] et du latin villare, « ferme ».

Le gentilé est Moussonvilliérois[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout comme les villages de Charencey, Normandel, Saint-Maurice-lès-Charencey et La Trinité-sur-Avre, Moussonvilliers dépendait au XIIIe siècle de la châtellenie de Châteauneuf-en-Thymerais[6] dont les seigneurs successifs régnaient sur le Thymerais et guerroyaient au nom des rois de France contre les ducs de Normandie et les Anglais.

En 1823, Moussonvilliers (372 habitants en 1821[7]) absorbe La Béhardière (181 habitants[8]).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1977 mars 2008 Roger Papin RPR puis UMP  
mars 2008[9] en cours Pascal Houlle[10] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[11].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 227 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Moussonvilliers[12]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Moussonvilliers a compté jusqu'à 605 habitants en 1841.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
386 344 367 372 586 605 590 601 561
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
563 554 507 479 473 418 426 423 441
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
421 394 339 339 320 316 328 329 290
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014 -
282 248 215 210 209 218 228 227 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006 [13].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution démographique de La Béhardière avant la fusion en 1823
1793 1800 1806 1821
185 147 157 181
(Sources : EHESS[8])

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame-de-l'Assomption, du XVIe siècle, remaniée. Une Vierge à l'Enfant, du XVIe également, est classée à titre d'objet aux Monuments historiques[14].
  • Pierre Laval a été propriétaire, de 1923 à 1936, du château de Corbière situé à Moussonvilliers. Il avait fait l'acquisition de ce domaine agricole de 120 hectares où il pratiquait l'élevage de vaches et de chevaux ; il en était l'exploitant direct, sans avoir recours au fermage[15].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Union sportive de Moussonvilliers fait évoluer deux équipes de football en divisions de district[16].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 982
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253-247-9), p. 43
  5. « Moussonvilliers », sur hautperche.fr, la communauté de communes du Haut Perche (consulté le 4 septembre 2014)
  6. Chartes servant de pièces justificatives à la géographie du Perche par le vicomte de Romanet.
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - La Béhardière », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 4 septembre 2014)
  9. « Pascal Houlle est le nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 4 septembre 2014)
  10. Réélection 2014 : « Moussonvilliers (61190) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 juin 2014)
  11. « Moussonvilliers (61190) - Municipales 2014 », sur Ouest-france.fr - Municipales 2014 (consulté le 4 septembre 2014)
  12. Date du prochain recensement à Moussonvilliers, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  14. « Statue : Vierge à l'Enfant », notice no PM61000502, base Palissy, ministère français de la Culture.
  15. Fred Kupferman (préf. Henri Rousso), Laval, Paris, Tallandier, , 2e éd. (1re éd. Balland, 1987), 654 p. (ISBN 978-284734-254-3), p. 49-50 et 126.
  16. « U.S. Moussonvilliers », sur Site officiel de la Ligue de Basse-Normandie (consulté le 20 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :