La Cité-Limoilou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Cité–Limoilou)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Limoilou.
La Cité-Limoilou


Logo lacite-limoilou 2.png
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Québec
Statut Arrondissement
Quartiers Montcalm,
Saint-Jean-Baptiste, Saint-Roch
Saint-Sacrement,
Saint-Sauveur,
Vieux-Québec—Cap-Blanc—colline Parlementaire,
Lairet, Maizerets,
Vieux-Limoilou
Constitution
Président d'arrondissement Suzanne Verreault
2013 - 2017
Démographie
Population 108 640 hab. (2014)
Densité 4 898 hab./km2
Géographie
Superficie 2 218 ha = 22,18 km2
Localisation
Localisation de La Cité-Limoilou dans la ville de Québec
Localisation de La Cité-Limoilou dans la ville de Québec
Liens
Site web www.ville.quebec.qc.ca

La Cité-Limoilou est l'un des six arrondissements de la ville de Québec. Il comprend le centre-ville ainsi que le Vieux-Québec et son arrondissement historique. Il est limité par les arrondissements suivants : au nord-est par Beauport, au nord-ouest par Charlesbourg, à l'ouest par Les Rivières, au sud-ouest par Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge et au sud par le fleuve Saint-Laurent.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création du système des arrondissements de Québec coïncide avec le processus de réorganisation des municipalités québécoises au débute des années 2000. À cette époque, des municipalités limitrophes de Québec y sont fusionnées. Les 1er et 6e arrondissements, rapidement désignés La Cité et Limoilou, sont constitués le .

Le , les arrondissements de La Cité et de Limoilou sont regroupés en un seul arrondissement[1].

La Cité[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de la ville de Québec.

Bien que fondée en 1608, Québec n'obtient son autonomie municipale que lorsqu'elle est civilement constituée le . C'est à ce moment qu'elle est incorporée en « Cité de Québec ». La ville déborde le Vieux-Québec et s'étend progressivement vers l'ouest et le nord. En 1909, la municipalité de Limoilou est annexé à la cité.

Limoilou[modifier | modifier le code]

Jusque vers la fin du XIXe siècle, le territoire du secteur de Limoilou était entièrement rural. Puis sont apparus les villages de Stadacona et Hedleyville sur les bords de la rivière Saint-Charles. L'incorporation du territoire à la ville de Québec en 1909 a permis la mise en branle de projets d'urbanisation de grande envergure. La configuration en quadrillé des rues et leur désignation par des numéros (ex.: 11e Rue, 3e Avenue) à la mode américaine est une caractéristique du quartier. Le nom Limoilou pour désigner ce lieu serait apparu pour la première fois en 1893[2] et désignait une nouvelle municipalité qui est depuis devenue un arrondissement. C'est une variante du nom du manoir de Limoëlou, propriété de l'explorateur Jacques Cartier située à Saint-Malo en Bretagne[3].

Administration[modifier | modifier le code]

Vue aérienne de l'arrondissement

Quartiers[modifier | modifier le code]

La Cité-Limoilou est divisé en neuf quartiers :

Districts[modifier | modifier le code]

Au conseil municipal de Québec, La Cité-Limoilou est divisée en 5 districts électoraux[4] :

District Conseiller/ère Parti politique Électeurs
Limoilou Suzanne Verreault Équipe Labeaume 17 587
Cap-aux-Diamants Anne Guérette Démocratie Québec 15 414
Montcalm–Saint-Sacrement Yvon Bussières Démocratie Québec 15 243
Saint-Roch–Saint-Sauveur Chantal Gilbert Équipe Labeaume 18 094
Maizerets-Lairet Geneviève Hamelin Équipe Labeaume 16 710
  •      Président d'arrondissement

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Charlesbourg Beauport Rose des vents
Les Rivières N
O    La Cité–Limoilou    E
S
Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge Fleuve Saint-Laurent