Lac-Saint-Charles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 54′ 36″ N 71° 22′ 30″ O / 46.91, -71.375

Lac-Saint-Charles
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Arrondissement Arrondissement de la Haute-Saint-Charles
Conseiller municipal Steeve Verret
Président du conseil de quartier Stéphane Plante
Président d'arrondissement Steeve Verret
Député provincial
de Chauveau
Gérard Deltell
Député fédéral
de Charlesbourg—Haute-Saint-Charles
Daniel Petit
Démographie
Population 9 087 hab. (2001)
Localisation
Localisation de Lac-Saint-Charles

Lac-Saint-Charles est un des 35 quartiers de la ville de Québec, et un des quatre qui sont situés dans l'arrondissement de la Haute-Saint-Charles. Son nom est celui de l'ancienne municipalité du même nom qui occupait avant 2002 le même territoire.

La municipalité est tristement célèbre pour avoir hébergé un python australien en 2015. (Ridicule, c'était plutôt une couleuvre rayée (Thamnophis sirtalis pallidulus), tout simplement, faites vos recherches comme il faut!)

Portrait du quartier[modifier | modifier le code]

Le territoire du quartier occupe la majorité du pourtour du lac ainsi qu'une certaine superficie au sud de celui-ci. La majorité de la zone bâtie est au sud du quartier. Il reste de vastes zones boisées ainsi que des carrières et sablières dans la partie ouest du quartier.

Artères principales[modifier | modifier le code]

  • Avenue du Lac-Saint-Charles (anciennement 1re avenue)
  • Rue Delage
  • Rue Jacques-Bédard
  • Chemin de la Grande-Ligne
  • Boulevard de la Colline

Parcs, espaces verts et loisirs[modifier | modifier le code]

  • Le lac Saint-Charles est une réserve d'eau potable pour une partie de la population de la ville de Québec.
  • Les Marais du Nord est un site naturel situé au nord du lac, géré par l'Association pour la protection de l'environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL)
  • La rivière Saint-Charles, émissaire du lac, et son affluent la rivière Jaune
  • Centre communautaire et parc Paul-Émile-Beaulieu (piscine, patinoire extérieures, parc de planche à roulettes, salle de quilles, Tir-à-l'arc.)
  • Parc linéaire des rivières Saint-Charles et du Berger. (sentier pédestre)
  • Parc de L'Arc-en-Ciel (patinoire extérieure et modules de jeux)
  • Parc des Eaux-Fraîches (parc de planche à roulettes et terrain de soccer)
  • Parc des Châtaigniers (Modules de jeux)
  • Centrale des organismes de l'arrondissement de la Haute-Saint-Charles, dans l'ancien hôtel de ville de Lac-Saint-Charles
  • Club de soccer de la Haute-Saint-Charles
  • L'escadron 798 des cadets de l'air de Lac-Saint-Charles

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Sainte-Françoise-Cabrini[1]
    • Cette petite église bâtie en 1947 fait partie depuis 2002 de la paroisse regroupée Sainte-Marie-des-Lacs.

Musées, théâtres et lieux d'expositions[modifier | modifier le code]

  • Bibliothèque Le Tournesol

Commerces et entreprises[modifier | modifier le code]

  • Les Entreprises P.E.B.
  • La Ressourcerie
  • IGA Rhéaume
  • METRO (Épicerie)
  • SAQ Vins et spiritueux
  • Pharmaprix pharmacie
  • Dollarama
  • Joaillerie
  • Quincaillerie
  • Location de vidéos
  • Brunet
  • Bureau de poste
  • Garage Procolor
  • Station essence et dépanneur EKO, Ultramar

Lieux d'enseignement[modifier | modifier le code]

Autres édifices notables[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La municipalité a été fondée en 1946. Lors des réorganisations municipales québécoises de 2002, Lac-Saint-Charles fut fusionné à Québec et inclus dans l'arrondissement de La Haute-Saint-Charles.

Personnalités liées à Lac-Saint-Charles[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Ces chiffres s'appliquent à l'ancienne ville de Lac-Saint-Charles.

Année Population
1971 2384
1976 5973
1981 5973
1986 6484
1991 7520
1996 8639
2001 9087

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Description de l'église Sainte-Françoise-Cabrini sur Les églises de Québec