Des Châtels (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Des Châtels
Des Châtels (Québec)
Centre communautaire Michel-Labadie
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Ville Drapeau de Québec Québec
Statut Quartier
Arrondissement La Haute-Saint-Charles
Conseiller municipal Dominique Tanguay
Président du conseil de quartier Louis Lefebvre
-
Président d'arrondissement Raymond Dion
Député provincial
de La Peltrie
Éric Caire, CAQ
2007-actuellement
Député fédéral
de Louis-Saint-Laurent
Gérard Deltell, PCC
2015-actuellement
Démographie
Population 13 690 hab. (2016)
Densité 1 463 hab./km2
Langue(s) officielle(s) Français
Géographie
Superficie 936 ha = 9,36 km2
Localisation
Quartiers de la ville de Québec.

Des Châtels est un des 35 quartiers de la ville de Québec et un des quatre qui sont situés dans l'arrondissement de la Haute-Saint-Charles. Son nom est dérivé de celui de l'ancienne ville de Neufchâtel; le quartier correspond à la partie ouest de cette ancienne ville.

Portrait du quartier[modifier | modifier le code]

Le quartier, en forme de «L», comprend toute la partie de l'arrondissement située à l'ouest du boulevard de l'Ormière, plus la partie à l'est de ce boulevard et au sud de la rue Durand. Sa limite au sud-est est la rivière Saint-Charles. Il comprend une bonne quantité de terrains non développés, surtout dans sa partie ouest. Certaines terres sont agricoles ou en friche, d'autres sont boisées.

Artères principales[modifier | modifier le code]

  • Boulevard de l'Ormière (route 371). Cette artère principale du sud du quartier correspond à un chemin datant du Régime français[1].
  • Autoroute Henri-IV (autoroute 573)
  • Avenue Chauveau (route 358)
  • Boulevard Saint-Claude / Route Sainte-Geneviève (route 369)
  • Rue Monseigneur-Cooke
  • Boulevard des Cimes
  • Boulevard Bastien

Parcs, espaces verts et loisirs[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Bâtiment de l’Église évangéliste Chauveau

Lieux d'expositions[modifier | modifier le code]

Le principal lieu d'exposition et de spectacles est situé à la bibliothèque de Neufchâtel.

Commerces et entreprises[modifier | modifier le code]

  • Centre commercial Neufchâtel
  • Centre commercial Place l'Ormière
  • Carrefour Neufchâtel
  • Carrefour Bastien
  • Boulevard de l'Ormière
  • Rue Racine

Lieux d'enseignement[modifier | modifier le code]

  • Commission scolaire de la Capitale:
    • École secondaire de Neufchâtel
    • École d'éducation internationale Notre-Dame-des-Neiges
    • École primaire de La Chaumière
    • École primaire Saint-Claude
    • Centre de formation professionnelle de Neufchâtel
  • École privée
    • École l'Eau Vive

Autres édifices notables[modifier | modifier le code]

  • Le Centre communautaire Michel-Labadie où sont pratiqués la plupart des sports et loisirs du quartier. La patinoire et la piscine municipale s'y trouvent.
  • La Bibliothèque de Neufchâtel est la seule bibliothèque du quartier et contient une salle d'exposition où il se déroule parfois des spectacles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Neufchâtel était un vaste quartier de l'ancienne ville de Québec qui a été réparti, avec les fusions de 2002, dans les arrondissements de la Haute-Saint-Charles (quartier des Châtels) et Des Rivières (quartier Neufchâtel-Est–Lebourgneuf).

La fondation de la paroisse Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette en 1795[2] marque le début de la colonisation du territoire. Cependant dès la fin du XVIIe siècle on trouve dans la région des Hurons qui s'y sont installés après avoir quitté leur établissement de Lorette (aujourd'hui, L'Ancienne-Lorette). Leur réserve de Wendake se trouve maintenant un peu à l'est du quartier. C'est d'ailleurs de là que provient le nom de Jeune-Lorette. En 1913, la partie centre de la paroisse se détache et devient la ville de Loretteville, les parties autour du centre conservent le nom de Saint-Ambroise jusqu'en 1963 où la municipalité change son nom pour Neufchâtel. Neufchâtel est intégrée dans la ville de Québec en 1971. Lors des fusions de 2002, elle est intégrée dans les arrondissements de la Haute-Saint-Charles et des Rivières.

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2016, le portrait démographique du quartier était le suivant[3] :

  • sa population représentait 16 % de celle de l'arrondissement et 2,6 % de celle de la ville.
  • l'âge moyen était de 40,7 ans tandis que celui à l'échelle de la ville était de 43,2 ans.
  • 76,2 % des habitants étaient propriétaires et 23,8 % locataires.
  • Taux d'activité de 69,9 % et taux de chômage de 3,2 %.
  • Revenu moyen brut des 15 ans et plus : 46 738 $.
Évolution démographique
1996 2006 2011 2016
13 82013 36013 06513 690

Personnalités reliées au quartier[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]