Vulcain (Star Trek)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vulcain.

Vulcain

Univers de fiction
Univers Star Trek
Localisation Quadrant Alpha
Astronomie
Genre solide
Satellites 0
Dimensions > Terra
Gravité > Terra
Géographie
Atmosphère ~ Terra
Classe classe M
Population
Population Vulcains
Affiliation Fédération des planètes unies
Sites remarquables Mont Seleya

Les Vulcains sont, dans l'univers de fiction de Star Trek, une espèce extraterrestre originaire de la planète du même nom située dans le Quadrant Alpha.

Les Humains donnèrent ce nom à leur planète-mère car elle est rouge et chaude et leur rappelait les forges du dieu Vulcain de la mythologie gréco-romaine (le véritable nom de leur planète est inconnu). La planète Vulcain (parfois appelée Vulcanis) ne possède pas de lune (voir Star Trek, la série originale : Ils étaient des millions). Les Vulcains font partie des membres fondateurs de la Fédération des planètes unies.

La planète[modifier | modifier le code]

Vulcain avait une gravité plus élevée et une atmosphère plus ténue que la Terre. Son climat était généralement rude. La majeure partie de la surface était constituée de déserts, de montagne et de quelques petites mers dispersées. Les régions désertiques étaient en majorité chaudes, les tempêtes de sables et les orages électriques y furent fréquents.

Il y a eu plusieurs attractions de touristes sur Vulcain: les volcans actifs, ruines antiques, et gisements de lave. D'autres points d'intérêt sont des sites religieux tels que le temple d'Amonak, celui de T'Panit et le sanctuaire de T'Karath.

Gol (ville)[modifier | modifier le code]

Ville vulcaine à l'origine de la Pierre de Gol. (Voir La Pierre de Gol partie 1 et 2)

Kir (ville)[modifier | modifier le code]

Lac Yuron[modifier | modifier le code]

L'Enclume de Vulcain[modifier | modifier le code]

Le passage (Gateway)[modifier | modifier le code]

Les Forges de Vulcain[modifier | modifier le code]

Mer de Voroth[modifier | modifier le code]

Montagne L-langon[modifier | modifier le code]

Mont Seleya[modifier | modifier le code]

Le Mont Seleya est une montagne sacrée loin au-delà des Forges de Vulcain. Surak y a développé sa philosophie de la logique pure au IIIe siècle. Ce site est dédié à certains rituels tels que le Kahs-wan (le test de survie), le Kolinahr ainsi que la cérémonie du fal-tor-pan.

Mont Tar'Hana[modifier | modifier le code]

Plaine de Sang[modifier | modifier le code]

Plaines de feu[modifier | modifier le code]

Raal[modifier | modifier le code]

Shi'Kahr (capitale et vaisseau de type frégate)[modifier | modifier le code]

T'Paal (ville)[modifier | modifier le code]

Vulcana Regar[modifier | modifier le code]

Ses habitants[modifier | modifier le code]

Physiologie[modifier | modifier le code]

Les Vulcains ont évolué à partir de la même race humanoïde primitive (les Ancêtres) qui ensemencèrent la galaxie et donnèrent naissance aux Humains, aux Klingons, aux Cardassiens et bien d'autres. Ils diffèrent toutefois considérablement des Humains pour des raisons topologiques.

Physiquement, en raison de la gravitation élevée de leur planète, les Vulcains ont une force et une endurance plus importantes que leurs cousins humains, et du fait de la ténuité de leur atmosphère, ils disposent également d'une ouïe beaucoup plus fine.

Quant à leur physiologie, elle inclut un sang vert basé sur le cuivre et non sur le fer, alimentant leurs organes disposés différemment, comme le cœur qui se situe au niveau du foie chez l'Humain. En cas de lésions, un Vulcain peut utiliser un mode de guérison hors pair ; par la pratique d'une Autohypnose, il concentre son flux sanguin, son énergie et ses anticorps vers les organes atteints.

Les Vulcains possèdent des oreilles pointues, de longs sourcils obliques et une seconde paupière nictitante (c'est-à-dire qui protège l'œil de la forte lumière dispensée par le soleil de Vulcanis). En général, leurs traits rappellent ceux des elfes.

Culture[modifier | modifier le code]

Autrefois, les Vulcains étaient des gens très violents et belliqueux. La population était divisée en plusieurs centaines de clans, d'états et de villes ayant chacun diverses structures gouvernementales et religions.

Vulcain étant un monde très sec, l'eau était très rare. La plupart des gens se battaient très violemment afin d'acquérir cette ressource essentielle à leur survie. À cette époque la quasi-totalité de la population était au front. Mais un grand changement survint au premier siècle avant notre ère, quand un Vulcain nommée Surak commença à débattre publiquement de sa théorie de pratique mentale de la logique et sa philosophie de la paix.

À chaud, les premiers échos furent évidents ; dans un monde dominé par des guerriers, sa vision des choses ne s'installa que très lentement. Mais elle fit son chemin malgré tout. Malheureusement, il y eut une rupture entre Surak et son élève S'Task. Ce dernier renonça à l'idée de pacifisme de Surak, assuré qu'il était que cette façon de vivre était inappropriée dans un univers si hostile.

Cependant, S'Task préféra ne pas promouvoir trop ouvertement sa façon de penser, de peur de ramener la guerre et l'anarchie sur la planète. S'Task et ses disciples décidèrent alors de chercher une autre planète et de s'exiler pour prendre un autre départ. Ainsi, plusieurs vaisseaux furent envoyés dans l'espace et trouvèrent deux planètes très loin de là. Ces gens changèrent et devinrent les Romuliens. Ceux restés sur Vulcain continuèrent de suivre la philosophie de Surak et devinrent les Vulcains.

Les Vulcains offrent la démonstration d'une logique inébranlable et péremptoire, et sont d'une profonde honnêteté ainsi que d'une immense loyauté - chaque individu possédant ces qualités à des degrés divers, cela va sans dire. Les Vulcains sont incapables de mentir, mais ils sont capables d'« exagérer » s'ils estiment avoir une raison logique de le faire. Ils prétendent être dénués du sens de l'humour, mais on note chez certains (dont le fameux Spock) un recours occasionnel, voire fréquent au sarcasme.

Pour eux, l'autonomie est très importante.

Salut vulcain[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Salut vulcain.

Il fut créé par Leonard Nimoy, inspiré par un geste pratiqué par différentes confessions juives autrefois[1].

Noms vulcains[modifier | modifier le code]

Généralement, les noms des Vulcains mâles commencent par la lettre 'S' et se termine par un 'k'. De la même façon, les noms de Vulcains femelles débutent par un 'T' et une apostrophe, suivis d'un groupe de 3 lettres. Ces règles n'ont cependant pas été toujours respectées au fil des séries et des films. Ainsi, Saavik est un personnage vulcain féminin.

Vulcains célèbres[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

Sanctuaires[modifier | modifier le code]

  • Amonak
  • T'Panit
  • T'Karath
  • P'Jem.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Vulcan salute sur Memory Alpha

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]