Saison 1 de Star Trek: Deep Space Nine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 1 de Star Trek: Deep Space Nine
Série Star Trek: Deep Space Nine
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Syndication
Diff. originale
Nb. d'épisodes 20

Chronologie

Cet article présente le guide de la première saison de la série télévisée Star Trek: Deep Space Nine.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 et 2 : L'Émissaire[modifier | modifier le code]

Titre original 
Emissary
Numéro(s)
1 et 2 (1–1 et 1–2) / Prod° : 401 et 402
Scénariste(s) 
Michael Piller & Rick Berman
Réalisateur(s) 
David Carson
Diffusion(s) 
Date stellaire
46379.1
Invité(es)
Patrick Stewart (le capitaine Jean-Luc Picard) ; Camille Saviola (Kai Opaka) ; Felecia M. Bell (Jennifer Sisko) ; Marc Alaimo (Gul Dukat) ; Joel Swetow (Gul Jasad) ; Aron Eisenberg (Nog) ; Max Grodénchik (Rom)
Résumé
Benjamin Sisko perd sa femme à la suite d'une attaque borg (dont Jean-Luc Picard fait alors partie). Trois ans plus tard, il prend le commandement de la station bajorane Deep Space Nine (DS9), anciennement Terok Nor, récemment abandonnée par l'Empire cardassien. Il découvre un trou de ver (appelé dans la série un vortex), permettant de passer du Quadrant Alpha au Quadrant Gamma, habité par des êtres intemporels, appelés les Prophètes, que vénèrent les Bajorans. Cette découverte donne alors une grande importance stratégique et économique à la station. Entrant en contact avec ces êtres intemporels, Sisko cherche à leur expliquer la notion de temps linéaire, mais revit sans cesse dans le vortex l'instant de la mort de sa femme, d'une manière non-linéaire, comme le remarquent les entités.
Par la suite, Benjamin Sisko, se voit donner le titre d'émissaire par les Bajorans, pour lesquels il devient une figure religieuse importante.
Commentaire(s)
Liens externes

Épisode 3 : Prologue[modifier | modifier le code]

Titre original
Past Prologue
Numéro(s)
3 (1–3) / Prod° : 404
Scénariste(s)
Katharyn Powers
Réalisateur(s)
Winrich Kolbe
Diffusion(s)
Date stellaire
Inconnue
Invité(es)
Jeffrey Nordling (Tahna Los) ; Andrew Robinson (Elim Garak)
Résumé
à la suite d'une réunion d'anciens membres de la résistance bajorane, le major Kira Nerys doit choisir son camp entre son peuple et ses fonctions d'officier de liaison avec la Fédération.
Commentaire(s)
Garak apparaît pour la première fois dans cet épisode. Le personnage ne devait faire que cette seule apparition, mais la performance d'Andrew Robinson fit une forte impression, et Garak prit par la suite une grande importance dans la série.

Épisode 4 : Un homme seul[modifier | modifier le code]

Titre original
A Man Alone
Numéro(s)
4 (1–4) / Prod° : 403
Scénariste(s)
Gerald Sanford & Michael Piller
Réalisateur(s)
Paul Lynch
Diffusion(s)
Date stellaire
46421.5
Invité(es)
Rosalind Chao (Keiko O'Brien) ; Edward Albert (Zayra) ; Max Grodénchik (Rom) ; Aron Eisenberg (Nog) ; Stephen James Carver (Ibudan)
Résumé
Odo, chef de la sécurité de la station Deep Space Nine, est soupçonné de meurtre après la découverte du cadavre d'un Bajoran.
Commentaire(s)
Première apparition de Morn, pilier du bar de Quark, et de Keiko O'Brien.

Épisode 5 : Babel[modifier | modifier le code]

Titre original
Babel
Numéro(s)
5 (1–5) / Prod° : 405
Scénariste(s)
Réalisateur(s)
Diffusion(s)
Date stellaire
46423.7
Invité(es)
Résumé
Une maladie provoque une aphasie chez les malades qui ne sont plus capables de communiquer qu'en gibberish. Les victimes tombent ensuite dans le coma et meurent.
Commentaire(s)

Épisode 6 : La Poursuite[modifier | modifier le code]

Titre original
Captive Pursuit
Numéro(s)
6 (1–6) / Prod° 406
Scénariste(s)
Scénario télévision : Jill Shernan Donner, Michael Piller, Jill Sherman Donner ; histoire : Jill Sherman Donner
Réalisateur(s)
Corey Allen
Diffusion(s)
Invité(es)
Scott MacDonald (Tosk), Gerrit Graham (The Hunter), Kelly Curtis (Miss Sarda)
Résumé
Un extraterrestre arrive avec un vaisseau endommagé sur la station Deep Space Nine, et il est donc le premier visiteur du quadrant Gamma. Il reste cependant très mystérieux et le personnel de Starfleet se demande s'il a affaire à un ami ou un ennemi.

Épisode 7 : Moins Q[modifier | modifier le code]

Titre original
Q-Less
Numéro(s)
7 (1–7) / Prod° 407
Scénariste(s)
Scénario télévision : Robert Hewitt Wolfe ; histoire : Hannah Louise Shearer
Réalisateur(s)
Paul Lynch
Diffusion(s)
Invité(es)
Jennifer Hetrick (Virad), John de Lancie (Q), Laura Cameron (Femme Bajoranne)
Résumé
Une navette en difficulté se présente sur DS9, amenant à son bord une ancienne connaissance du Capitaine Jean-Luc Picard, Virad, et annonçant le retour de l'entité Q.

Épisode 8 : Dax[modifier | modifier le code]

Titre original
Dax
Numéro(s)
8 (1–8) / Prod° 408
Scénariste(s)
Scénario télévision : D.C. Fontana, Peter Allan Fields ; histoire : Peter Allan Fields
Réalisateur(s)
David Carson
Diffusion(s)
Invité(es)
Gregory Itzin (Ilon Tandro), Anne Haney (Juge Renora), Richard Lineback (Selin Peers), Fionnula Flanagan (Enina Tandro)
Résumé
Le Lt Jadzia Dax fait l'objet d'une tentative d'enlèvement qui va faire ressortir son passé en tant que Curzon Dax.

Épisode 9 : Le Passager[modifier | modifier le code]

Titre original
The Passenger
Numéro(s)
9 (1–9) / Prod° 409
Scénariste(s)
Scénario télévision : Morgan Gendel, Michael Piller, Robert Hewitt Wolfe ; histoire : Morgan Gendel
Réalisateur(s)
Paul Lynch
Diffusion(s)
Invité(es)
Julie Caitlin Brown (Ty Kajada), Christopher Collins (Durg), James Harper (Rao Vantika), James Lashly (Lieutenant George Primmin)
Résumé
De retour d'une mission dans l'espace, le major Kira Nerys et le docteur Julian Bashir tentent de sauver un vaisseau spatial en perdition. Hélas ils ne peuvent sauver qu'une femme car les 2 autres passagers sont morts. Pourtant la femme affirme que l'un d'eux est un criminel qui peut vaincre la mort. Plus tard sur la station Deep Space Nine, les évènements semblent lui donner raison.

Épisode 10 : Qui perd gagne[modifier | modifier le code]

Titre original
Move Along Home
Autre(s) titre(s) original(aux)
Sore Losers
Numéro(s)
10 (1–10) / Prod° 410
Scénariste(s)
Scénario télévision : Frederick Rappaport, Jeanne Carrigan-Fauci, Lisa Rich ; histoire : Michael Piller
Réalisateur(s)
David Carson
Diffusion(s)
Invité(es)
Joel Brooks (Falow), James Lashly (Lieutenant George Primmin), Clara Bryant (Chandra)
Résumé
La première délégation officielle vient dans le quadrant Alpha et le seul désir qu'ils ont est de jouer. Sisko les emmène donc chez Quark, mais celui-ci essaye de tricher. Les gens du quadrant Gamma décident alors de défier Quark à un jeu de chez eux. Bien qu'en apparence innocent, ce jeu s'avère beaucoup plus complexe que prévu. Dans le même temps, Odo s'inquiète de la disparition de tous les officiers supérieurs de Deep Space Nine, qui ne semblent même plus être sur la station.

Épisode 11 : Le Grand Nagus[modifier | modifier le code]

Titre original
The Nagus
Autre(s) titre(s) original(aux)
Friends and Foes
Numéro(s)
11 (1–11) / Prod° 411
Scénariste(s)
Scénario télévision : Ira Steven Behr ; histoire : David Livingston
Réalisateur(s)
David Livingston
Diffusion(s)
Invité(es)
Lou Wagner (Krax), Wallace Shawn (Grand Nagus Zek), Barry Gordon (Nava), Lee Arenberg (Gral)
Résumé
Le Nagus, dirigeant suprême des Ferengis vient sur la station pour y organiser une réunion avec d'autres notables Ferengis. À l'école, Nog n'est pas un bon élève et a une mauvaise influence sur Jake, ce qui est rapporté à Sisko, qui va chercher à les séparer. L'école ne faisant pas partie de la culture Ferengi, Quark est humilié devant le Nagus à cause de ça et décide que Nog n'y ira plus. Le Nagus décide de prendre se retraite et appointe Quark comme son remplaçant, créant une grande confusion chez les autres notables. Une lutte pour le pouvoir va s'engager, la vie de Quark ne tient plus qu'à un fil.

Épisode 12 : Tourbillons[modifier | modifier le code]

Titre original
Vortex
Numéro(s)
12 (1–12) / Prod° 412
Scénariste(s)
Sam Rolfe
Réalisateur(s)
Winrich Kolbe
Diffusion(s)
Invité(es)
Cliff DeYoung (Croden), Randy Oglesby (Ah-Kel/Ro-Kel), Gordon Clapp (Hadron), Kathleen Garrett (capitaine vulcain), Leslie Kendall (Yareth)
Résumé
Une tentative de vol sur la station dégénère et un homme est tué. Son frère demande vengeance contre l'assassin, Croden. Croden vient de la planète Rakhar, dans le quadrant Gamma, avec laquelle la Fédération n'a jamais eu de contact auparavant. Sisko prend contact avec la planète où il s'avère que l'homme est recherché : il est un ennemi du peuple. Sisko décide de renoncer à poursuivre Croden pour l'homicide et de l'expulser vers Rakhar, où un châtiment sévère lui sera délivré pour ses autres "crimes". Cet abandon des poursuites va déclencher la colère du frère de la victime. Pendant ce temps, Odo découvre que Croden connaît un endroit où se trouve d'autres de son espèce (des métamorphes), mais Croden doit être renvoyé vers Rakhar, sans pouvoir indiquer cet endroit à Odo. Odo escorte le prisonnier, mais le frère de la victime le poursuit.
Commentaire 
L'attitude de Sisko est un peu surprenante. La famille de la victime a tout à fait légitimement le droit de réclamer que l'assassin soit jugé sur la station, où sur leur planète d'origine par voie d'extradition. À la place, Sisko décide d'expulser Croden vers Rakhar, avec laquelle ils n'ont pas de relations diplomatiques. Ils n'ont aucune indication quant à la nature des soi-disant crimes commis par Corden, qui semblent de nature politique, et ont toutes les raisons de penser qu'il n'aura pas droit à un procès équitable, aussi bien pour ces crimes que pour l'homicide sur la station. Sisko prend la décision lui-même, mais dira plus tard que c'est une décision du gouvernement Bajoran. L'attitude d'Odo est encore plus déroutante à la fin de l'épisode, mais il semble qu'il escompte une meilleure protection juridique chez les Vulcains que chez les humains ou sur Bajor. Dans la caverne, il y a un caisson d'hibernation, extrêmement solide car il vient de résister à un éboulement, mais lorsqu'Odo s'appuie dessus, on le voit qui se déforme légèrement sous la pression. Cet épisode donnes quelques indices sur le mystères des métamorphes.

Épisode 13 : Derrière les lignes ennemies[modifier | modifier le code]

Titre original
Battle Lines
Numéro(s)
13 (1–13) / Prod° 413
Scénariste(s)
Scénario télévision : Richard Danus, Evan Carlos Somers ; histoire : Hilary J. Bader
Réalisateur(s)
Paul Lynch
Diffusion(s)
Invité(es)
Paul Collins (Zlangco), Camille Saviola (Kai Opaka), Jonathan Banks (Shel-La), Majel Barrett (voix de l'ordinateur)
Résumé
Le Kai, dignitaire bajoran rend visite à la station, et insiste pour visiter le vortex. Sisko, Kira et le docteur Bashir l'accompagnent, mais une fois de l'autre côté, ils reçoivent un signal en provenance d'un des corps du plus proche système. Le Kai évoque une prophétie et insiste pour que Sisko aille inspecter le signal. Un système de défense leur tire dessus et ils se crashent sur un satellite. Le Kai décède dans le crash, ils sont capturés par un groupe de locaux. Ils s'avèrent qu'ils sont dans un satellite pénitentiaire, où deux groupes, les Ennis et les No-Ennis ont été exilés. Ennemis jurés ils sont en guerre permanente. On découvre alors qu'une propriété bio-médicale de la planète fait ressusciter les morts, à commencer par le Kai. La guerre entre les deux peuples est éternelle, mais les victimes des combats ressuscitent sans cesse. Sisko offre de les téléporter hors du satellite dès que les secours arriveront, à condition qu'ils parviennent à faire la paix, et Shel-La, le chef des Ennis organise une rencontre avec le chef des Nol-Ennis.
Commentaire
Le Dr Bashir fait une remarque à Sisko mettant en évidence qu'il est en train d'interférer avec le système judiciaire d'une puissance étrangère en organisant une évasion massive de leur colonie pénitentiaire, ce qui est en contradiction avec la prime directive. Sisko réplique vertement avec son interprétation de la Directive Première : la condition de ce satellite en fait un peuple indépendant.

Épisode 14 : Le Conteur[modifier | modifier le code]

Titre original
The Storyteller
Numéro(s)
14 (1–14) / Prod° 414
Scénariste(s)
Scénario télévision : Kurt Michael Bensmiller, Ira Steven Behr ; histoire : Kurt Michael Bensmiller
Réalisateur(s)
David Livingston
Diffusion(s)
Invité(es)
Jim Jansen (Faren), Gina Philips (Varis Sul), Joran Lund (Woban), Kay E. Kuter (le Sirah), Amy Benedict (femme), Lawrence Monoson (Hovath)
Résumé
Deux dignitaires bajorans arrivent sur la station pour un sommet arbitré par Sisko, à la demande du gouvernement bajoran, pour les aider à résoudre un différend qui risque de dégénérer en guerre. Il s'agit de Varis Sul, belle jeune fille adolescente, tretrarque des Paqus, et de son homologue, représentant des Navots. Jake et surtout Nog la voient sur la promenade et en tombent amoureux ; ils l'emmènent faire les 400 coups dans la station entre deux réunions diplomatiques. Le différend semble insoluble : leur frontière naturelle traditionnelle, la rivière, a été déplacée par l'occupant Cardassien, préjudiciant les Navots d'une partie de leur territoire, que les Paqus refusent de rendre. Pendant ce temps là, Bashir et O'Brien sont envoyés soigner une maladie qui risque de décimer un village. Mais il n'y a qu'un seul malade, c'est le guide spirituel du village, le Sirah, le seul capable de les protéger d'un monstre, le Dal'Rok, qui vient chaque année pendant les cinq nuits qui suivent la moisson. Lorsque le Dal'Rok arrive, nuage immatériel qui commence à détruire le village, le Sirah le repousse mais décède, après avoir désigné O'Brian comme son successeur. Ce dernier va devoir rester au village assumer sa nouvelle charge.

Épisode 15 : Progrès[modifier | modifier le code]

Titre original
Progress
Numéro(s)
15 (1–15) / Prod° 415
Scénariste(s)
Peter Allan Fields
Réalisateur(s)
Les Landau
Diffusion(s)
Invité(es)
Brian Keith (Mullibok), Michael Bofshever (Toran), Terrence Evans (Baltrim), Annie O'Donnell (Keena), Nicholas Worth (capitaine extraterrestre), Daniel Riordan (premier garde)
Résumé
Les Bajorans s'apprêtent à prélever une quantité massive d'énergie géothermique d'un de leur satellites naturels (de classe M). La technologie utilisée libèrera dans l'atmosphère des gaz délétères mortels pour les humanoïdes. Tous les habitants ont été évacués, sauf un vieux fermier, Mullibok, et ses deux compagnons, qui ont fui l'occupation cardassienne pour venir s'installer sur cette terre vierge, qu'ils ont travaillé dur pour la rendre habitable. Mullibok refuse de partir et Kira reconnaît en lui la force de lutte qui l'animait lorsqu'elle combattait l'occupant, et ne parvient pas à se résoudre à l'exproprier par la force, mettant en péril sa carrière. Pendant ce temps là, une erreur de commande dans le bar laisse sur le bras de Quark 5000 unités d'une sauce cardassienne. Nog saisit l'opportunité : il en débarrasse son oncle et cherche à la vendre avec Jake. Malheureusement, personne ne veut rien lui acheter, et il doit les troquer contre un stock de 15000 verrous, qu'il va encore devoir troquer…

Épisode 16 : Avec des « si »...[modifier | modifier le code]

Titre original
If Wishes Were Horses
Numéro(s)
16 (1–16) / Prod° 416
Scénariste(s)
Scénario télévision : Nell McCue Crawford, William L. Crawford, Michael Piller ; histoire : Nell McCue Crawford, William L. Crawford
Réalisateur(s)
Robert Legato
Diffusion(s)
Invité(es)
Michael J. Anderson (Rumpelstiltskin), Hana Hatae (Molly O'Brien), Keone Young (Buck Bokai)
Résumé
Les rêveries et fantasmes des occupants de DS9 deviennent réalité. Ca commence par un certain Rumpelstiltskin (nain tracassin), en passant par une copie de Dax amoureuse que Bashir a fantasmé pour lui. Puis, un problème technique survient, s'envenime et met la station en danger.

Épisode 17 : Abandon[modifier | modifier le code]

Titre original
The Forsaken
Numéro(s)
17 (1–17) / Prod° 417
Scénariste(s)
Scénario télévision : Don Carlos Dunaway, Michael Piller ; histoire : Jim Trombetta
Réalisateur(s)
Les Landau
Diffusion(s)
Invité(es)
Constance Towers (Ambassadeur Taxco), Michael Ensign (Ambassadeur Lojal), Jack Shearer (Ambassadeur Vadosia), Majel Barrett (Lwaxana Troi), Benita Andre (Anara)
Résumé
Lwaxana Troi rend visite à DS9, et entreprend qu'Odo tombe amoureux d'elle. L'ordinateur de la station fait montre d'un changement de personnalité, ce qui inquiète Miles O'Brian.
Commentaire
Lors de la panne d’ascenseur Lwaxana Troi raconte comment elle et sa fille furent enlevées sur un vaisseau Ferengi. Il s'agit de l’épisode 24 de la saison 3 de Star Trek la nouvelle génération, Ménage à Troi.

Épisode 18 : Dramatis Personae[modifier | modifier le code]

Titre original
Dramatis Personae
Numéro(s)
18 (1–18) / Prod° 418
Scénariste(s)
Joe Menosky
Réalisateur(s)
Cliff Bole
Diffusion(s)
Invité(es)
Tom Towles (Klingon), Stephen Parr (Valerian), Randy Pflug (garde), Jeff Pruitt (enseigne)
Résumé
Divers personnages de la station commencent à montrer des comportements inhabituels, et des tensions s'installent entre eux, au point que Kira, sous le contrôle d'une volonté parasite, entreprend une mutinerie avec une partie de l'équipage contre laquelle Sisko et ses proches se préparent.
Commentaire
C'est le troisième épisode d'affilée racontant l'histoire d'une intrusion extra-terrestre non hostile qui pénètre subrepticement la station et y crée des problèmes.

Épisode 19 : Duel[modifier | modifier le code]

Titre original
Duet
Numéro(s)
19 (1–19) / Prod° 419
Scénariste(s)
Scénario télévision : Peter Allan Fields ; histoire : Lisa Rich, Jeanne Carrigan-Fauci
Réalisateur(s)
James L. Conway
Diffusion(s)
Invité(es)
Marc Alaimo (Gul Dukat), Harris Yulin (Marritza), Ted Sorel (Kaval), Tony Rizzoli (Kainon), Robin Christopher (Neela), Norman Large (capitaine Lissepian)
Résumé
Un Cardassien débarque sur DS9 et se fait remarquer par une maladie rare, caractéristique de telle planète utilisée comme camp de travail pendant la guerre, et qui le rend suspect d'être un criminel de guerre. Kira l'arrête, et enquête sur sa véritable identité.
Commentaire
Dans cet épisode, l'absence de pouvoir juridique sur la station est patent. On apprend par ailleurs que ça ne poserait pas de problème à la Fédération d'extrader un prisonnier poursuivies pour des charges punissables par la peine de mort.

Épisode 20 : Entre les mains des prophètes[modifier | modifier le code]

Titre original
In the Hands of the Prophets
Numéro(s)
20 (1–20) / Prod° 420
Scénariste(s)
Robert Hewitt Wolfe
Réalisateur(s)
David Livingston
Diffusion(s)
Invité(es)
Philip Anglim (Vedek Bareil), Robin Christopher (Neela), Michael Eugene Fairman (Vendor), Louise Fletcher (Vedek Winn)
Résumé
Keiko, enseignante à l'école, se fait rappeler à l'ordre par une leader d'un groupe religieux orthodoxe bajoran, au motif que les réalités scientifiques qu'elle enseigne sont du blasphème au regard de la foi. Sisko la soutient, mais des mouvements d'humeurs secouent la station. En même temps, O'Brien et Odo enquêtent sur le décès d'un des officiers, lié à une affaire de sécurité.

Notes et références[modifier | modifier le code]