IndyCar Series 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
IndyCar Series 2011
Description de l'image ics_logo.jpg.
Généralités
Date du 27 mars au 16 octobre
Épreuves 17
Site web officiel
Palmarès
Champion pilote Drapeau du Royaume-Uni Dario Franchitti
Champion constructeur Drapeau des États-Unis Chip Ganassi Racing

Navigation

Dario Franchitti, champion d'Indycar Series 2011.

Le championnat IndyCar Series 2011 s'est déroulé du 27 mars au 16 octobre 2011 et a été remporté pour la quatrième fois par Dario Franchitti sur une monoplace du Chip Ganassi Racing.
Le titre constructeur a été décroché par son équipe, alors que Scott Dixon et Will Power ont respectivement remporté le championnat sur ovale et le championnat sur circuit automobile/urbain.
Après avoir mené longtemps bataille à J. R. Hildebrand, James Hinchcliffe est parvenu à décrocher le titre de "Rookie of the year".

Cette saison a été marquée par le décès de Dan Wheldon, vainqueur des 500 miles d'Indianapolis cette année, lors de la course de Las Vegas[1].

Nouveautés pour la saison 2011[modifier | modifier le code]

  • La 95e édition des 500 miles d'Indianapolis est la 3e de l'ère du centenaire, entre le 100e anniversaire de l'ouverture de la piste et le 100e anniversaire de la 1re édition.
  • Sunoco devient le carburant officiel de la série[2].
  • Le 11 janvier 2011, plusieurs annonces ont été élaborées en ce qui concerne l'avenir de la discipline:
    • L'organisme Indy Racing League, s'occupant du championnat IndyCar Series, a été renommé IndyCar.
    • La zone de restart a été déplacée du tournant no 3 à la zone juste avant le départ/ l'arrivée.
    • La procédure du restart sera en double file, comme en NASCAR[3].
    • Le principe de laisser regagner un tour à un concurrent proche du leader n'est plus mis en œuvre.
  • Le 6 mars, la série a décidé de limiter le nombre de participants à 26, sauf pour les 500 miles d'Indianapolis et la finale à Las Vegas avec respectivement 33 et 34 concurrents[4].
  • Firestone prolonge son contrat jusqu'en 2013 en tant que fournisseur officiel de la série[5].

Calendrier[modifier | modifier le code]

L'hommage rendu à Dan Wheldon par les pilotes échappant au carambolage, à Las Vegas.

Les courses ont eu lieu dans douze États américains différents, ainsi qu'au Brésil, au Japon et au Canada.
10 épreuves se sont déroulées sur circuit automobile ou urbain et 8 sur ovale. Celle du Texas était répartie sur 2 courses successives.


Calendrier de la saison
Manche Date Nom de l'épreuve Piste Localisation Heure (ET) TV
1 27 mars Drapeau : États-Unis Honda Grand Prix of St. Petersburg Streets of St. Petersburg St. Petersburg (Floride) 12:30 p.m. ABC
2 10 avril Drapeau : États-Unis Honda Indy Grand Prix of Alabama presented by Legacy Credit Union Barber Motorsports Park Birmingham (Alabama) 3:00 p.m. Versus
3 17 avril Drapeau : États-Unis Toyota Grand Prix of Long Beach Streets of Long Beach Long Beach (Californie) 3:30 p.m. Versus
4 1er mai
2 mai
Drapeau : Brésil Itaipava São Paulo Indy 300 presented by Nestlé Streets of São Paulo São Paulo (Brésil) 12:00 p.m.
8:00 a.m.
Versus
5 29 mai Drapeau : États-Unis 95th Indianapolis 500 Indianapolis Motor Speedway Speedway (Indiana) 11:00 a.m. ABC
6 11 juin Drapeau : États-Unis Firestone Twin 275s Texas Motor Speedway Fort Worth (Texas) 8:00 p.m. Versus
7 19 juin Drapeau : États-Unis The Milwaukee 225 Milwaukee Mile West Allis (Wisconsin) 3:30 p.m. ABC
8 25 juin Drapeau : États-Unis Iowa Corn Indy 250 Presented by Pioneer Iowa Speedway Newton (Iowa) 8:00 p.m. Versus
9 10 juillet Drapeau : Canada Honda Indy Toronto Exhibition Place Toronto (Ontario) 2:00 p.m. Versus
10 24 juillet Drapeau : Canada Edmonton Indy Edmonton City Centre Airport Edmonton (Alberta) 2:00 p.m. Versus
11 7 août Drapeau : États-Unis Honda 200 at Mid-Ohio presented by Westfield Insurance Mid-Ohio Sports Car Course Lexington (Ohio) 2:00 p.m. Versus
12 14 août Drapeau : États-Unis MoveThatBlock.com Indy 225 New Hampshire Motor Speedway Loudon (New Hampshire) 3:30 p.m. ABC
13 28 août Drapeau : États-Unis Indy Grand Prix of Sonoma Infineon Raceway Sonoma (Californie) 4:00 p.m. Versus
14 4 septembre Drapeau : États-Unis Baltimore Grand Prix Streets of Baltimore Baltimore (Maryland) 2:00 p.m. Versus
15 18 septembre Drapeau : Japon Indy Japan: The Final Twin Ring Motegi (Circuit) Motegi (Japon) 11:00 p.m. Versus
16 2 octobre Drapeau : États-Unis Kentucky Indy 300 Kentucky Speedway Sparta (Kentucky) 2:00 p.m. Versus
17 16 octobre Drapeau : États-Unis IZOD IndyCar World Championship presented by Honda Las Vegas Motor Speedway Las Vegas (Nevada) 3:30 p.m. ABC

Engagés[modifier | modifier le code]

Tous les pilotes roulaient dans une voiture munie du châssis Dallara, motorisée par Honda et chaussée par Firestone.

Pilotes engagés
Équipe no  Pilote Sponsor(s) Notes
Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Racing 9 Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Target
10 Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Target
38 Drapeau : États-Unis Graham Rahal Service Central
83 Drapeau : États-Unis Charlie Kimball (R) Novo Nordisk
Drapeau : États-Unis Team Penske 3 Drapeau : Brésil Hélio Castroneves Shell/AAA/Penske Truck Rental/Cerveja Itaipava/GuidePoint Systems/Hitachi
6 Drapeau : Australie Ryan Briscoe Izod/PPG/Penske Truck Rental/GuidePoint Systems/Hitachi
12 Drapeau : Australie Will Power Verizon Wireless
Drapeau : États-Unis Andretti Autosport 7 Drapeau : États-Unis Danica Patrick GoDaddy.com
26 Drapeau : États-Unis Marco Andretti Venom Energy Drink/Dr Pepper
27 Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway Buffalo Wild Wings/Dr Pepper/7-Eleven/GoDaddy.com/DHL
28 Drapeau : États-Unis Ryan Hunter-Reay DHL/Sun Drop/Circle K/GoDaddy.com
43 Drapeau : États-Unis John Andretti Window World Seulement l'Indy 500, en conjonction avec le Richard Petty Motorsports.
Drapeau : États-Unis Panther Racing 4 Drapeau : États-Unis J. R. Hildebrand (R) U.S. National Guard
44 Drapeau : États-Unis Buddy Rice Fuzzy's Vodka 3 courses: Indy 500, Kentucky, et Las Vegas
Drapeau : États-Unis Dreyer & Reinbold Racing 11 Drapeau : États-Unis Davey Hamilton Hewlett Packard 3 courses: Indy 500, Texas et Las Vegas only
22 Drapeau : Royaume-Uni Justin Wilson Z-Line Designs/Dad's Root Beer/Walmart Wilson s'est blessé lors des essais au Mid-Ohio, il ne disputera pas les dernières épreuves de la saison.
Drapeau : France Simon Pagenaud (R) Roll Coater Remplace Wilson au Mid-Ohio.
Drapeau : Afrique du Sud Tomas Scheckter MoveThatBlock.com Remplace Wilson à Loudon.
Drapeau : Italie Giorgio Pantano (R) Tran Systems/Z-Line Designs/Dad's Root Beer/WIX Filters Remplace Wilson à Infineon, Baltimore, et Motegi.
Drapeau : États-Unis Townsend Bell Valspar/Dad's Root Beer Remplace Wilson au Kentucky et Las Vegas.
23 Drapeau : Canada Paul Tracy WIX Filters Seulement l'Indy 500
24 Drapeau : Brésil Ana Beatriz (R) Petroleo Ipiranga/Lubrizol Pagenaud remplace Beatriz à Barber, blessée au poignet.
Drapeau : France Simon Pagenaud (R) Team Ipiranga/BlazeMaster
Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Enterprises 14 Drapeau : Brésil Vitor Meira ABC Supply Company / DHL
41 Drapeau : Brésil Bruno Junqueira Seulement l'Indy 500, il s'y qualifie mais sera remplacé par Hunter-Reay après négociations avec le Andretti Autosport.
Drapeau : États-Unis Ryan Hunter-Reay
Drapeau : États-Unis Sam Schmidt Motorsports 17 Drapeau : Royaume-Uni Martin Plowman (R) Snowball Express/Magnum Boots/Advantica/Freem/K.E.P. 3 courses: Mid-Ohio, Sonoma et Baltimore; en conjonction avec AFS Racing et Kingdom Racing
Drapeau : Japon Hideki Mutoh Formula Dream Seulement Motegi; en conjonction avec AFS Racing
Drapeau : Nouvelle-Zélande Wade Cunningham (R) Creatherm Seulement Kentucky et Las Vegas; en conjonction avec AFS Racing
77 Drapeau : Canada Alex Tagliani Bowers & Wilkins Toutes les courses, exceptées Kentucky et Las Vegas
Drapeau : Royaume-Uni Dan Wheldon 2 courses: Kentucky et Las Vegas
88 Drapeau : Royaume-Uni Jay Howard Service Central 2 courses: Indy 500 et Texas; en conjonction avec Rahal Letterman Lanigan Racing
99 Drapeau : États-Unis Townsend Bell Herbalife/Schmidt Pelfrey Racing Seulement l'Indy 500
Drapeau : Nouvelle-Zélande Wade Cunningham (R) Creatherm Seulement Texas
Drapeau : États-Unis HVM Racing 78 Drapeau : Suisse Simona de Silvestro Entergy/Purdue University Elle a manqué l'épreuve de Sonoma.
Drapeau : France Simon Pagenaud (R) Remplace de Silvestro à Sonoma.
Drapeau : États-Unis KV Racing TechnologyLotus 5 Drapeau : Japon Takuma Satō Lotus Cars/Panasonic/MonaVie
59 Drapeau : Venezuela Ernesto Viso Lotus Cars/PDVSA
82 Drapeau : Brésil Tony Kanaan Lotus Cars/Geico/Cerveja Itaipava
Drapeau : États-Unis Dale Coyne Racing 18 Drapeau : Royaume-Uni James Jakes (R) Acorn Stairlifts/Boy Scouts of America
19 Drapeau : France Sébastien Bourdais Boy Scouts of America Toutes les courses sur circuit
Drapeau : Royaume-Uni Alex Lloyd Toutes les courses sur ovale
Drapeau : États-Unis Newman/Haas Racing 2 Drapeau : Espagne Oriol Servià Telemundo/CDW Utilise le #02 à St. Petersburg
06 Drapeau : Canada James Hinchcliffe (R) Eric Sprott & Sprott Inc. Toutes les courses, exceptée St. Petersburg
Drapeau : États-Unis Conquest Racing 34 Drapeau : Colombie Sebastian Saavedra (R) Bogotá es Mundial Toutes les courses, exceptées Motegi et Kentucky
Drapeau : Brésil João Paulo de Oliveira (R) Ceremony Group Seulement Motegi
Drapeau : Royaume-Uni Dillon Battistini (R) Seulement Kentucky
36 Drapeau : Royaume-Uni Pippa Mann (R) Loctite/Armando Montelongo Seulement l'Indy 500
Équipe à temps partiel
Drapeau : États-Unis AFS Racing 17 Drapeau : Brésil Raphael Matos Automatic Fire Sprinklers 5 courses: St. Petersburg, Barber, Long Beach, São Paulo et l'Indy 500
Drapeau : États-Unis Sarah Fisher Racing 57 Drapeau : Afrique du Sud Tomas Scheckter Angie's List Seulement Las Vegas
67 Drapeau : États-Unis Ed Carpenter Dollar General 10 courses: Indy 500, Texas, Milwaukee, Iowa, Mid-Ohio, Loudon, Sonoma, Baltimore, Kentucky et Las Vegas
Drapeau : États-Unis Dragon Racing 8 Drapeau : Canada Paul Tracy Ralphs/Motegi Wheels/Make-A-Wish Foundation/ARMA Energy SNX 5 courses: Long Beach, Texas, Toronto, Edmonton et Las Vegas
Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung (R) Mouser Electronics Seulement l'Indy 500; en conjonction avec Sam Schmidt Motorsports
20 Drapeau : États-Unis Scott Speed (R) Fuzzy's Vodka/Vizio Seulement l'Indy 500
Carpentier a tenté de se qualifier avec le #20 à l'Indy 500.
Drapeau : Canada Patrick Carpentier
88 Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung (R) Mouser Electronics Seulement Sonoma; en conjonction avec Sam Schmidt Motorsports
Drapeau : États-Unis SH Racing 07 Drapeau : Afrique du Sud Tomas Scheckter REDLINE Xtreme Energy Drink 2 courses: Indy 500 et Baltimore; en conjonction avec KV Racing TechnologyLotus à l'Indy 500 et avec Dreyer & Reinbold Racing à Baltimore.
Drapeau : États-Unis Bryan Herta Autosport 98 Drapeau : Royaume-Uni Dan Wheldon William Rast/Curb Records Seulement l'Indy 500
Drapeau : Canada Alex Tagliani Seulement Las Vegas
Drapeau : États-Unis Rahal Letterman Lanigan Racing 15 Drapeau : Royaume-Uni Jay Howard Service Central Seulement Las Vegas
30 Drapeau : Belgique Bertrand Baguette Royal Automobile Club of Belgium Seulement l'Indy 500
Drapeau : Royaume-Uni Pippa Mann (R) National Tire and Battery/Big O Tires 3 courses: Loudon, Kentucky et Las Vegas

Résultats[modifier | modifier le code]

Will Power est le recordman de poles (8) et de victoires (6) cette saison.
Manche Course Pole position Meilleur tour Plus de tours menés Vainqueur Équipe
1 Drapeau : États-Unis St. Petersburg Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Brésil Hélio Castroneves Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Racing
2 Drapeau : États-Unis Barber Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : États-Unis Team Penske
3 Drapeau : États-Unis Long Beach Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : Australie Ryan Briscoe Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway Drapeau : États-Unis Andretti Autosport
4 Drapeau : Brésil São Paulo Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Suisse Simona de Silvestro Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : États-Unis Team Penske
5 Drapeau : États-Unis Indianapolis Drapeau : Canada Alex Tagliani Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Royaume-Uni Dan Wheldon Drapeau : États-Unis Bryan Herta Autosport
6A Drapeau : États-Unis Texas Drapeau : Canada Alex Tagliani Drapeau : Venezuela Ernesto Viso Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Racing
6B Drapeau : Brésil Tony Kanaan Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : États-Unis Team Penske
7 Drapeau : États-Unis Milwaukee Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Racing
8 Drapeau : États-Unis Iowa Drapeau : Japon Takuma Satō Drapeau : Canada Alex Tagliani Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : États-Unis Marco Andretti Drapeau : États-Unis Andretti Autosport
9 Drapeau : Canada Toronto Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Royaume-Uni Justin Wilson Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Racing
10 Drapeau : Canada Edmonton Drapeau : Japon Takuma Satō Drapeau : France Sébastien Bourdais Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : États-Unis Team Penske
11 Drapeau : États-Unis Mid-Ohio Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Racing
12 Drapeau : États-Unis New Hampshire Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : États-Unis Ryan Hunter-Reay Drapeau : États-Unis Andretti Autosport
13 Drapeau : États-Unis Sonoma Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : États-Unis Team Penske
14 Drapeau : États-Unis Baltimore Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : Australie Will Power Drapeau : États-Unis Team Penske
15 Drapeau : Japon Motegi Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Italie Giorgio Pantano Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Racing
16 Drapeau : États-Unis Kentucky Drapeau : Australie Will Power Drapeau : États-Unis Ed Carpenter Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti Drapeau : États-Unis Ed Carpenter Drapeau : États-Unis Sarah Fisher Racing
17 Drapeau : États-Unis Las Vegas Drapeau : Brésil Tony Kanaan Course stoppée après 13 tours

Classement final[modifier | modifier le code]

Pos Pilote STP
Drapeau : États-Unis
ALA
Drapeau : États-Unis
LBH
Drapeau : États-Unis
SAO
Drapeau : Brésil
INDY Drapeau : États-Unis TXS Drapeau : États-Unis MIL
Drapeau : États-Unis
IOW
Drapeau : États-Unis
TOR
Drapeau : Canada
EDM
Drapeau : Canada
MDO
Drapeau : États-Unis
NHA
Drapeau : États-Unis
SNM
Drapeau : États-Unis
BAL
Drapeau : États-Unis
MOT
Drapeau : Japon
KTY
Drapeau : États-Unis
LSV
Drapeau : États-Unis
Pts
QL 500 R1 R2
1 Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti 1* 3 3 4 9 12 1* 7 1* 5* 1 3 2 20* 4 4 8 2* C 573
2 Drapeau : Australie Will Power 2 1* 10 1* 5 14 3 1* 4 21 24* 1* 14 5 1* 1* 2 19 C 555
3 Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon 16 2 18 12 2 5* 2 2 7 3 2 23 1* 3 5 5 1* 3 C 518
4 Drapeau : Espagne Oriol Servià 9 5 6 5 3 6 21 15 3 14 12 22 8 2 11 2 5 6 C 425
5 Drapeau : Brésil Tony Kanaan 3 6 8 22 23 4 11 5 19 2 26 4 5 22 28 3 17 17 C 366
6 Drapeau : Australie Ryan Briscoe 18 21 2* 3 27 27 6 3 11 6 7 10 16 8 3 14 20 8 C 364
7 Drapeau : États-Unis Ryan Hunter-Reay 21 14 23 18 DNQ 23 19 9 26 8 3 7 3 1 10 8 24 5 C 347
8 Drapeau : États-Unis Marco Andretti 24 4 26 14 28 9 13 6 13 1 4 14 7 24 24 25 3 27 C 337
9 Drapeau : États-Unis Graham Rahal 17 18 13 2 30 3 9 30 2 15 13 25 24 26 8 10 12 12 C 320
10 Drapeau : États-Unis Danica Patrick 12 17 7 23 26 10 16 8 5 10 19 9 21 6 21 6 11 10 C 314
11 Drapeau : Brésil Hélio Castroneves 20 7 12 21 16 17 10 4 9 7 17 2 19 17 2 17 22 29 C 312
12 Drapeau : Canada James Hinchcliffe 24 4 9 13 29 20 19 6 9 14 15 20 4 7 24 15 4 C 302
13 Drapeau : Japon Takuma Satō 5 16 21 8 10 33 5 12 8 19 20 21 4 7 18 18 10 15 C 297
14 Drapeau : États-Unis J. R. Hildebrand 11 13 17 10 12 2 23 18 21 4 8 11 25 21 23 19 7 20 C 296
15 Drapeau : Canada Alex Tagliani 6 15 5 19 1 28 4 14 18 16 23 17 6 19 20 7 4 C 296
16 Drapeau : Brésil Vitor Meira 8 12 9 17 11 15 8 11 24 18 5 12 10 10 22 9 25 16 C 287
17 Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway 23 22 1 6 DNQ 24 17 12 24 22 8 26 25 16 23 9 18 C 260
18 Drapeau : Venezuela Ernesto Viso 19 23 25 13 18 32 7 10 20 17 9 20 15 12 9 15 21 23 C 241
19 Drapeau : États-Unis Charlie Kimball 22 10 24 16 29 13 30 23 14 22 21 19 11 9 26 21 23 13 C 233
20 Drapeau : Suisse Simona de Silvestro 4 9 20 20 24 31 26 27 25 DNS 10 24 12 16 12 14 25 C 225
21 Drapeau : Brésil Ana Beatriz 14 19 24 33 21 22 22 17 23 11 13 17 14 13 16 19 24 C 212
22 Drapeau : Royaume-Uni James Jakes 15 25 15 15 DNQ 25 28 15 25 18 18 23 18 19 27 13 21 C 189
23 Drapeau : France Sébastien Bourdais DNS 11 27 26 6 6 9 6 28 6 188
24 Drapeau : Royaume-Uni Justin Wilson 10 19 22 7 20 16 17 21 10 12 15 5 Wth 183
25 Drapeau : Colombie Sebastian Saavedra 13 26 14 11 DNQ 28 29 23 20 25 16 27 15 14 13 C 178
26 Drapeau : États-Unis Ed Carpenter 8 11 18 16 16 11 22 11 25 20 1 C 175
27 Drapeau : Royaume-Uni Alex Lloyd 31 19 14 24 22 13 13 26 C 85
28 Drapeau : Royaume-Uni Dan Wheldon 6 1 14 C 75
29 Drapeau : Canada Paul Tracy 16 25 25 12 13 16 26 C 68
30 Drapeau : Brésil Raphael Matos 7 20 11 25 DNQ 67
31 Drapeau : France Simon Pagenaud 8 13 15 56
32 Drapeau : Afrique du Sud Tomas Scheckter 22 8 23 22 C 52
33 Drapeau : Royaume-Uni Martin Plowman 18 12 11 49
34 Drapeau : États-Unis Buddy Rice 7 18 9 C 42
35 Drapeau : États-Unis Townsend Bell 4 26 11 C 40
36 Drapeau : Italie Giorgio Pantano 17 26 16 37
37 Drapeau : Nouvelle-Zélande Wade Cunningham 29 26 7 C 36
38 Drapeau : Royaume-Uni Pippa Mann 32 20 DNS 22 C 32
39 Drapeau : Belgique Bertrand Baguette 14 7 30
40 Drapeau : Royaume-Uni Jay Howard 21 30 15 20 C 27
41 Drapeau : États-Unis Davey Hamilton 15 24 27 25 C 26
42 Drapeau : États-Unis John Andretti 17 22 16
43 Drapeau : Japon Hideki Mutoh 18 12
44 Drapeau : Brésil João Paulo de Oliveira 26 10
45 Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung DNQ 27 10
46 Drapeau : Royaume-Uni Dillon Battistini 28 10
47 Drapeau : Brésil Bruno Junqueira 19 Wth 4
Drapeau : Canada Patrick Carpentier DNQ 0
Drapeau : États-Unis Scott Speed DNQ 0
Pos Pilote STP
Drapeau : États-Unis
ALA
Drapeau : États-Unis
LBH
Drapeau : États-Unis
SAO
Drapeau : Brésil
QL 500 R1 R2 MIL
Drapeau : États-Unis
IOW
Drapeau : États-Unis
TOR
Drapeau : Canada
EDM
Drapeau : Canada
MDO
Drapeau : États-Unis
NHA
Drapeau : États-Unis
SNM
Drapeau : États-Unis
BAL
Drapeau : États-Unis
MOT
Drapeau : Japon
KTY
Drapeau : États-Unis
LSV
Drapeau : États-Unis
Pts
INDY Drapeau : États-Unis TXS Drapeau : États-Unis
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e
Bronze 3e
Vert 4e-5e
Bleu clair 6e-10e
Bleu foncé Hors du top 10
Pourpre Abandon
Rouge Non-qualifié
(DNQ)
Brun Retiré
(Wth)
Noir Disqualifié
(DSQ)
Blanc Pas au départ
(DNS)
Blanc Course stoppée
(C)
Vide Pas de participation
Notation
Gras Pole position
(1 point)
Exception: Indianapolis 500
Italique Meilleur tour en course
* Plus de tours menés
(2 points)
DNS Pilote qualifié
mais pas au départ(DNS).
Rookie de l'année
Rookie

Les points sont distribués de la manière suivante:

Position 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
Toutes les courses(sauf Texas) 50 40 35 32 30 28 26 24 22 20 19 18 17 16 15 14 13 12 12 12 12 12 12 12 10 10 10 10 10 10 10 10 10
Texas 25 20 18 16 15 14 13 12 11 10 9 9 8 8 7 7 6 6 6 6 6 6 6 6 5 5 5 5 5 5 5 5 5
Qualification à l'Indy 500 15 13 12 11 10 9 8 7 6 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3
  • Des points supplémentaires sont attribués aux pilotes selon leurs performances aux qualifications à l'Indy 500.
  • La course au Texas est divisée en 2 courses, chacune distribuant la moitié des points.
  • En cas d'égalité, le championnat se joue sur le nombre de victoires, suivi du nombre de 2e places, 3e places, etc. Ensuite par le nombre de pole position, de 2e places sur la grille, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Dan Wheldon : La mort d’un grand, 17 octobre 2011
  2. (fr) Sunoco nouveau fournisseur, 27 mai 2010
  3. (fr) Restart en double file, 11 janvier 2011
  4. (en) Twenty-six is the limit, 7 mars 2011
  5. (fr) Finalement, Firestone reste ! 12 mars 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]