GoDaddy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

GoDaddy
logo de GoDaddy

Création 1997
Fondateurs Bob Parsons (en)
Forme juridique Société à capitaux privésVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NASDAQ (GDDY)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Scottsdale
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité hébergeur, registrar
Produits Services web
Effectif 5 990 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web godaddy.com
Chiffre d'affaires 2 231 900 000 dollar américain ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net 154 000 000 de dollar américain ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

GoDaddy est une entreprise américaine fondée en 1997 qui est spécialisée dans la gestion de noms de domaine sur Internet et la mise à disposition de services d'hébergement web. En 2010, la société gérait plus de 40 millions de noms de domaines[2]. Elle est le plus gros registraire de nom de domaine du monde affilié à l'ICANN, et possède trois fois plus de noms de domaines que son concurrent direct.[réf. nécessaire]

GoDaddy est connu du grand public américain pour ses campagnes publicitaires d'envergure, parmi lesquelles on peut compter ses publicités lors des éditions du Super Bowl de 2005, de 2007, de 2010, de 2011 et de 2012, et sa commandite de véhicules de course automobile, dont les voitures de pilotes vedettes tels que Dale Earnhardt Jr, Mark Martin, Ron Fellows en NASCAR ou Danica Patrick en IndyCar.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , GoDaddy connaît une grande panne pendant plusieurs heures, 50 millions de site web sont alors inaccessibles. Un utilisateur Twitter, se disant membre du réseau Anonymous, revendique une attaque DDoS et annonce être à l'origine de la panne[3].

Quelques heures plus tard, cette annonce est démentie par GoDaddy, qui impute la panne à une série d’événements internes ayant corrompu ses données[4],[5].

GoDaddy a publié plusieurs communiqués annonçant son soutien au projet de loi Stop Online Piracy Act (SOPA). Ce soutien a provoqué la création de groupes appelant au boycott de GoDaddy[6], notamment via le site godaddyboycott.org[7], soutenu par des groupes sur Reddit et divers sites. Jimmy Wales, cofondateur de Wikipédia, a annoncé sur Twitter et Facebook qu'il quitterait GoDaddy. Le vendredi , plus de 23 000 noms de domaines ont quitté GoDaddy.

En , GoDaddy annonce l'acquisition de Host Europe Group pour 1,69 milliard d'euros, dettes comprises, entreprise qui appartenait au fond Cinven[8].

Le , la firme annonce l'acquisition de Main Street Hub. Le montant de cette opération est estimé à 125 millions de dollars en espèces[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]