IndyCar Series 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Scott Dixon, vainqueur du championnat et des 500 miles d'Indianapolis 2008.
Premier tour mouvementé de l'Indy Japan 300 à Motegi, avec Marco Andretti en travers.

Le championnat IndyCar Series 2008 s'est déroulé du 29 mars au 7 septembre 2008 et a été remporté par le Néo-Zélandais Scott Dixon sur une Dallara-Honda du Chip Ganassi Racing.

Repères[modifier | modifier le code]

Danica Patrick vers sa première victoire en carrière à Motegi.
  • À la suite de l'absorption du Champ Car par l'IRL, l'IndyCar Series devient en 2008 l'unique championnat majeur de monoplaces en Amérique du Nord, mettant fin à un schisme de près 12 années. Le plateau de l'IndyCar est ainsi renforcé par plusieurs équipes du Champ Car telles que le Newman/Haas/Lanigan Racing, le Conquest Racing, le HVM Racing, et le KV Racing.
  • Sur l'ovale de Motegi au Japon, Danica Patrick devient la première femme à remporter une manche d'un championnat majeur de monoplace nord-américaine (AAA, USAC, CART/Champ Car ou IndyCar)[1].

Engagés[modifier | modifier le code]

Programmes complets[modifier | modifier le code]

Hélio Castroneves et Scott Dixon derrière le pace car à Motegi.
Ecuries No Pilotes
Team Penske 3 Drapeau : Brésil Hélio Castroneves
6 Drapeau de l'Australie Ryan Briscoe
Chip Ganassi Racing 9 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Scott Dixon
10 Drapeau du Royaume-Uni Dan Wheldon
Andretti Green Racing 7 Drapeau des États-Unis Danica Patrick
11 Drapeau : Brésil Tony Kanaan
26 Drapeau des États-Unis Marco Andretti
27 Drapeau du Japon Hideki Mutoh
Rahal Letterman Racing 17 Drapeau des États-Unis Ryan Hunter-Reay
Panther Racing 4 Drapeau : Brésil Vitor Meira
A.J. Foyt Racing 14 Drapeau du Royaume-Uni Darren Manning
41 Drapeau des États-Unis Jeff Simmons (en)
Drapeau de la France Franck Perera
Vision Racing 2 Drapeau des États-Unis A. J. Foyt IV
20 Drapeau des États-Unis Ed Carpenter
22 Drapeau du Canada Paul Tracy
Dreyer & Reinbold Racing 15 Drapeau des États-Unis Buddy Rice
23 Drapeau : Venezuela Milka Duno
Drapeau des États-Unis Townsend Bell
Roth Racing 24 Drapeau du Royaume-Uni Jay Howard
25 Drapeau du Canada Marty Roth
KV Racing Technology 5 Drapeau de l'Espagne Oriol Servià
8 Drapeau de l'Australie Will Power
Conquest Racing 34 Drapeau de la France Franck Perera
Drapeau : Brésil Jaime Camara
36 Drapeau : Brésil Enrique Bernoldi
Drapeau du Canada Alex Tagliani
Newman/Haas/Lanigan Racing 02 Drapeau du Royaume-Uni Justin Wilson
06 Drapeau des États-Unis Graham Rahal
Dale Coyne Racing 18 Drapeau : Brésil Bruno Junqueira
19 Drapeau : Brésil Mario Moraes
HVM Racing 33 Drapeau : Venezuela Ernesto Viso
Pacific Coast Motorsports 96 Drapeau du Mexique Mario Dominguez

Notes:

  • Faute de budget, Franck Perera est remplacé chez Conquest Racing par Jaime Camara à partir de la manche du Kansas[2].
  • Après avoir participé à la manche de Long Beach disputée sous la réglementation Champ Car, Mario Dominguez et le Pacific Coast Motorsport rejoignent le championnat à partir de l'Indy 500[3].
  • Franck Perera remplace chez A.J. Foyt Racing Jeff Simmons pour le dernier GP à Chicagoland.

Programmes partiels[modifier | modifier le code]

500 miles d'Indianapolis[modifier | modifier le code]

Ecurie No Pilotes
Rahal Letterman Racing 16 Drapeau : Royaume-Uni Alex Lloyd
A. J. Foyt Enterprises 41 Drapeau des États-Unis Jeff Simmons (en)
Vision Racing 22 Drapeau des États-Unis Davey Hamilton
Dreyer & Reinbold Racing 99 Drapeau des États-Unis Townsend Bell
Roth Racing 24 Drapeau des États-Unis John Andretti
Rubicon Race Team 44 Drapeau de l'Italie Max Papis
Sarah Fisher Racing 67 Drapeau des États-Unis Sarah Fisher
Luczo Dragon Racing 12 Drapeau d'Afrique du Sud Tomas Scheckter
Beck Motorsports/Wellman Racing 98 Drapeau des États-Unis Roger Yasukawa
Hemelgarn Racing 91 Drapeau des États-Unis Buddy Lazier
American Dream Motorsports 88 Drapeau des États-Unis Phil Giebler

Grand Prix de Long Beach[modifier | modifier le code]

Ecurie No Pilotes
Forsythe Racing* 37 Drapeau du Mexique David Martínez
3 Drapeau du Canada Paul Tracy
7 Drapeau de la France Franck Montagny
KV Racing Technology 12 Drapeau des États-Unis Jimmy Vasser
Pacific Coast Motorsports 29 Drapeau des États-Unis Alex Figge
28 Drapeau du Mexique Mario Dominguez
Minardi Team USA 4 Drapeau de la France Nelson Philippe
14 Drapeau : Brésil Roberto Moreno
Rocketsports Racing 9 Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia
10 Drapeau de la Finlande Juho Annala
Walker Racing (en) 15 Drapeau du Canada Alex Tagliani

Autres courses[modifier | modifier le code]

Ecurie No Pilotes
Beck Motorsports/Wellman Racing 77 Drapeau des États-Unis Roger Yasukawa
Luczo Dragon Racing 12 Drapeau d'Afrique du Sud Tomas Scheckter
Vision Racing/Walker Racing (en) 22 Drapeau du Canada Paul Tracy
Sarah Fisher Racing 67 Drapeau des États-Unis Sarah Fisher

Note: En raison de la fusion tardive entre les championnats IndyCar Series et Champ Car, les écuries du ChampCar sont parrainés par les écuries de l'Indy, pour facilité leur adaptation.

Courses de la saison 2008[modifier | modifier le code]

Sur fond jaune, course ne donnant pas lieu à attribution de points au championnat.

Date Course Circuit Vainqueur Voiture Écurie
29 mars GAINSCO Auto Insurance Indy 300 Homestead-Miami Speedway Flag of New Zealand.svg Scott Dixon Dallara-Honda Chip Ganassi Racing
6 avril Honda Grand Prix of St-Petersburg St. Petersburg Flag of the United States.svg Graham Rahal Dallara-Honda Newman/Haas/Lanigan Racing
20 avril Bridgestone Indy Japan 300 Twin Ring Motegi Flag of the United States.svg Danica Patrick Dallara-Honda Andretti Green Racing
20 avril Toyota Grand Prix of Long Beach Long Beach Flag of Australia.svg Will Power Panoz-Cosworth KV Racing
27 avril RoadRunner Turbo Indy 300 Kansas Speedway Flag of the United Kingdom.svg Dan Wheldon Dallara-Honda Chip Ganassi Racing
25 mai Indianapolis 500 Indianapolis Motor Speedway Flag of New Zealand.svg Scott Dixon Dallara-Honda Chip Ganassi Racing
1er juin ABC Supply Company A. J. Foyt 225 Milwaukee Mile Flag of Australia.svg Ryan Briscoe Dallara-Honda Team Penske
7 juin Bombardier Learjet 550 Texas Motor Speedway Flag of New Zealand.svg Scott Dixon Dallara-Honda Chip Ganassi Racing
22 juin Iowa Corn Indy 250 Iowa Speedway Flag of the United Kingdom.svg Dan Wheldon Dallara-Honda Chip Ganassi Racing
28 juin SunTrust Indy Challenge Richmond International Raceway Drapeau : Brésil Tony Kanaan Dallara-Honda Andretti Green Racing
6 juillet Camping World Watkins Glen Grand Prix Watkins Glen International Flag of the United States.svg Ryan Hunter-Reay Dallara-Honda Rahal Letterman Racing
12 juillet Firestone Indy 200 Nashville Superspeedway Flag of New Zealand.svg Scott Dixon Dallara-Honda Chip Ganassi Racing
20 juillet Honda 200 at Mid-Ohio Mid-Ohio Sports Car Course Flag of Australia.svg Ryan Briscoe Dallara-Honda Team Penske
26 juillet Rexall Edmonton Indy Edmonton Flag of New Zealand.svg Scott Dixon Dallara-Honda Chip Ganassi Racing
9 août Meijer Indy 300 Kentucky Speedway Flag of New Zealand.svg Scott Dixon Dallara-Honda Chip Ganassi Racing
24 août Motorola Indy 300 Infineon Raceway Drapeau : Brésil Hélio Castroneves Dallara-Honda Team Penske
31 août Detroit Indy Grand Prix Belle Isle Park Flag of the United Kingdom.svg Justin Wilson Dallara-Honda Newman/Haas/Lanigan Racing
7 septembre Peak Antifreeze Indy 300 Chicagoland Speedway Drapeau : Brésil Hélio Castroneves Dallara-Honda Team Penske
26 octobre Gold Coast Indy 300 Surfers Paradise Flag of Australia.svg Ryan Briscoe Dallara-Honda Team Penske

Notes:

  • En raison de l'absorption tardive du championnat Champ Car par l'IndyCar Series, le calendrier comporte une anomalie majeure, à savoir la tenue le même week-end d'une épreuve dans les rues de Long Beach en Californie et d'une autre sur l'ovale de Motegi au Japon. Le Grand Prix de Long Beach, épreuve phare du championnat CART/Champ Car depuis 1984, a été disputé par les monoplaces répondant à la réglementation du Champ Car (les Panoz-Cosworth DP01), tout en donnant lieu à une attribution de points pour le championnat IndyCar. Toutes les autres manches du championnat se disputeront selon le règlement technique de l'IndyCar.
  • Ajoutée au calendrier à la suite de l'absorption du Champ Car par l'IndyCar, la manche de Surfers Paradise n'a pas donné lieu à attribution de points. Par contrat, les organisateurs de la manche du Chicagoland Speedway avaient en effet reçu l'assurance d'accueillir la dernière course du championnat[4].

Classement des pilotes[5][modifier | modifier le code]

Classement Pilote Pays Voiture Écurie Nombre
de points
1er Scott Dixon Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Dallara-Honda Chip Ganassi Racing 646
2e Hélio Castroneves Drapeau du Brésil Brésil Dallara-Honda Team Penske 629
3e Tony Kanaan Drapeau du Brésil Brésil Dallara-Honda Andretti Green Racing 513
4e Dan Wheldon Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Dallara-Honda Chip Ganassi Racing 492
5e Ryan Briscoe Drapeau de l'Australie Australie Dallara-Honda Team Penske 447
6e Danica Patrick Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Andretti Green Racing 379
7e Marco Andretti Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Andretti Green Racing 363
8e Ryan Hunter-Reay Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Rahal Letterman Racing 360
9e Oriol Servia Drapeau de l'Espagne Espagne Panoz-Cosworth et Dallara-Honda KV Racing 358
10e Hideki Mutoh Drapeau du Japon Japon Dallara-Honda Andretti Green Racing 346
11e Justin Wilson Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Panoz-Cosworth et Dallara-Honda Newman/Haas/Lanigan Racing 340
12e Will Power Drapeau de l'Australie Australie Panoz-Cosworth et Dallara-Honda KV Racing 331
13e Vitor Meira Drapeau du Brésil Brésil Dallara-Honda Panther Racing 324
14e Darren Manning Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Dallara-Honda A. J. Foyt Enterprises 323
15e Ed Carpenter Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Vision Racing 320
16e Buddy Rice Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Dreyer & Reinbold Racing 306
17e Graham Rahal Drapeau des États-Unis États-Unis Panoz-Cosworth et Dallara-Honda Newman/Haas/Lanigan Racing 288
18e Ernesto Viso Drapeau du Venezuela Venezuela Panoz-Cosworth et Dallara-Honda HVM Racing 286
19e A. J. Foyt IV Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Vision Racing 280
20e Bruno Junqueira Drapeau du Brésil Brésil Panoz-Cosworth et Dallara-Honda Dale Coyne Racing 256
21e Mario Moraes Drapeau du Brésil Brésil Panoz-Cosworth et Dallara-Honda Dale Coyne Racing 244
22e Enrique Bernoldi Drapeau du Brésil Brésil Panoz-Cosworth et Dallara-Honda Conquest Racing 220
23e Jaime Camara Drapeau du Brésil Brésil Dallara-Honda Conquest Racing 174
24e Marty Roth Drapeau du Canada Canada Dallara-Honda Roth Racing 166
25e Milka Duno Drapeau du Venezuela Venezuela Dallara-Honda Dreyer & Reinbold Racing 140
26e Townsend Bell Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Dreyer & Reinbold Racing 117
27e Mario Dominguez Drapeau du Mexique Mexique Panoz-Cosworth et Dallara-Honda Pacific Coast Motorsport 112
28e Jay Howard Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Dallara-Honda Roth Racing 72
29e Franck Perera Drapeau de la France France Panoz-Cosworth et Dallara-Honda Conquest Racing et A. J. Foyt Enterprises 71
30e John Andretti Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Roth Racing 71
31e Tomas Scheckter Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Dallara-Honda Luczo Dragon Racing 66
32e Alex Tagliani Drapeau du Canada Canada Panoz-Cosworth et Dallara-Honda Walker Racing (en) et Conquest Racing 56
33e Paul Tracy Drapeau du Canada Canada Panoz-Cosworth et Dallara-Honda Forsythe/Pettit Racing et Vision Racing 51
34e Sarah Fisher Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Sarah Fisher Racing 37
35e Roger Yasukawa Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Beck Motorsports 16
35e Davey Hamilton Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Vision Racing 16
37e Buddy Lazier Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda Hemelgarn Racing 13
38e Alex Lloyd Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Dallara-Honda Rahal Letterman Racing/Chip Ganassi Racing 10
38e Jeff Simmons (en) Drapeau des États-Unis États-Unis Dallara-Honda A. J. Foyt Enterprises 10
  • Sur fond vert, le meilleur débutant de l'année (rookie of the year). Bien que débutant également dans le championnat IndyCar Series, le pilote espagnol Oriol Servia n'avait pas le statut de "rookie" compte tenu de sa longue expérience en Champ Car.
  • Les pilotes qui n'ont participé qu'au Grand Prix de Long Beach (Franck Montagny, David Martinez, Jimmy Vasser, Alex Figge, Nelson Philippe, Antônio Pizzonia, Roberto Moreno et Juho Annala) n'ont pas inscrit de points et ne figurent donc pas au classement du championnat. Dans un premier temps, Paul Tracy et Alex Tagliani n'ont pas non plus été crédités de leurs points de Long Beach, vu qu'ils n'étaient pas inscrits en IndyCar, mais après quelques participations au cours de la saison, leurs points de Long Beach leur ont été réattribués. Tous les autres participants de l'épreuve californienne (y compris Franck Perera et Mario Dominguez qui n'ont effectué qu'un programme partiel) sont crédités de leurs points.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Danica wins Motegi grandprix.com, 20 avril 2008
  2. (en) Camara replaces Perera at Conquest autosport.com, 24 avril 2008
  3. (en) Pacific Coast confirm Dominguez autosport.com, 24 avril 2008
  4. (en) De-tuned Indy a goer for Coast goldcoast.com.au, 6 mars 2008
  5. (en) 2008 Full IndyCar Series Point Standings indycar.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]