Harry Kessler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un homme politique allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Harry Graf Kessler photographié en 1917 par Rudolf Dührkoop

Harry Clemens Ulrich von (depuis 1879) Kessler, aussi Harry Graf von (depuis 1881) Kessler, (né le à Paris - mort le à Lyon) était un collectionneur d'art[1], un directeur de musée, un mécène, un essayiste, un diplomate et un militant pacifiste allemand. Il fut en 1913 le créateur d'une maison d'édition de type private press, la Cranach Press, à Weimar, associé avec Hans Mardersteig. Il fit appel pour créer de nouveaux caractères aux Anglais Emery Walker, Eric Gill et Edward Johnston.

En 1903, il fut un des fondateurs de l'associations des artistes allemands Deutscher Künstlerbund.

« Ma seule expérience véritablement religieuse de ces années-là fut la splendeur des hymnes protestants. Quand les enfants de l'orphelinat entonnaient de leurs voix claires le chant de Jean-Sébastien Bach : "Oh! tête couverte de sang et de blessures " (O Haupt voll Blut un Wunden) repris avec une intime gravité par l'assistance, tout ce qu'on m'avait enseigné de christianisme jusque-là, m'apparaissait plat et sans importance. C'est en de tels moment que j'appris ce qu'était la "religion", l'union intime avec d'autres et avec l'univers, dans la conviction d'une présence divine[2]. »

Le journal qu'il tint dans les années 1920 contient les évocations des artistes français qu'il fréquenta, tels qu'Aristide Maillol et son élève Lucile Passavant.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Andrea Pophanken et Felix Billeter, La collection Harry Graf Kessler à Weimar et Berlin, in Die Moderne und ihre Sammler - Französische Kunst in deutschem Privatbesitz vom Kaiserreich zur Weimarer Republik, Éditions Akademie, 2001.
  2. Souvenir d'un européen, Comte Harry Kessler, Librairie Plon, Paris, 1936, p. 182.