Hermann Usener

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hermann Usener
Image dans Infobox.
Photographie d'Hermann Usener en 1901
Fonction
Geheimer Rat
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BonnVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Vieux cimetière de Bonn (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Hermann Carl UsenerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Conjoint
Lilly Usener (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Hermann Usener (d)
Walter Usener (d)
Hans Usener (d)
Marie Usener (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)
Ordre bavarois de Maximilien pour la science et l'art ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Hermann Karl Usener (Weilburg, Bonn, ) est un philologue et mythologue allemand, spécialiste de la religion grecque antique et ardent promoteur de l'histoire comparée des religions[1]. Il est aussi connu pour avoir été l'éditeur scientifique d'Épicure (Epicurea, Lipsiae, 1887) et des textes rhétoriques de Denys d'Halicarnasse (Dionysius Halicarnassensis. Opuscula, Lipsiae, 1899 sqq.).

Biographie[modifier | modifier le code]

Usener s'inscrit en 1853 à l'université de Heidelberg. Il poursuit ses études à l'université de Munich, puis à l'université de Göttingen et enfin à l'université de Bonn. Sa thèse de doctorat (1858) porte sur les Analecta Theophrastea.

En 1858, il est recruté comme professeur au lycée Joachimsthalschen Gymnasium de Berlin. Dès 1861, il est professeur surnuméraire à l'université de Berne et à l'École cantonale de Berne, avant de devenir en 1863 professeur titulaire de l'université de Greifswald.

Il rejoint en 1866 l'université de Bonn où il termine sa carrière[2] : il y enseigne notamment à de futures sommités, comme le célèbre Wilamowitz-Moellendorff, Kaibel et Diels.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Alexandri Aphrodisiensis problematorum lib. III. et IV. (Berlin, 1859),
  • Scholia in Lucani bellum civile (Leipzig, 1869, Bd. 1),
  • Anecdoton Holderi (Bonn, 1877),
  • Legenden der Pelagia (Bonn, 1879),
  • De Stephano Alexandrino (Bonn, 1880),
  • Acta S. Marinae et S. Christophori (Bonn, 1886),
  • Epicurea (Leipzig, 1887), und zahlreiche Beiträge zum Rheinischen Museum,
  • Altgriechischer Versbau. Ein Versuch vergleichender Metrik (Bonn, 1887),
  • Götternamen: Versuch einer Lehre von der Religiösen Begriffsbildung (Bonn, 1896),
  • Religionsgeschichtliche Untersuchungen (Bonn, 1889),
  • Die Sintfluthsagen untersucht (Bonn, 1899),
  • Vorträge und Aufsätze (Leipzig-Berlin, 1907)
  • Kleine Schriften (Leipzig, 1912-1914, 4 Bd).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sur sa vie et ses travaux, voir l'ouvrage collectif, très documenté, Aspetti di Hermann Usener, filologo della religione, séminaire de l'École normale supérieure de Pise, 17-20 février 1982, Pise, 1982.
  2. Ces informations biographiques sont tirées de l'encyclopédie allemande Meyers Konversations-Lexikon, 4e édition (1888–1890).

Liens externes[modifier | modifier le code]