Michel Fokine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Fokine
Paquita -Lucien d'Hervilly -Mikhail Fokine -circa 1905.JPG
Michel Fokine dans Paquita, 1905.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
Religion
Maître
Distinction

Michel Fokine (en russe : Михаил Михайлович Фокин, Mikhaïl Mikhaïlovitch Fokine) est un danseur et chorégraphe russe né le 11 avril 1880 ( dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg et mort le à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'école de danse de sa ville natale avec Platon Karsavine (le père de Tamara Karsavina), Pavel Gerdt et Nicolas Legat, Michel Fokine est engagé au théâtre Mariinsky en 1898 et nommé premier danseur et maître de ballet en 1904. En 1905, il épouse la danseuse Vera Antonova, qui sera sa partenaire principale tout au long de sa carrière.

Il est chorégraphe des Ballets russes de Serge de Diaghilev de 1909 à 1923[1]. Quittant définitivement la Russie en 1918, Michel Fokine travaille en France, au Royaume-Uni et en Scandinavie, où il a pour élève Jean Börlin au Ballet royal danois[2].

Après avoir ouvert une école de danse à New York en 1921, il retourne régulièrement aux États-Unis et s'y installe en 1923. Il revient en Europe en tournée, travaille pour Ida Rubinstein (Le Martyre de saint Sébastien suscita les foudres de l'archevêque de Paris, Mgr Amette, qui menaça d'excommunication tout catholique qui assisterait au spectacle), les Ballets de Monte-Carlo et les Ballets russes du colonel de Basil[3].

Il est le corédacteur, avec Maurice Ravel, de l'argument du ballet Daphnis et Chloé, créé en 1912.

Entre 1905 et sa mort, il créera une soixantaine de ballets.


Principaux ballets[modifier | modifier le code]

À Saint-Pétersbourg[modifier | modifier le code]

Pour les Ballets russes[modifier | modifier le code]

À Stockholm[modifier | modifier le code]

  • 1918 : Les Quatre Saisons
  • 1921 : Le Rêve de la marquise
  • 1922 : The Adventures of Harlequin
  • 1924 : Les Elfes
  • 1925 : The Immortal Pierrot
  • 1942 : Russian Soldier

À New York[modifier | modifier le code]

  • 1920 : Mecca
  • 1921 : Le Rêve de la marquise, Shaitan et Russian Toys
  • 1922 : The Adventures of Harlequin, Voices of Spring, Chinese Dance et Humoresque and Polka
  • 1923 : Frolicking Gods, Farljandio, Santa Claus et La Nuit ensorcelée
  • 1924 : Olé Toro, Medusa et Les Elfes
  • 1925 : The Immortal Pierrot
  • 1928 : South Island Sea Dance

À Paris[modifier | modifier le code]

  • 1934 : Diane de Poitiers
  • 1935 : La Valse

À Monte-Carlo[modifier | modifier le code]

  • 1936 : L'Épreuve d'amour

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Lincoln Kirstein, Fokine, Londres, British-continental press ltd., 1934.
  • (en-US) Michel Fokine, Memoirs of a ballet master, Boston (Massachusetts), Little, Brown, 1961.
  • (en-US) Dawn Lille Horwitz, Michel Fokine, Boston (Massachusetts) : Twayne Publishers, 1985.
  • (en) Cyril W. Beaumont, Michel Fokine & his ballets, New York, Dance Horizons ; Londres : distribué par Dance Books, 1981.

Liens externes[modifier | modifier le code]