Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar-Eisenach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar-Eisenach
Description de l'image GuillemErnestdeSaxònia-Weimar-Eisenach.jpg.

Titre

Grand-Duc Régnant de Saxe-Weimar-Eisenach


(17 ans, 10 mois et 4 jours)

Prédécesseur Charles-Alexandre de Saxe-Weimar-Eisenach
Successeur Charles de Saxe-Weimar-Eisenach
Biographie
Titulature Grand-Duc de Saxe-Weimar-Eisenach
Dynastie Maison de Wettin
Nom de naissance Willhem Ernest von Schasen-Weimar-Eisenach
Naissance
Weimar
Décès (97 ans)
Henryków (Basse-Silésie)
Père Charles-Auguste de Saxe-Weimar-Eisenach (1844-1894)
Mère Pauline de Saxe-Weimar-Eisenach
Conjoint Caroline de Reuss-Greiz
Enfants Sophie de Saxe-Weimar-Eisenach
Bernhard Friedrich Prinz von Saxe-Weimar-Eisenach
Charles de Saxe-Weimar-Eisenach
Jörg Wilhelm Albrecht Brena
Religion Luthéranisme

Description de l'image Coat of Arms of the Grand Duchy of Saxe-Weimar-Eisenach.svg.

Guillaume-Ernest (, Weimar, Heinrichau) est le dernier grand-duc de Saxe-Weimar-Eisenach, de 1901 à 1918.

Fils du prince héritier Charles-Auguste et de Pauline de Saxe-Weimar-Eisenach, il succède à son grand-père Charles-Alexandre, son père étant mort en 1894. Il abdique le 9 novembre 1918 (à cette occasion, il fut surnommé le « prince le plus impopulaire de toute l'Allemagne ») et se réfugie en Silésie, où il meurt quatre ans plus tard.

Descendance[modifier | modifier le code]

Le , Guillaume-Ernest épouse Caroline de Reuss-Greiz (1884-1905), fille du prince Henri XXII Reuss-Greiz. Ils n'ont pas d'enfants.

Veuf après le suicide de sa femme, Guillaume-Ernest se remarie le avec Théodora de Saxe-Meiningen (1890-1972), fille du prince Frédéric-Jean de Saxe-Meiningen. Ils ont quatre enfants :

  • Sophie (), elle épouse en 1938 le prince Frédéric-Günther de Schwarzbourg (1901-1971) et divorce la même année ;
  • Charles-Auguste () ;
  • Bernard-Frédéric (), il épouse en 1943 Félicité de Salm-Hortsmar (née en 1920) et divorce en 1956 (d'où postérité) ;
  • Georges-Guillaume (), il épouse en 1953 Gisèle Janisch (née en 1930), prend le nom de Jörg Brena la même année et renonce à ses droits de succession (d'où postérité).

Liens externes[modifier | modifier le code]