Pajtim Kasami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pajtim Kasami
Image illustrative de l’article Pajtim Kasami
Kasami avec Palerme en 2010.
Situation actuelle
Équipe Olympiakos
Numéro -
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Macédonien
Albanais
Nat. sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (30 ans)
Zurich (Suisse)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 2010-
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
2003-2006 FC Winterthour
2006-2008 Grasshopper Zurich
2008-2009 Liverpool FC
2009 SS Lazio
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2010 AC Bellinzone012 0(0)
2010-2011 US Palerme023 0(0)
2011-2014 Fulham FC056 0(1)
2013 FC Lucerne016 0(0)
2014-2017 Olympiakos066 0(9)
2016-2017 Nottingham Forest027 0(0)
2017-2020 FC Sion122 0(9)
2020-2022 FC Bâle079 (19)
2022- Olympiakos000 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007 Suisse -15 ans003 0(0)
2007 Suisse -16 ans004 0(0)
2009 Suisse -17 ans009 0(0)
2009-2010 Suisse -18 ans003 0(0)
2010-2014 Suisse espoirs030 0(6)
2012 Suisse olympique004 0(0)
2013- Suisse012 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 1 octobre 2022

Pajtim Kasami, né le à Zurich, est un footballeur international suisse qui évolue au poste de milieu de terrain à l'Olympiakos.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Parcours junior[modifier | modifier le code]

Né le à Zurich de parents albanais[1],[2], Pajtim Kasami grandit avec ses parents à Andelfingen[3], dans le canton de Zurich, en Suisse. Il commence le football au FC Winterthur[4], avant d’intégrer, à quatorze ans, le mouvement junior du Grasshopper-Club Zurich. Le jeune Pajtim se fait rapidement remarquer par des émissaires anglais de Liverpool FC où il intègre les équipes jeunes du club en [3].

En , il change à nouveau de club pour rejoindre l'Italie et le club de la Lazio[3] où il poursuit sa formation dans l'équipe des moins de 17 ans du club.

Premier contrat professionnel et retour en Suisse[modifier | modifier le code]

Il signe en son premier contrat professionnel en faveur de l'AC Bellinzone jusqu'en [5]. Il fait ainsi son retour en Suisse. Le , il joue son premier match en professionnel contre son ancien club le Grasshopper-Club Zurich en étant titulaire (0-2). Il finit la saison avec 12 matchs joués pour deux buts.

Transfert en Italie[modifier | modifier le code]

Le , il est transféré et signe dans le club italien de l'US Palerme pour un contrat de 5 ans[6]. Malgré son jeune âge, Kasami intègre l'équipe première et fait ses débuts en Ligue Europa face au club du NK Maribor. Le jeune joueur découvre la série A le en jouant l'intégralité du match se déroulant face à Cagliari.

Transfert en Angleterre[modifier | modifier le code]

Après une saison en Italie, il signe en Angleterre dans le club de Fulham FC un contrat de 4 ans pour une indemnité de 4M€ et rejoint ainsi ses compatriotes Kerim Frei et Philippe Senderos[7].

Le nouvel entraîneur de Fulham, Martin Jol ne manque pas de souligner le talent du jeune joueur : « Pajtim est jeune et talentueux. C'est un milieu de terrain polyvalent qui peut s'adapter facilement à différents postes »[4].

Pajtim Kasami fait ses débuts sous ses nouvelles couleurs en , lors d'un match de qualification pour la Ligue Europa face au RNK Split en entrant à la 88e pour Damien Duff. Il fait ses débuts en premier league lors de la 2e journée de championnat face à Wolverhampton en tant que titulaire.

Il est prêté en au FC Lucerne[3] et retourne à Fulham la saison suivante où il débute en tant que titulaire.

Départ pour la Grèce[modifier | modifier le code]

Le joueur suisse s'engage pour trois saisons en faveur du club grec de l'Olympiakos à la suite de la relégation de Fulham[8].

Kasami marque son premier but avec l'Olympiakos face au club Niki Volos lors de ses grands débuts dans le championnat grec[9].

Retour vers l'Angleterre, puis départ en Suisse[modifier | modifier le code]

Le , il est prêté à Nottingham Forest pour un an.

En 2017, il signe au FC Sion pour trois ans. Il est licencié le pour avoir refusé d'être mis au chômage technique, à la suite de la pandémie de coronavirus, mais réintègre l'équipe après être finalement revenu sur sa décision[10].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec les équipes de Suisse de jeunes[modifier | modifier le code]

En 2007, Pajtim Kasami joue avec les différentes équipes de Suisse comme les moins 15 ans et les moins 16 ans où il joue quelques matchs amicaux.

Avec la Suisse U17[modifier | modifier le code]

En 2009, Kasami participe à la Coupe du monde des moins de 17 ans au Nigeria, il y dispute six matchs pour inscrire un but contre le Mexique dès le premier match au premier tour. La Suisse fait un excellent parcours et remporte la Coupe du monde contre l'équipe hôte le Nigeria (1-0).

Avec les espoirs suisses[modifier | modifier le code]

Le , à deux jours de ses 18 ans, il participe à une rencontre avec les espoirs suisses contre la Géorgie (0-0). Il est titularisé lors de cette rencontre éliminatoire du Championnat d'Europe espoirs 2011. Il participe également à l'Euro espoir se déroulant au Danemark. Ne faisant pas figure de titulaire à son poste, Kasami se contente de rentrer en cours de match à deux reprises comptabilisant 28 minutes de jeu en tout. L'équipe de Suisse espoir atteindra la finale de l'Euro M21 face à l'Espagne espoir. La Suisse décroche ainsi une place pour les Jeux olympiques de football en 2012.

Avec l'équipe de Suisse olympique[modifier | modifier le code]

Pajtim Kasami est convoqué par Pierluigi Tami dans la liste des 18 sélectionnés pour participer aux Jeux olympiques de football de 2012[11]. Kasami commence le tournoi en tant que remplaçant mais entre à la 68e face au Gabon à la place de Steven Zuber lors du premier match du tournoi[12]. Par la suite, Kasami est titularisé au côté de Fabian Frei. La Suisse n’atteint pas son objectif avoué des quarts de finale et est éliminé au premier tour au profil du Mexique et de la Corée du Sud[13],[14].

En , Kasami exprime publiquement vouloir jouer uniquement pour la Nati bien que la presse albanaise l'ait annoncé opter pour l'Albanie[15],[16],[17].

Avec la Nati[modifier | modifier le code]

Le , il fait ses débuts avec l'équipe nationale face à la Slovénie (1-0) pour la dernière rencontre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Il remplace Tranquillo Barnetta à la 71e minute.

En 2013, Kasami marque son premier but pour la Suisse face à la Corée du Sud lors de sa première titularisation [18].

Lors de l'annonce des 23 joueurs retenus pour la coupe du monde 2014, Kasami se révèle pour de nombreux observateurs comme le grand absent de la liste du sélectionneur national Ottmar Hitzfeld[19]. À la suite de l'élimination de l'équipe suisse lors des huitièmes, de nombreux spécialistes et journalistes relèvent que Kasami aurait été utile par sa créativité et son animation offensive[20].

2 ans après sa non sélection pour la coupe du monde 2014, il est aussi délaissé par le sélectionneur national Vladimir Petkovic pour l'Euro 2016 à la surprise générale, malgré une bonne saison en Grèce[21].

Buts avec l'équipe A[modifier | modifier le code]
# Date Stade Adversaire Résultat Score Buts Compétition
1. Stade de la Coupe du monde, Séoul (Corée du Sud) Corée du Sud Défaite 2-1 But inscrit après 7 minutes 7e Match amical
2. AFG Arena, Saint-Gall (Suisse) Saint-Marin Victoire 7-0 But inscrit après 75 minutes 75e Éliminatoires Euro 2016

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

 

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Pajtim Kasami au 12 juillet 2019[22]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Sélection Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. Équipe M. B. M. B.
2009-2010 Drapeau de la Suisse AC Bellinzone Super League 12 2 - - - - - - - Suisse espoirs 1 0 13 2
Sous-total 12 2 - - - - - - - - 1 0 13 2
2010-2011 Drapeau de l'Italie US Palerme Serie A 14 0 2 0 - - C3 8 0 Suisse espoirs 9 1 33 1
Sous-total 14 0 2 0 - - - - - - 9 1 25 1
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Fulham FC Premier League 7 0 - - 1 0 C3 9 0 Suisse espoirs 8 2 25 2
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Fulham FC Premier League 2 0 - - 1 0 - - - Suisse espoirs 4 0 7 0
2012-2013 Drapeau de la Suisse FC Lucerne (prêt) Super League 16 1 - - - - - - - Suisse espoirs 3 1 19 2
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Fulham FC Premier League 29 3 4 0 2 0 - - - Suisse espoirs
Suisse
5
2
3
1
42 7
Sous-total 54 4 4 0 4 0 - 9 0 - 22 7 93 11
2014-2015 Drapeau de la Grèce Olympiakos Superleague Elláda 24 4 4 0 - - C1
C3
6
2
1
0
Suisse 5 0 41 5
2015-2016 Drapeau de la Grèce Olympiakos Superleague Elláda 19 2 4 2 - - C1
C3
6
1
0
0
Suisse 5 1 35 5
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Nottingham Forest (prêt) Championship 25 2 - - 2 0 - - - - - - 27 2
Sous-total 68 8 8 2 2 0 - 15 1 - 10 1 103 12
2017-2018 Drapeau de la Suisse FC Sion Super League 25 6 1 0 - - - - - - - - 26 6
2018-2019 Drapeau de la Suisse FC Sion Super League 34 9 4 3 - - - - - - - - 38 12
Sous-total 59 15 5 3 - - - - - - - - 64 18
Total sur la carrière 207 29 19 3 6 0 - 32 1 Suisse espoirs
Suisse
30
12
7
2
306 42

Références[modifier | modifier le code]

  1. (grk) « Εγώ γεννήθηκα στη Ζυρίχη και παίζω στην Εθνική Ελβετίας », sur Sport24.gr
  2. (grk) « Εγώ γεννήθηκα στη Ζυρίχη και παίζω με την Ελβετία και γι' αυτό θα δείτε τη σημασία των δυο χωρών στα παπούτσια μου »
  3. a b c et d (de) Eva Tedesco, « «Ich fühle mich besser als vor einem Monat» », sur 20min.ch, (consulté le )
  4. a et b SI, « Premier League: Pajtim Kasami à Fulham », sur archives.24heures.ch, (consulté le ).
  5. « FOOT: Kasami signe à Bellinzone », sur search.ch, (consulté le ).
  6. « Le Zurichois Pajtim Kasami évoluera à Palerme, après une demi-saison à Bellinzone en Super League », sur rts.ch, (consulté le ).
  7. (de) rst, « Pajtim Kasami zu Fulham », sur sport.sf.tv, (consulté le )
  8. SI, « Pajtim Kasami à l'Olympiakos », sur laliberte.ch, (consulté le ).
  9. « Pajtim Kasami a marqué pour ses grands débuts en Grèce lors du succès 3-1 de l'Olympiakos sur Niki Volou », sur rts.ch, (consulté le ).
  10. Coronavirus : Sion licencie neuf joueurs ayant refusé le chômage technique
  11. si/jbla, « La Suisse avec Behrami et Xhaka, mais sans Shaqiri », sur rts.ch, (consulté le ).
  12. si/lper, « Un nul décevant de la Suisse "olympique" », sur rts.ch, (consulté le ).
  13. si/lper, « Objectif quarts de finale pour la Suisse », sur rts.ch, (consulté le ).
  14. si/bond, « La Suisse éliminée sans gloire », sur rts.ch, (consulté le ).
  15. Renaud Tschoumy, « L'Albanie fait le forcing pour détourner Patjim Kasami », sur lematin.ch, (consulté le ).
  16. (de) Andreas Böni, « Wirbel um Kasami! », sur blick.ch, (consulté le ).
  17. (sq) « Kasami: "Për Shqipërinë, nëse nuk më merr Zvicra" », sur albinfo.ch, (consulté le ).
  18. SI/Le Matin, « La Suisse tombe de haut », sur lematin.ch, (consulté le ).
  19. « Derdiyok et Kasami seulement réservistes », sur 20min.ch, (consulté le ).
  20. Mathieu Aeschmann, « Comme redouté, Kasami a manqué », sur lematin.ch, (consulté le ).
  21. « Equipe de Suisse: 28 joueurs retenus, Inler et Kasami écartés », sur rts.ch (consulté le )
  22. « Pajtim Kasami - Données de performance par compétition », sur transfermarkt.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]