Ricardo Rodríguez (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ricardo Rodriguez et Rodriguez.

Ricardo Rodríguez
Image illustrative de l’article Ricardo Rodríguez (football)
Rodríguez avec la Suisse en 2018.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie AC Milan
Numéro 68
Biographie
Nom Ricardo Iván Rodríguez Araya
Nationalité Drapeau : Suisse Suisse
Drapeau : Espagne Espagnol
Drapeau : Chili Chilien
Nat. sportive Drapeau : Suisse Suisse
Naissance (27 ans)
Lieu Zurich (Suisse)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Arrière gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1997-2002Drapeau : Suisse FC Schwamendingen
2002-2009Drapeau : Suisse FC Zurich
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2010-2012Drapeau : Suisse FC Zurich048 0(2)
2012-2017 Drapeau : Allemagne VfL Wolfsburg1830(22)
2017- Drapeau : Italie AC Milan 087 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009Drapeau : Suisse Suisse -17 ans005 0(3)
2009-2010Drapeau : Suisse Suisse -18 ans010 0(4)
2010-2011Drapeau : Suisse Suisse -19 ans015 0(5)
2012 Drapeau : Suisse Suisse olympique003 0(0)
2011-Drapeau : Suisse Suisse070 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 octobre 2019

Ricardo Rodríguez, né le à Zurich, est un footballeur international suisse. Il joue au poste d'arrière gauche avec l'équipe italienne de l'AC Milan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ricardo Rodríguez est né le 25 août 1992 à Zurich en Suisse d'un père espagnol et d’une mère chilienne[1]. Son frère aîné, Roberto, et son frère cadet, Francisco sont également footballeurs[2].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Début professionnel en Suisse[modifier | modifier le code]

Ricardo Rodríguez commence le football et sa formation au sein du club suisse du FC Zurich en 2003 à l'âge de 11 ans. Il débute en réserve (14 matchs pour un but) puis Ricardo fait un match avec l'équipe jeune du club suisse. Rodríguez fait ses débuts en Super League le 21 mars 2010[3] face au club de l'AC Bellinzone en remplaçant Hannu Tihinen à la 32e.

Il s'impose comme titulaire indiscutable à son poste au détriment de Ludovic Magnin lors de la saison 2010-2011.

Rodríguez participe avec le club du FC Zürich aux matchs de Ligue des champions de l'UEFA[4] et Ligue Europa[5].

VfL Wolfsburg (2012-2017)[modifier | modifier le code]

Après deux saisons et demi au sein du club suisse, lors du mercato d'hiver le 11 janvier 2012 il signe dans le club allemand du VfL Wolfsburg pour une somme de 7,5 M€, où il rejoint ses compatriotes Diego Benaglio et Marwin Hitz[6].

Le jeune joueur suisse fait ses débuts en Bundesliga face au club de Cologne le 22 janvier 2012 sous les ordres de Felix Magath en jouant l'intégralité du match. Rodríguez se montre convaincant à son poste et s'illustre notamment en décochant une frappe du pied droit que le gardien adverse repousse de justesse[7].

AC Milan (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

Le 8 juin 2017, il signe un contrat de 5 ans avec l'AC Milan pour 18 millions d'euros. Il choisit le numéro 68 coïncidant à la date de naissance de sa défunte mère.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec la Suisse M17[modifier | modifier le code]

En 2009, Ricardo Rodríguez participe à la Coupe du monde des moins de 17 ans au Nigeria[8], il y dispute 6 matchs pour inscrire 3 buts. La Suisse fait un excellent parcours et remporte la Coupe du monde contre l'équipe hôte le Nigeria (1-0), à la suite d'un but de Haris Seferović[9].

Avec l'équipe nationale A[modifier | modifier le code]

Ricardo Rodríguez bénéficie également de la nationalité espagnole par son père et a des origines chiliennes par sa maman[10]. Malgré cette triple nationalité, le jeune talent choisit de représenter la Suisse au niveau international[11], son pays de naissance.

Ottmar Hitzfeld, sélectionneur national de la Suisse, appelle Rodríguez en 2011 en vue des matchs de qualification à l'Euro 2012 face au Pays de Galles et au Monténégro[12]. Le jeune joueur rentre à la 62e face au Pays de Galles à la place de Xherdan Shaqiri à la suite de l'expulsion du latéral suisse Reto Ziegler[13]. Ziegler suspendu pour la rencontre face au Monténégro, Rodríguez débute la rencontre en tant que titulaire et se montre convaincant sur le plan défensif et également sur le plan offensif. Rodríguez a su donc saisir pleinement sa chance et devient le titulaire du poste de latéral gauche[14].

En 2014, Rodríguez est élu joueur de l'année lors des Swiss Football Awards. Cette récompense justifie ses bonnes performances à Wolfsburg et avec l'équipe nationale suisse lors de la coupe du monde 2014. Rodríguez a fait preuve d'humilité lors de la remise du trophée : "Je ne suis qu'un rouage de l'équipe de Suisse. J'apporte simplement ma contribution personnelle afin que nous soyons ensemble couronnés de succès."[15].

Ricardo Rodríguez marque son premier but en équipe nationale face à la Hongrie à Budapest (victoire 3-2) lors de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Il marque d'une superbe reprise de volée suite à un très bon centre de Valon Behrami[16]. À l'issue d'une campagne de qualification fructueuse, la Suisse termine deuxième du Groupe B à égalité de points avec le Portugal (premier), mais avec une différence de buts nettement moins bonne. Cependant il reste une chance à la Nati pour se qualifier à la Coupe du monde 2018 : gagner un barrage continental aller-retour contre l'Irlande du Nord. Le , lors du match aller au Windsor Park de Belfast, Corry Evans dévie involontairement du bras un tir de Xherdan Shaqiri dans la surface de réparation à la 56e minute. Ce fait de jeu occasionne un penalty, que Ricardo Rodríguez transforme à la 58e minute minute. Ce but est capital, puisqu'il sera le seul inscrit lors de la double confrontation (le match retour en Suisse se soldera sur un score nul et vierge) et permettra donc à la Suisse d'accéder au mondial russe[17].

Ricardo Rodríguez en 2012

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Allemagne VfL Wolfsburg

Titre remporté en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

2012

2014

  • Lauréat des Swiss Football Awards : élu joueur de l'année[19].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Ricardo Rodríguez au 6 juillet 2019[20]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Suisse Suisse Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2009-2010 Drapeau de la Suisse FC Zurich Super League 6 0 1 - - - - - - - - - - - - - 6 0 1
2010-2011 Drapeau de la Suisse FC Zurich Super League 13 1 3 2 0 1 - - - - - - - - - - 15 1 4
2011-2012 Drapeau de la Suisse FC Zurich Super League 16 1 2 2 0 0 - - - C1+C3 4+5 0 1+1 4 0 0 31 1 4
Sous-total 35 2 6 4 0 1 - - - - 9 0 2 4 0 0 52 2 9
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 17 0 0 - - - - - - - - - - 1 0 0 18 0 0
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 24 0 5 3 0 0 - - - - - - - 9 0 1 36 0 6
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 34 5 9 4 2 1 - - - - - - - 11 0 3 49 7 13
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 26 6 4 4 1 0 - - - C3 9 3 0 5 0 0 44 10 4
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 24 2 3 2 0 0 1 0 0 C1 9 1 1 11 0 0 47 3 4
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 24 2 3 3 0 0 - - - - - - - 4 1 2 31 3 5
Sous-total 149 15 24 16 3 1 1 0 0 - 18 4 1 41 1 6 225 23 32
2017-2018 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 34 1 0 4 0 0 - - - C3 9 3 3 12 4 0 59 8 3
2018-2019 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 35 0 3 2 0 0 1 0 0 C3 3 0 1 6 1 1 47 1 5
Sous-total 69 1 3 6 0 0 1 0 0 - 12 3 4 18 5 1 106 9 8
Total sur la carrière 253 18 33 26 3 2 2 0 0 - 39 7 7 63 6 7 383 34 49

Références[modifier | modifier le code]

  1. NicoTlmsf, « « Les Suisses de demain » – E05 – Ricardo Rodríguez la mobylette qui vaut de l’or », sur www.toutlemondesenfoot.fr, (consulté le 6 avril 2015).
  2. Laurent Favre, « Ricardo Rodríguez: le latéral suisse qui vaut 30 millions à la bourse des transferts », sur illustre.ch, (consulté le 6 avril 2015).
  3. http://www.dbfcz.ch/spiel.php?spiel_id=1655
  4. http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2012/clubs/player=250011089/index.html
  5. http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2012/clubs/player=250011089/index.html
  6. Signe à Wolfsburg, sur l'Equipe.fr du 13 janvier 2012
  7. Ricardo Rodriguez a réussi ses débuts en Bundesliga avec Wolfsburg. Succès de 1-0 contre Cologne, www.rts.ch, 21 janvier 2012.
  8. Ricardo Rodríguez, une tête d’attardé sur un corps de surdoué., www.toutlemondesenfoot.fr, 18 juin 2014.
  9. La Suisse est championne du monde!, www.20min.ch, 15 novembre 2009.
  10. (de) Michael Wegmann, « Rodriguez hat bald drei Pässe », sur blick.ch, (consulté le 6 avril 2015).
  11. http://www.lematin.ch/sports/football/international/premiere-selection-pour-rodriguez
  12. Hitzfeld convoque Ricardo Rodriguez, www.tsr.ch, 29 septembre 2011.
  13. Battue à Swansea, la Suisse n'ira pas à l'Euro!, www.tsr.ch, 7 octobre 2011.
  14. La Suisse finit par un joli succès pour l'honneur, www.tsr.ch, 11 octobre 2011.
  15. Le roi Rodriguez, www.lematin.ch, 1er septembre 2014.
  16. « Vidéo: Qualifications Gr. B: Hongrie - Suisse (1-2). Volée du gauche de Rodriguez qui redonne l’avantage à la Suisse en marquant son premier but en équipe nationale », sur Play RTS (consulté le 8 octobre 2016)
  17. « La Suisse peut remercier Ricardo Rodriguez », sur LeMatin.ch, (consulté le 2 février 2019)
  18. http://www.fcz.ch/de/profis/news_archiv.htm?id=1709&archiv=
  19. Foot suisse: Ricardo Rodríguez couronné, www.rts.ch, 1er septembre 2014.
  20. « Fiche de Ricardo Rodríguez », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]