Gare de Mitry - Claye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mitry - Claye
Image illustrative de l'article Gare de Mitry - Claye
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Mitry-Mory
Quartier Mory
Adresse Rue Jean-Caille
77290 Mitry-Mory
Coordonnées géographiques 48° 58′ 33″ nord, 2° 38′ 33″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services (RER)(B) TransilienLigne K du Transilien
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) La Plaine à Hirson et Anor (frontière)
Voies 4 (+ voies de service)
Quais 3 (dont un central)
Transit annuel 2 872 800 voyageurs (2014)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 70 m
Historique
Mise en service
Correspondances
CIF (BUS) CIF 3A 3B 13 16

22 24 Filéo

TVF (BUS) TVF 9 12 17 18
Apolo7 (BUS) Apolo7 13

La gare de Mitry - Claye est une gare ferroviaire française de la ligne de La Plaine à Hirson et Anor (frontière), située sur le territoire de la commune de Mitry-Mory, dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Elle dessert également Claye-Souilly, chef-lieu de canton situé à quatre kilomètres au sud.

Elle est mise en service par la Compagnie des chemins de fer du Nord lors de l'ouverture de la ligne en 1861.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains de la ligne B du réseau express régional d'Île-de-France (RER), par les trains de la ligne K du Transilien.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 70 mètres d'altitude, la gare de Mitry - Claye est située au point kilométrique (PK) 26,694[1] de la ligne de La Plaine à Hirson et Anor (frontière) entre les gares de Villeparisis - Mitry-le-Neuf (également située sur la commune de Mitry-Mory) et Compans.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bâtiment voyageurs et quais vers 1900.
Bâtiment voyageurs et quais vers 1900.

La compagnie des chemins de fer du Nord obtient la concession d'une ligne de Paris à Soissons le 26 juin 1857[2]. Construite entre 1860 et 1861, la gare de Mitry est mise en service par la Compagnie du Nord le 31 août 1861[2] lors de l'ouverture de la section de la gare de Sevran à la gare de Villers-Cotterêts. Le tronçon, qui traverse le département de Seine-et-Marne, fait 17,5 km ; il ne comprend que deux stations, Mitry et Dammartin - Juilly qui disposent chacune d'un bâtiment voyageurs établies suivant un plan type de la compagnie[3]. Il comporte un bâtiment central de plain-pied encadré par deux bâtiments avec un étage. Le chef de gare a son logement dans le bâtiment de gauche et le sous-chef de gare dans celui de droite. Le bâtiment central dispose de salles d'attente dans sa partie droite et de bureaux à gauche ; la porte d'entrée est surmontée d'un fronton au centre.

Les infrastructures de la gare sont complétées les années suivantes. On y ajoute notamment des marquises sur les quais et le « pavillon d'aisance » en 1863[3] et une halle aux marchandises en 1867[3]. Ces ajouts se poursuivent dans les années 1870[3], avec des magasins en 1874 et une annexe avec remise pour les voitures de correspondance, écurie pour 10 chevaux et logement pour un palefrenier.

Dans le cadre du projet RER B Nord +, la gare de Mitry - Claye a connu un profond remaniement depuis 2007 et jusqu'à 2011 afin d'améliorer la capacité, la régularité et la fiabilité de la ligne B du RER. Ces travaux ont consisté en la création d'une quatrième voie sur 800 m entre Villeparisis - Mitry-le-Neuf et Mitry - Claye (impliquant la création de deux ponts-rails), la modification des installations du terminus du RER, et le remplacement du poste d'aiguillage ainsi que le rehaussement des quais pour faciliter l'accès aux trains[4].

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 2 872 800 voyageurs[5].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Une rame du RER B à quai.
Une rame du RER B à quai.

Gare SNCF du réseau Transilien, elle offre divers services[6] avec, notamment, des aménagements et services pour les personnes à mobilité réduite. Elle est équipée d'automates pour la vente des titres de transport (Transilien, Navigo et Grandes lignes) ainsi que d'un « système d'information sur les circulations des trains en temps réel ». Une boutique de presse est installée en gare.

Stationnement[modifier | modifier le code]

Des parkings gratuits pour plus de 500 places sont disponibles, rue Jean-Caille et rue Paul-Gauguin. Il existe également un parc pour vélos[6].

Desserte[modifier | modifier le code]

Elle est le terminus de la branche B5 de la ligne B du RER. La gare est également desservie par les trains de la ligne K du Transilien.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Des correspondances[7] sont possibles pour desservir les différents quartiers de Mitry-Mory et les territoires environnants avec les lignes de bus Optile :

La gare est la seule gare terminus de la ligne B du RER à ne pas bénéficier d'une desserte nocturne par le réseau de bus Noctilien étant donné que la ligne N41 s'arrête juste à la gare d'avant Villeparisis Mitry-le-Neuf. Un service à la demande, à réservation obligatoire, dénommé Filéo, est cependant disponible ; il permet une liaison avec l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

Cette gare est ouverte au service du fret[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France, par Gérard Blier, tome 2, planche no 19
  2. a et b René-Charles Plancke, « Ligne Paris - Soissons », dans Histoire du chemin de fer de Seine-et-Marne : tome I de la vapeur au TGV, édition Amatteis, Le Mée-sur-Seine, 1991 (ISBN 2-86849-105-7) p. 421
  3. a, b, c et d René-Charles Plancke, 1991 p. 426
  4. Plaquette support de communication du projet RER B Nord + septembre 2006
  5. « Fréquentation en gares en 2014 – Mitry-Claye », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 13 octobre 2016).
  6. a et b Site Transilien SNCF, Les gares Transilien : Mitry - Claye lire en ligne (consulté le 3 décembre 2013).
  7. Site ville de Mitry-Mory, Transports lire en ligne (consulté le 11 mars 2011)
  8. Site Fret SNCF - Gare de Mitry-Claye

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René-Charles Plancke, « Mitry - Claye », dans Histoire du chemin de fer de Seine-et-Marne : tome I de la vapeur au TGV, édition Amatteis, Le Mée-sur-Seine, 1991 (ISBN 2-86849-105-7) pp. 426-429.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus (RER) (B) Villeparisis - Mitry-le-Neuf Gare du Nord
ou Laplace
ou Orsay-Ville
ou Massy - Palaiseau
ou Saint-Rémy-lès-Chevreuse
ou Robinson
Crépy-en-Valois Dammartin - Juilly - Saint-Mard
ou Compans
Transilien Ligne K du Transilien Aulnay-sous-Bois Paris-Nord