Gare d'Orsay-Ville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Orsay-Ville
Image illustrative de l’article Gare d'Orsay-Ville
La façade sud de la gare côté rue.
Localisation
Pays France
Commune Orsay
Quartier Centre-ville
Adresse Boulevard Dubreuil
91400 Orsay
Coordonnées géographiques 48° 41′ 51″ nord, 2° 10′ 55″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code UIC 87758847
Services (RER)(B)
Caractéristiques
Ligne(s) Ligne de Sceaux
Voies 3
Quais 2
Transit annuel 2 434 752 voyageurs (2019)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 87 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Paris-Saclay (BUS)Paris-Saclay1356789
SAVAC (BUS)SAVAC39.07
Keolis Meyer (BUS)Keolis MeyerDM10ADM10S
Noctilien (BUS)NoctilienN122
Albatrans (BUS)Albatrans91.02
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Orsay-Ville
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Orsay-Ville
Géolocalisation sur la carte : Essonne
(Voir situation sur carte : Essonne)
Orsay-Ville

La gare d'Orsay-Ville est à l'origine une gare ferroviaire française de la ligne de Sceaux, située dans la commune d'Orsay (département de l'Essonne). Elle dessert le centre-ville d'Orsay et le campus d'Orsay de l'université de Paris XI.

C'est une gare de la Régie autonome des transports parisiens (RATP) située sur la ligne B du RER. Elle est, avec la gare du Guichet, l'une des deux gares de la commune.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bâtiment, construit en pierre meulière, date du prolongement de la ligne de Sceaux jusqu'à Limours alors que la gare terminus primitive était située bien plus loin du village, presque à la gare actuelle du Guichet, de 1854 à 1867.

La traversée des voies s'effectue par un passage souterrain mis en service en 1967[1]. Il remplace une ancienne traversée en planches.

En 2019, ce sont 2 434 752 voyageurs sont entrés à cette gare, ce qui la place en 42e position des gares de RER exploitées par la RATP pour sa fréquentation[2]. Elle fait l'objet de travaux d'amélioration avec l'installation de deux ascenseurs et la rénovation des façades de la gare de 2013 à 2014[3].

De 2017 à 2021, un chantier est mené au début de la section menant à la gare de Bures-sur-Yvette, avec l'ajout d'une voie supplémentaire permettant aux rames de se retourner à Orsay. Le but est de faciliter la résorption des retards et une desserte renforcée des gares du sud de la ligne. Par ailleurs les quais de la gare d'Orsay-Ville sont rallongés pour déboucher sur un futur passage piéton souterrain débouchant sur le campus orcéen de l'université Paris-Saclay[4],[5].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

Elle est desservie par les trains de la ligne B du RER parcourant la branche B4 ; certains y ont leur terminus aux heures de pointe. Ce terminus a été réalisé en 1965-1966 afin de faire passer l'intervalle des dessertes de 20 à 40 minutes. Une voie de garage a été transformée en voie principale direction Paris, l'ancienne voie direction Paris, désormais située entre les deux voies principales, devenant la voie de terminus (voie Z)[6].

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les lignes 1, 3, 5, 6, 7, 8 et 9 (par l'arrêt République) du réseau de bus Paris-Saclay, par la ligne 39.07 de la société de transports SAVAC, par les ligne DM10A et DM10S (par l'arrêt République) de la société de transports Keolis Meyer et, la nuit, par la ligne N122 du réseau Noctilien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gaston Jacobs, La ligne de Sceaux, 140 ans d'histoire. Éditions la Vie du rail, 1987. p. 98.
  2. Trafic annuel entrant par station du réseau ferré 2019, sur le site data.ratp.fr, consulté le 23 avril 2021.
  3. Bientôt deux ascenseurs à Orsay-Ville (RER B) - RATP
  4. Lettre d'information n°1, « Travaux en gare d'Orsay-Ville », sur infochantiers.u-psud.fr, (consulté le ).
  5. Marc Taubert, « Plus de trains et certaines gares mieux desservies sur le RER B à partir de lundi », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  6. Gaston Jacobs, La ligne de Sceaux, 140 ans d'histoire. Éditions la Vie du rail, 1987. p. 97.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
La Plaine - Stade de France
ou Aéroport CDG 2 TGV
ou Mitry - Claye
Le Guichet
ou Massy - Palaiseau
(RER) (B) Bures-sur-Yvette Saint-Rémy-lès-Chevreuse
La Plaine - Stade de France
ou Aéroport CDG 2 TGV
ou Mitry - Claye
Le Guichet (RER) (B) Terminus Terminus