Fincantieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fincantieri
logo de Fincantieri
illustration de Fincantieri

Création 1959
Forme juridique SpA
Action OTC Markets Group (FNCNF)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan « Everywhere in the future »
Siège social Trieste
Drapeau de l'Italie Italie
Direction Claudio Graziano : Président
- Pierroberto Folgiero: Administrateur Délégué
Actionnaires Fintecna Etat Italien
Activité Construction navale - civile et militaire
Produits Tout type de navires
Filiales Bremerhaven Co, Usa - Vard
Effectif 20 150 au [2].
Site web fincantieri.com

Chiffre d'affaires en augmentation 5,88 milliards € (2020)[2]
+0,5 % vs 2019 (5,85 milliards €).
Résultat net en diminution -245 millions € (2020)[2]
-65,5 % vs 2019 (-148 millions €).
Société précédente Cantieri Aeronautici e Navali Triestini (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Fincantieri est un groupe industriel italien spécialisé dans la construction navale dont le siège est situé à Trieste. Il appartient (71,64%) à la société Fintecna, contrôlée par le ministère italien de l'économie, héritière du groupe industriel public tentaculaire IRI.

Les chantiers navals Fincantieri se répartissent sur plusieurs sites dépendant de trois directions :

Le chantier de Monfalcone, qui emploie environ 2 000 personnes, est un des chantiers navals les plus grands d'Europe, avec une cale sèche de 350 mètres de long, 56 mètres de large, capable de recevoir des navires jusqu'à 300 000 tonnes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fincantieri a été établie sous sa forme actuelle en 1959 mais la société est née en 1785. Elle s'est imposée dans les années 1980 dans le marché des navires de croisière dont elle détient 41 % du marché mondial (en nombre de lits).

Fincantieri a été partiellement privatisé en juillet 2014, mais l'État italien reste un actionnaire important (71,64%).

Échec du rachat des Chantiers de l'Atlantique (2017-2021)[modifier | modifier le code]

En , Fincantieri annonce souhaiter reprendre les 66 % détenue par STX France dans les Chantiers de l'Atlantique[3].

En , après des négociations, il est prévu que Fincantieri dispose d’environ 48 % du capital des Chantiers de l'Atlantique, l’État français conserve ses 33,3 %, Naval Group entre à hauteur de 12 % et une fondation bancaire italienne détiendra le solde[4]. Mais en , le nouveau gouvernement français annonce une nationalisation temporaire de STX France afin de « défendre les intérêts stratégiques de la France », après l'échec des discussions avec le groupe italien Fincantieri[5].

Le , Fincantieri annonce un accord pour 50 % de STX France, estimé à 59,7 millions d'euros. Mais en , Fincantieri annonce finalement abandonner définitivement le rachat des Chantiers de l’Atlantique[6].

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

Le groupe Fincantieri dispose de plus de 20 chantiers navals dans le monde répartis dans 11 pays : Italie, Norvège, Roumanie, Suède, Vietnam, États-Unis, Canada, Brésil, Inde, Chine et France.

Il comprend la société Fincantieri SpA, et ses filiales, le groupe norvégien Vard, Camper & Nicholson International à Monaco, Seanics Polska en Pologne.

Son activité est répartie à 65% sur la construction navale civile et 35% militaire. Elle revendique la construction de plus de 7 000 navires de fort tonnage. Le groupe emploie plus de 19 500 salariés dont 8 300 en Italie.

Groupe FINCANTIERI[7]
2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005
Chiffre d'affaires
(millions d'euros)
5.020 4.429 4.183 4.399 3.810 2.380 2 382 2 876 3 269 2 932 2 714 2 495 2 321
Nombre de navires livrés
> 40 m
25 26 21 25 33 4 8 16 15 10 11 8 6
Résultat net
(millions d'euros)
57 25 -175 55 85 15 10 -124 -64 10 36 38 63
Carnet de commandes
(millions d'euros)
28.482 24.003 22.061 15.019 12.900 10.240 8.361 8.888 10.069 10.848 12.013 10.270 7.804
Nombre de navires en commande 106 99
Dépenses de R&D
(millions d'euros)
113 96 90 101 88 62 55 44 47 53 51 48 50
Nombre de salariés 19.545 19.181 20.019 21.689 20.689 10.240 9.994 10.210 10.530 9.185 9.358 9.159 9.383

Activité[modifier | modifier le code]

Ses activités sont concentrées sur la construction navale : navires militaires, traversiers et navires spéciaux, la réparation navale et la transformation de tout type de navires ainsi que la fabrication de moteurs diesel, turbine et système d'armes. Outre les navires de croisière, dont elle est le leader mondial, la société a construit tous types de navires pour la marine italienne, dont le porte-avions Cavour.

La production de Fincantieri en 2017 était[8] :

  • paquebots de croisière : produits en Italie à Monfalcone, Marghera, Sestri Ponente et Ancône ;
  • traversiers : produits en Italie à Castellammare di Stabia et Ancône ;
  • cargos ;
  • maintenance et réparation de navires à Palerme, La Spezia et Trieste ;
  • plateformes offshore et navires spécifiques ;
  • yachts de luxe ;
  • navires militaires (porte-aéronefs, sous-marins, frégates, corvettes, navires de patrouille, navires auxiliaires, destroyers) et navires spéciaux (océanographie, péniches, remorqueurs) : en Italie à Muggiano, Riva Trigoso et Gênes ; dans le Wisconsin (États-Unis) à Sturgeon Bay, Marinette et Green Bay ; à Abou Dabi (Émirats arabes unis) ;
  • en Italie à Riva Trigoso, Bari et Gênes ; à Chesapeake en Virginie (États-Unis) :
    • systèmes de propulsion, de stabilisation, de positionnement dynamique, de génération de puissance ;
    • composants : hélices, moteurs diesels ;
  • yachts de luxe (plus de 70 mètres) produits en Italie à Muggiano.

Filiales[modifier | modifier le code]

  • Isotta Fraschini Motori SpA, constructeur de moteurs marins de forte puissance,
  • Fincantieri Marine Ssystems North America Inc., ventes et maintenance en Amérique,
  • Fincantieri Holding B.V., gestion des participations étrangères : l'Américain Fincantieri Marine Systems (100 %) et l'Allemand Lloyd Werft (21,5 %),
  • Fincantieri India Pte. ltd.
  • Fincantieri do Brasil
  • ELNAV SpA, compagnie d'armement et location de navires,
  • CETENA SpA, centre d'études navales, R&D,
  • SEAF SpA, société de financement,
  • DELFI srl,
  • Manitowoc Marine Group (MMG) rachat pour 120 M US$ en août 2008 à une société américaine, un des principaux constructeurs navals américains de navires de taille moyenne, fournisseur officiel de la marine et des garde-côtes américains.
  • Vard group AS, (anciennement Offshore & Specialized Vessels devenue STX OSV holding Ltd) acquis en février 2013 à STX Europe[9] comprenant dix chantiers : en Norvège (Aukra, Brattvåg, Brevik, Langsten et Søviknes), en Roumanie (Brăila et Tulcea), au Brésil (Niterói et Fortaleza) et un au Vietnam (Vũng Tàu), constructeur de grand navire, brise-glaces, navires spécialisés, paquebots et plates-formes offshore.
Le czrnival Dream en construction
Le Carnival Dream en construction

Navires construits[modifier | modifier le code]

La société Fincantieri a construit plus de 7 000 différents navires dont :

Navire Année Tonnage

brut

Armateur
Pacific Dawn (ex Regal Princess) 1991 69 845 P & O Cruises Australia (après Princess Cruises)
Grand Classica (ex Costa Classica) 1991 52 926 Bahamas Paradise Cruise Line (après Costa Croisières)
Vasco da Gama (ex MS Statendam) 1993 55 451 Cruise & Maritime Voyages (après Holland America Line)
Aegean Myth (ex MS Maasdam) 1993 55 575 Mediterranean Dream Inc (après Holland America Line)
Antares Experience (ex Costa Romantica) 1993 53 700 démantelé en 2021 (ex Costa Croisières)
Aegean Goddess ( ex MS Ryndam) 1994 55 451 Mediterranean Dream Inc (après Holland America Line)
Sun Princess 1995 77 499 Princess Cruises
Carnival Sunshine ( ex Carnival Destiny) 1996 105 000 Carnival Cruise Lines
Aegean Majesty (ex MS Veendam) 1996 55 451 Mediterranean Dream Inc ( après Holland America Line)
Dawn Princess 1997 77 499 Princess Cruises
Borealis ( ex MS Rotterdam) 1997 59 652 Fred. Olsen Cruise Lines. (apres Holland America Line)
Grande America 1997 56 642 Grimaldi Group (coulé en 2019)
Grand Princess 1998 108 806 Princess Cruises
Disney Magic 1998 83 300 Disney Cruise Line
Sea Princess (ex Adonia) 1998 77 499 Princess Cruises
Carnival Triumph 1999 101 509 Carnival Cruise Lines
Disney Wonder 1999 83 300 Disney Cruise Line
MS Volendam 1999 60 906 Holland America Line
MS Zaandam 2000 60 906 Holland America Line
Carnival Victory 2000 101 509 Carnival Cruise Lines
Costa Magica 2000 102 587 Costa Croisières
Costa Fascinosa 2000 114 500 Costa Croisières
Bolete (ex MS Amsterdam) 2000 60 600 Olsen Cruise Lines. (apres Holland America Line)
Golden Princess 2001 108 865 Princess Cruises
Star Princess 2002 108 997 Princess Cruises
Carnival Conquest 2002 110 000 Carnival Cruise Lines
MS Zuiderdam 2002 81 769 Holland America Line
Danielle Casanova 2002 41 447 SNCM
Carnival Glory 2003 110 000 Carnival Cruise Lines
MS Oosterdam 2003 85 000 Holland America Line
Costa Fortuna 2003 102 587 Costa Croisières
Caribbean Princess 2004 112 864 Princess Cruises
MS Westerdam 2004 81 811 Holland America Line
Carnival Valor 2004 110 000 Carnival Cruise Lines
Costa Magica 2004 102 587 Costa Croisières
Arcadia 2005 86 799 P & O Cruises
Moby Aki 2005 36 284 Moby Lines
Carnival Liberty 2005 110 000 Carnival Cruise Lines
MS Noordam 2006 82 000 Holland America Line
Crown Princess 2006 113 000 Princess Cruises
Costa Concordia 2006 114 500 Costa Croisières, Naufrage en 2012, démantelé en 2017 à Gênes
Queen Victoria 2007 90 000 Cunard Line
Carnival Freedom 2007 110 000 Carnival Cruise Lines
Costa Serena 2007 114 500 Costa Croisières
Emerald Princess 2007 113 000 Princess Cruises
Fram 2007 11 647 Hurtigruten
MS Ventura 2008 113 651 P & O Cruises
Carnival Splendor 2008 113 323 Carnival Cruise Lines
MS Eurodam 2008 86 700 Holland America Line
Ruby Princess 2008 109 000 Princess Cruises
Pascal Lota (ex Superstar) 2008 36 299 Corsica Ferries - Sardinia Ferries (après Tallink)
Costa Pacifica 2009 114 500 Costa Croisières
Carnival luminosa (ex Costa Luminosa) 2009 92 700 Carnival Cruise Lines (après Costa Croisières)
MS Silver Spirit 2009 39 519 Silversea Cruises
Carnival Dream 2010 130 000 Carnival Cruise Lines
Costa Deliziosa 2010 92 700 Costa Croisières
MS Queen Elizabeth 2010 92 400 Cunard Line
MS Nieuw Amsterdam 2010 86 273 Holland America Line
MS Azura 2010 113 651 P & O Cruises
Le Boréal 2010 10 700 Compagnie du Ponant
Carnival Magic 2011 130 349 Carnival Cruise Lines
Costa Favolosa 2011 114 500 Costa Croisières
MS Marina 2011 66 084 Oceania Cruises
MS Riviera 2011 66 084 Oceania Cruises
L'Austral 2011 10 700 Compagnie du Ponant
Carnival Breeze 2012 131 300 Carnival Cruise Lines
Costa Fascinosa 2012 114 500 Costa Croisières
Royal Princess 2013 142 714 Princess Cruises
Le Soléal 2013 10 700 Compagnie du Ponant
Regal Princess 2014 142 714 Princess Cruises
Kalaat Béni Abbès 2014 9 000 Marine algérienne
Costa Diadema 2014 132 500 Costa Croisières
MV Britannia 2015 143 730 P & O Cruises
Le Lyrial 2015 10 700 Compagnie du Ponant
Viking Star 2015 47 842 Viking Ocean Cruises
F.-A.-Gauthier 2015 15 901 Société des traversiers du Québec
MV Seabourn Encore 2016 41 865 Seabourn Cruise Line
Seven Seas Explorer 2016 54 000 Regent Seven Seas Cruises
Viking Sea 2016 47 842 Viking Ocean Cruises
MS Koningsdam 2016 99 863 Holland America Line
Carnival Vista 2016 133 596 Carnival Cruise Lines
Viking Sky 2017 47 842 Viking Ocean Cruises
MS Silver Muse 2017 40 791 Silversea Cruises
Majestic Princess 2017 144 216 Princess Cruises
Viking Sun 2017 47 000 Viking Ocean Cruises
MSC Seaside 2017 153 516 MSC Croisières
Carnival Horizon 2018 133 596 Carnival Cruise Lines
RV Kronprins Haakon 2018 9 145 Havforskningsinstituttet
Seabourn Ovation 2018 41 865 Seabourn Cruise Line
MSC Seaview 2018 153 516 MSC Croisières
Viking Orion 2018 47 861 Viking Ocean Cruises
Nieuw Statendam 2018 99 500 Holland America Line
Viking Jupiter 2019 47 842 Viking Ocean Cruises
Costa Venezia 2019 135 500 Costa Croisières
Carnival Panorama 2019 133 868 Carnival Cruise Lines
Seven Seas Splendor 2020 56 182 Regent Seven Seas Cruises
Scarlet Lady 2020 108 192 Virgin Voyages
Enchanted Princess 2020 145 281 Princess Cruises
Silver Moon 2020 40 844 Silversea Cruises
Costa Firenze 2021 135 225 Costa Croisières
Viking Venus 2021 47 842 Viking Ocean Cruises
Valiant Lady 2021 108 192 Virgin Voyages
MSC Seashore 2021 170 412 MSC Croisières
Rotterdam 2021 99 935 Holland America Line
Silver Dawn 2021 40 855 Silversea Cruises
Discovery Princess 2022 145 281 Princess Cruises
Viking Mars 2022 47 842 Viking Ocean Cruises
Norwegian Prima 2022 143 535 Norwegian Cruise Line
Viking Neptune 2022 47 842 Viking Ocean Cruises
MSC Seascape 2022 170 412 MSC Croisières
Resilient Lady 2022 108 232 Virgin Voyages
Vista 2023 67 000 Oceania Cruises
Viking Saturn 2023 47 842 Viking Ocean Cruises
Explora I 2023 63 900 Explora Journeys
Norwegian Viva 2023 142 500 Norwegian Cruise Line
Seven Seas Grandeur 2023 55 000 Regent Seven Seas Cruises
Sun Princess 2024 175 000 Princess Cruises

…et le très célèbre voilier-école Amerigo Vespucci dans les années 1930 à Castellamare di Stabia.

Navires de croisière prévus[modifier | modifier le code]

Navire de croisière Eurodam construit par Fincantieri pour Holland America Line livré en juin 2008
  • 1 navire pour Virgin Voyages du projet Virgin, le Brilliant Lady en 2024.
  • 5 navires pour Explora Journeys de la classe Explora, l’Explora II en 2024, et quatre sister-ship entre 2026 et 2028.
  • 1 navire pour Cunard Line, le Queen Anne en 2024.
  • 1 navire pour Princess Cruises de la classe Sphere, le Star Princess en 2025.
  • 2 navires pour TUI Cruises, le Mein Schiff Relax en 2024 et un sister-ship en 2026.
  • 10 navires pour Viking Ocean Cruises d'une nouvelle classe, le Viking Vela en 2024 et 9 sister-ship entre 2025 et 2028.
  • 4 navires pour Norwegian Cruise Line du projet Leonardo, le Norwegian Aqua en 2025, et 3 sister-ship entre 2026 et 2028.
  • 1 navire pour Oceania Cruises, l’Allura en 2025.
  • 2 navires pour Four Seasons Yachts, en 2025 et 2026.

Autres navires[modifier | modifier le code]

Concurrents[modifier | modifier le code]

En 2016, les principaux chantiers navals dans le monde sont[10] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Knowledge Graph, (graphe de connaissances), consulté le Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. a b et c [ https://www.fincantieri.com/globalassets/investor-relations/bilanci-e-relazioni/2020/fincantieri-annual-report-2020.pdf]
  3. Les chantiers de Saint-Nazaire repris par l’italien Fincantieri, Denis Cosnard, Le Monde, 3 janvier 2017
  4. Antoine Boudet, « STX France : l'État français se félicite d'un accord équilibré avec Fincantieri », sur Les Échos, .
  5. Le figaro
  6. « Abandon du projet de rachat des Chantiers de l’Atlantique par Fincantieri », sur Le Monde,
  7. « Fincantieri, Financials, Annual Reports », sur fincantieri.it (consulté le ).
  8. « Fincantieri, Annual Report 2017 », sur fincantieri.it (consulté le ).
  9. « STX OSV change de nom », sur meretmarine.com, (consulté le ).
  10. « Fincantieri, Annual Report 2006 », sur fincantieri.it (consulté le ).

Lien externe[modifier | modifier le code]