MS Azura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Azura
Image illustrative de l’article MS Azura
L’Azura à Southampton (2010)
Type Navire de croisière
Histoire
Chantier naval Fincantieri, Monfalcone Drapeau de l'Italie Italie
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut En service
Équipage
Équipage 1 226
Caractéristiques techniques
Longueur 289 m
Maître-bau 35.98 m
Tirant d'eau 8 m
Port en lourd 8044 tonnes
Tonnage 113 651 GT
Propulsion 6 × Wärtsilä (moteur-diesel)
Puissance 42000 kW
Vitesse 18,5 nœuds
Caractéristiques commerciales
Pont 19 (14 passagers)
Passagers 3 096
Carrière
Armateur Carnival Corp.
Affréteur P & O Cruises
Pavillon Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
IMO 9424883

Le MS Azura est un bateau de croisière appartenant à la société P & O Cruises, construit à Monfalcone par le chantier italien Fincantieri. Il a été mis en service en avril 2010.
Il a comme sister-ship le MS Ventura, mis en service en 2008. À eux deux, ils forment une sous-classe, la classe Ventura (design modifié), de la classe Grand class.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est actuellement le plus grand navire de la flotte de P & O Cruises. Il a été lancé en avril 2010 par la ballerine Darcey Bussell.

Ce paquebot a été contrôlé le 29 mars 2018 dans le port de Marseille. Le fioul utilisé dépassant la teneur limite en soufre des normes européennes anti-pollution (1,68 %,contre 1,50 % autorisé au maximum depuis une ordonnance de 2015[1] pour les navires transportant des passagers en Méditerranée), son capitaine a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Marseille [2],[3], une telle infraction étant relevée pour le première fois en France.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ordonnance n° 2015-1736 du 24 décembre 2015 portant transposition de la directive 2012/33/UE du 21 novembre 2012 modifiant la directive 1999/32/CE en ce qui concerne la teneur en soufre des combustibles marins (lire en ligne)
  2. La-Croix.com, « Pour la première fois, on juge le capitaine d’un paquebot pollueur », sur La Croix, (consulté le 7 octobre 2018)
  3. AFP, « Pollution atmosphérique: un capitaine de navire de croisière poursuivi pour la première fois », Sciences et Avenir,‎ (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :