Borsa Italiana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Borsa Italiana
logo de Borsa Italiana
Le Palais Mezzanotte à Milan
illustration de Borsa Italiana

Création et [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actions de droit italien (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires London Stock Exchange Group (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Société mère London Stock Exchange Group (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.borsaitaliana.itVoir et modifier les données sur Wikidata

Borsa Italiana S.p.A. est la principale place boursière italienne. Elle est basée à Milan et fut fondée en 1997 en unissant les anciennes bourses italiennes dont la Bourse de Rome. Son principal indice est le FTSE MIB qui cote les plus grosses sociétés italiennes. La bourse est située dans le centre de Milan, dans le palais Mezzanotte, non loin de la place du Dôme.

Elle a été rachetée par la London Stock Exchange.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Bourse des valeurs de Milan s'est installée à sa création en 1801[2] dans le Palazzo dei Giureconsulti. Peu après était créée la Bourse des valeurs de Trieste, l'un des marchés qui constituera bien après l'unification de l'Italie puis celle de ses marchés une composante de la Bourse d'Italie.

À la même époque, la bourse des valeurs de Rome fut fondée par les États pontificaux le et son premier siège fut l’Archiginnasio della Sapienza (actuel Université de Rome « La Sapienza »). Les échanges d'actions à la Bourse de Rome étaient à l'origine très modeste et les opérateurs du marché étaient des petits banquiers romains de telle sorte que dix ans après son inauguration, en 1812, seulement dix-neuf personnes y étaient inscrites.

En 1925, la Bourse de Rome compte 39 agents boursiers, ce nombre augmentant jusqu'en 1969 quand il atteint 70 employés. Au cours du XXe siècle, elle se spécialise principalement dans les emprunts d’État.

Finalement, en 1997, toutes les bourses italiennes sont réunies en un organisme unique, la Borsa Italiana , dont le siège est basé à Milan.

En 2007, la LSE acquiert Borsa Italiana pour 1,5 milliard d'euros pour créer le London Stock Exchange Group (LSEG)[3].

En septembre 2020, suite à l'acquisition de Refinitiv pour 27 milliard de dollars par London Stock Exchange Group, ce dernier souhaite vendre Borsa Italiana pour satisfaire les autorités de la concurrence. Deutsche Börse, SIX Group et Euronext se positionne pour acquérir la bourse italienne[4],[5], mais Euronext est choisi comme futur acquéreur pour 4,3 milliards d'euros[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Market Identifier Code, (identificateur), consulté le Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Mokhtar Lakehal, Le grand livre de l'économie contemporaine et des principaux faits de société, Eyrolles, 2012, p. 83
  3. London Stock Exchange buys Borsa, David Willey, BBC News, 23 juin 2007
  4. « Deutsche Börse lance une offre concurrente d'Euronext sur la Bourse italienne », sur Les Echos,
  5. Elvira Pollina, Pamela Barbaglia et Francesca Landini, « Swiss exchange Six makes highest bid in Italy's Borsa battle: sources », sur Reuters,
  6. Maya Nikolaeva et Rachel Armstrong, « LSE agrees to sell Borsa Italiana to Euronext for $5 billion », sur Reuters,