Tulcea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tulcea
ROU TL Tulcea CoA.png
Tulcea.jpg
Nom local
(ro) TulceaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Localisation géographique
Chef-lieu
Tulcea (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Capitale de
Superficie
199,94 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
30 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Tulcea judet Tulcea.jpg
Démographie
Population
73 707 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
368,6 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Municipalité de Roumanie (en), Chef-lieu de județ (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef de l'exécutif
Constantin Hogea (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages
Identifiants
Code postal
820002–820249Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Tulcea (en grec Αέγυσσος, en latin Aegyssus, en bulgare, russe, et ukrainien Тулча ; en turc Tülca ou Hora-Tepe, en tatar Tolçu) est une ville roumaine, siège de la Réserve de biosphère du delta du Danube et chef-lieu du județ de Tulcea, située sur les rives du Danube, en Dobrogée, une région historique de Roumanie. Tulcea compte 91 875 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée au VIIIe siècle av. J.-C., Aegyssos est mentionnée par Diodore de Sicile et Ovide qui précise dans ex Ponto que son nom lui vient de son fondateur, un Dace appelé Carpius Aegyssus.

Au Ier siècle, Aegyssus devient une cité romaine et une base pour la classis, la flotte danubienne impériale affectée au limes de Mésie.

Tulcea reste sous le contrôle de l'Empire romain d'Orient (que nous appelons « byzantin ») jusqu'au XIVe, mais avec quatre longues interruptions : conquête conquête bulgare suite à la bataille d'Ongal du VIIe au IXe, russe au Xe, période bulgaro-valaque au XIIe et invasion tatare au XIIIe) et abrite par ailleurs à partir de 1315 un comptoir de la République de Gênes (XIIe - XIVe). Elle fait ensuite partie du despotat de Dobrogée, et, peu après 1390 passe fief du prince valaque Mircea cel Bătrân.

Les archéologues discutent toujours pour savoir si Vicina, à la fois céphalie grecque et romanie valaque (marche autonome mentionnée au XIVe siècle et dont l'archevêque Hyacinthe fut le premier métropolite de Valachie) correspond aux ruines médiévales que l'on trouve sous Tulcea, ou bien à celles d'Isaccea, de Nufăru (ro), de Hârșova, de la Citadelle de Păcuiul lui Soare (ro) ou à d'autres dans la zone[1].

En 1416, Tulcea est conquise par l'Empire ottoman, et reste ottomane jusqu'en 1878 lorsqu'elle est attribuée à la Roumanie lors du partage de la Dobrogée. Autour de 1848, Tulcea était une petite ville dont l'activité était les chantiers navals et qui représentait, pour les Diciens (Roumains de la Dobroudja), les Grecs et les Bulgares, un centre culturel important. Le statut de ville lui fut accordé en 1860, quand elle devient une capitale de district ottoman.

Tulcea connut un développement rapide, en tant que port danubien, après avoir été rattachée au réseau ferré en 1925, et avant d'être soumise, comme toute la Roumanie, aux régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989. Sous le communisme, le centre-ville historique fut en partie détruit et remplacé par des immeubles impersonnels en béton. Après le rétablissement de la démocratie, avec l'ouverture des frontières, le développement a repris, basé sur les chantiers de réparation navale, l'agro-alimentaire, le commerce et le tourisme.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2002, Tulcea a une population de 91 875 habitants, dont 92,3 % sont Roumains. Les groupes significatifs de minorités incluent des Lipovènes (faisant environ 3,4 % de la population totale) et des Turcs (1,4 %).

Lors du recensement de 2011, 83,37 % de la population se déclarent roumains, 2,35 % comme lipovènes, 1,29 % comme roms et 1,11 % comme turcs (10,53 % ne déclarent pas d'appartenance ethnique et 1,33 % déclarent appartenir à une autre ethnie)[2].

Politique[modifier | modifier le code]

Élections municipales de 2016[3]
Parti Sièges
Parti social-démocrate (PSD) 10
Parti national libéral (PNL) 7
Parti Mouvement populaire (PMP) 2
Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) 1
Indépendant 1

Tourisme[modifier | modifier le code]

Par sa situation géographique, Tulcea est le point de départ de nombreuses excursions dans le Delta du Danube. C'est aussi là que se finissent les routes carossables. Pour atteindre la mer, il faut prendre le bateau. Le Danube se sépare là en trois bras : du Nord au Sud Chilia (frontalier avec l'Ukraine), Sulina et Saint Georges.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Tulcea.

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Georgi Atanasov, La Vicina médiévale et la forteresse de Nufăru, « Études balkaniques » n° 30/1, 1994, pp. 109–128 ; Traian-Valentin Poncea, Geneza orașului medieval românesc Extra-Carpatic (secolele X-XIV), éd. Biblioteca Bucureștilor 1999, (ISBN 973-98918-4-5), pp. 109-128 et Laurențiu Rădvan, At Europe's Borders : medieval towns in the Romanian principalities, Brill 2010, (ISBN 9789004180109); p. 107, 135-136, 234, 250-252 et 345.
  2. (ro) « Tab8. Populația stabilă după etnie – județe, municipii, orașe, comune », sur recensamantromania.ro.
  3. (ro) « Rezultate finale 5 iunie 2016 », sur www.2016bec.ro.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  •  Ressource relative à la géographie : GeoNamesVoir et modifier les données sur Wikidata