Portail:Paquebots

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Accueil Index thématique Participer au projet Salon de conversation


Portail des paquebots

Bienvenue sur le portail de Wikipédia consacré aux paquebots (663 articles, suivi des articles, articles récents)
RMS Mauretania card.jpg

Les paquebots sillonnent les mers depuis près de deux siècles. Moyens de transport ou de loisirs, ils fascinent par leurs proportions, leur luxe et l'art de vivre qui y règne. Le temps d'une traversée, les passagers oublient leurs soucis terrestres et profitent des nombreuses distractions offertes. Symboles de puissance de leur nation, les paquebots sont parfois arborés fièrement par leur nation, tels le Normandie, le Mauretania ou encore le puissant Rex. Certains fascinent également par leurs malheurs, comme l’Andrea Doria, le Titanic ou l’Achille Lauro.

Livres et films leur sont consacrés, et bien que les paquebots de ligne aient disparu, leur mythe subsiste à travers le majestueux Queen Mary 2. Depuis les années 1960, cependant, l'heure est à la croisière : de nouveaux paquebots apparaissent, avec une nouvelle clientèle et de nouveaux buts.

Montez à bord et venez découvrir ce monde fascinant des paquebots, des pionniers de la vapeur aux géants du XIXe siècle !


modifier

modifier
 Icône Lumière sur
Carte postale annonçant l'Oceanic à la fin des années 1920.

L'Oceanic (III) est un paquebot avorté de la compagnie maritime britannique White Star Line. Troisième navire de la firme à porter ce nom après l'Oceanic de 1871 et celui de 1899, il est envisagé en 1926, dans l'idée de moderniser le service transatlantique de la compagnie jusque-là déséquilibré. Avec l'arrivée de Lord Kylsant à la tête de la compagnie, le projet gagne en ampleur, jusqu'à devenir un grand navire destiné à être le premier à dépasser les barres symboliques des 300 mètres (1 000 pieds) et des 30 nœuds.

Après plusieurs années d'étude, le navire voit sa construction commencer en juin 1928 dans les chantiers Harland & Wolff de Belfast. Cependant, le travail s'effectue à un rythme ralenti, et cesse en juin 1929, probablement le temps d'effectuer de nouvelles études relatives à la propulsion. La Grande Dépression, qui éclate la même année, et l'affaire financière qui envoie Lord Kylsant en prison en 1931 mettent un terme définitif à la construction, pour laquelle le gouvernement refuse d'avancer des fonds.

Au sein de la flotte de la White Star Line, l'Oceanic est donc remplacé par deux navires plus petits, le Britannic et le Georgic, clairement inspirés de son profil. Le besoin d'un grand navire, que la compagnie ne peut financer, persiste à se faire ressentir. Pour y répondre, elle est poussée à fusionner avec sa rivale, la Cunard, leurs moyens unis leur permettant de finir le géant ébauché de cette dernière, le Queen Mary.

modifier
 Icône Image du jour

Kaiser wilhelm der grosse 01.jpg

Le Kaiser Wilhelm der Grosse, navire qui a lancé la mode des paquebots à quatre cheminées.

modifier
 Icône Sélection d'articles

Ces 19 articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !

Article de qualité Articles de qualité (13)

Bon article Bons articles (6)

Article potentiellement bon ou de qualité Propositions

modifier
 Icône Le saviez-vous ?
Le Paris
  • À l'origine conçus pour être des croiseurs auxiliaires, le Mauretania et l’Aquitania ont finalement servi comme navire hôpitaux durant la Première Guerre mondiale. Leur troisième jumeau, le Lusitania a pour sa part poursuivi son service commercial jusqu'à son torpillage en 1915.
  • Le Paris est le premier paquebot à avoir eu à son bord une salle de cinéma, en 1921.
  • Le journaliste Albert Londres est mort dans le mystérieux incendie qui a touché le paquebot Georges Philippar lors de son voyage inaugural.
  • Le Great Eastern est le seul paquebot au monde à avoir arboré cinq cheminées. Quatorze paquebots ont quant à eux arboré quatre cheminées.
modifier
 Icône Notions importantes

Les paquebots se divisent en deux groupes :

  • les paquebots de ligne (ou liners), qui assurent une liaison entre plusieurs points sur une ligne donnée. Les liners les plus célèbres sont les transatlantiques. Ce type de paquebot a quasiment disparu dans les années 1960 et 1970 avec l'essor du transport aérien.
  • les paquebots de croisière, qui effectuent des voyages d'agrément dans des régions touristiques (Caraïbes, Grand Nord, Méditerranée) et effectuent nombre d'escales. Ces navires représentent la quasi-totalité des paquebots au début du XXIe siècle.

Tous les paquebots sont listés sur la liste des paquebots, avec leurs différents noms, leurs compagnies, et leurs années de service.

Durant la grande époque des liners, la taille, la vitesse et la silhouette des paquebots était un outil majeur pour attirer la clientèle. Diverses compétitions se sont donc livrées sur ces points :

  • Ruban bleu : cette récompense était décernée au navire effectuant la traversée la plus rapide de l'Atlantique Nord.
  • Liste des plus gros paquebots : la taille des navires, jugée par leur longueur et leur tonnage, a longtemps été un critère important pour les passagers, et les plus gros paquebots du monde ont joui d'un fort prestige.
  • Paquebots à quatre cheminées : le nombre de cheminées des paquebots donnait une impression de sécurité à la clientèle.
L'Oasis of the Seas, plus gros paquebot jamais construit à ce jour
modifier
 Icône Paquebots de ligne
Le Great Eastern
L'Olympic et le Lusitania dans le port de New York.

Les paquebots de ligne sont les paquebots qui effectuent des traversées entre deux points donnés dans le but de transporter des passagers, des marchandises et parfois du courrier. Le voyage est donc un moyen de déplacement plus qu'un but en soi, et n'a pas de visées touristiques.

Précurseurs : années 1830 - 1860 : Sirius (1838) • Great Western (1838) • Great Britain (1845) • Great Eastern (1860)

Le temps des innovations (1860 - 1895) : Oceanic (1871) • Britannic (1874) • La Bourgogne (1886) • La Bretagne (1886) • City of New York (1888) • City of Paris (1889) • Teutonic (1889) • Lucania (1893)

Premier âge d'or (1895 - 1914) : Kaiser Wilhelm der Grosse (1897) • Oceanic (1899) • Deutschland (1900) • Celtic (1901) • Cedric (1903) • Baltic (1904) • Empress of Ireland (1906) • Adriatic (1907) • Lusitania (1907) • Mauretania (1907) • Olympic (1911) • Titanic (1912) • France (1912) • Imperator (1913) • Vaterland (1914)

Deuxième âge d'or (1920 - 1940) : Majestic (1922) • Cap Arcona (1927) • Île-de-France (1927) • Bremen (1929) • Rex (1932) • Normandie (1935) • Queen Mary (1936) • Queen Elizabeth (1940)

Les derniers liners (1945 - 1970) : United States (1952) • Andrea Doria (1953) • France (1962) • Queen Elizabeth 2 (1966)

modifier
  Paquebots de croisière
modifier
 Icône Compagnies maritimes
Affiche de la Cunard en 1875

Nombre de compagnies maritimes ont connu leur apogée, et ont sombré durant l'âge d'or des paquebots.

Compagnies de paquebots

Compagnies historiques

Empire Allemand : Hamburg America Line • Hapag-Lloyd • Norddeutscher Lloyd • États-Unis : American Line • Collins Line • International Mercantile Marine Co. • Red Star Line • United States Lines • France : Compagnie générale maritime • Compagnie générale transatlantique • Messageries maritimes • Compagnie Paquet • Italie : Italian Line • Pays-Bas : Holland America Line • Royaume de Roumanie : Service maritime roumain • Royaume-Uni : Cunard Line • Inman Line • Guion Line • Leyland Line • Peninsular and Oriental Steam Navigation Company • Royal Mail Steam Packet Company • Union-Castle Line • White Star Line • Suède : Swedish American Line

Compagnies de croisières

Carnival Cruise Lines • Celebrity Cruises • Costa Croisières • Disney Cruise Line • MSC Croisières • P & O Cruises • Princess Cruises • Oceania Cruises • Pullmantur Cruises • Ibero Cruceros


Chantiers navals

AG Vulcan Stettin • Blohm & Voss • Chantiers de l'Atlantique • Chantiers de Penhoët • Harland and Wolff • John Brown & Company • Swan Hunter • Fincantieri

modifier
 Icône Grands noms de l'histoire des paquebots

Nombre de personnages ont contribué à la célébrité des paquebots, ou tirés profit de celle-ci. Des hommes d'affaires, telles que Samuel Cunard, Thomas Henry Ismay, Albert Ballin ou encore John Pierpont Morgan ont ainsi créé des compagnies maritimes d'importance.

D'autres, tels que Thomas Andrews, William James Pirrie, Isambard Kingdom Brunel ou William Francis Gibbs sont de brillants architectes navals à l'origine de réussites technologiques comme le Titanic ou le United States.

Isambard Kingdom Brunl, concepteur du Great Eastern
modifier
 Icône Voir aussi
Anchor.svg P highway.svg Titanic.jpg Crystal Clear app browser.png Jib (PSF).svg
Portail maritime Portail des transports Portail du Titanic Portail du Tourisme Portail de la Voile
Sur les autres projets Wikimedia
Commons-logo.svg

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images sur les paquebots


Wiktionary-logo.svg

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Définitions sur les navires

Wikiquote-logo.svg

Wikiquote
(Recueil de citations)
Documents historiques

Wikinews-logo.svg

Wikinews
(Actualités)
Les nouvelles sur les naufrages