Niterói

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Niterói
Surnom : Cidade sorriso (Cité Sourire)
Blason de Niterói
Héraldique
Drapeau de Niterói
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud-Est
État Rio de Janeiro
Langue(s) portugais
Maire Rodrigo Neves Barreto (PV)
Fuseau horaire UTC-3
Démographie
Gentilé niteroiense
Population 474 002 hab. (IBGE 04/2007)
Densité 3 674 hab./km2
Géographie
Coordonnées 22° 53′ 00″ sud, 43° 06′ 13″ ouest
Altitude m
Superficie 12 900 ha = 129 km2
Divers
Fondateur
Date de fondation
Araribóia
Localisation
Localisation de Niterói
Localisation de Niterói sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Niterói

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Niterói
Liens
Site web http://www.niteroi.rj.gov.br/

Niterói est une ville du Brésil, dans l'État de Rio de Janeiro. La population est d'environ 470 000 habitants et elle occupe une surface de 129 km2.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En 1819, le village de São Lourenço dos Índios est reconnu par le gouvernement central et reçoit le nouveau nom de Vila Real da Praia Grande (« village royal de la grande plage » en français), qui constitue le centre historique de la ville.

Le , Vila Real da Praia Grande est officiellement rebaptisé du nom Niterói qui signifie « eau cachée » en tupi, mais on l'épela « Nictheroy », jusqu'au milieu du XXe siècle.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située sur le côté est de l'entrée de la baie de Guanabara, face à Rio de Janeiro distante de 13 km à laquelle elle est reliée par le pont Rio-Niterói et un service de catamarans.

Niterói est très liée à la ville de Rio de Janeiro. Une grande partie de sa population y travaille, ce qui explique le grand mouvement sur le pont Rio-Niterói tous les jours, entre h et 10 h du matin vers Rio et vers Niterói, de 17 h à 20 h.

Histoire[modifier | modifier le code]

Plage d'Icaraí

La ville a été fondée le 22 novembre 1573 par un Amérindien appelé Araribóia, qui a été renommé plus tard Martim Affonso de Souza. Niterói est la seule ville brésilienne fondée par un Amérindien.

Après la guerre contre la France pour le contrôle de la baie de Guanabara, Araribóia obtint du gouverneur général, Mem de Sá, de recevoir, comme récompense, des terres au-delà de la baie qu'il appela Banda D'Além (« Terre de là-bas »). Sa demande fut satisfaite et le village de São Lourenço dos Índios, premier nom de la ville, fut créé.

L'expansion de l'urbanisation intervient à la fin du XIXe siècle, quand un service de funiculaire est mis en place. Au début du XXe siècle l'industrialisation de la ville commence. À cette époque le village fut élevé au statut de ville.

Niterói, capitale de l'État de Rio de Janeiro[modifier | modifier le code]

Entre 1834 et 1960, la ville de Rio de Janeiro fut la capitale du Brésil avant celle-ci ne fut transférée à Brasilia. Son district fédéral (pt) était alors enclavé dans l'État de Rio de Janeiro, dont Niterói fut donc la capitale de 1834 à 1894 (la loi connue comme « Ato Adicional » de 1834 est l'acte légal qui a élevé la ville de Niterói au statut de capitale de l'État), puis de 1903 à 1975 (de 1894 à 1903, la capitale fut transférée à Petrópolis). Lors que Rio de Janeiro perdit son statut de capitale fédérale en 1960, se district fut transformé en État de Guanabara, puis le , les États de Guanabara et Rio de Janeiro fusionnèrent au sein du nouvel État de Rio de Janeiro et dont Rio de Janeiro devint la capitale.

Division administrative[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990, les divisions administratives de la ville furent modifiées. Actuellement, la ville se divise en quarante-huit quartiers, regroupés en douze régions administratives :

Société[modifier | modifier le code]

La qualité de vie à Niterói est parmi les meilleures au Brésil d'après l'ONU.

Musée d'art contemporain (MAC)[modifier | modifier le code]

La principale attraction de la cité est le Musée d´art contemporain (MAC), installé dans un bâtiment construit par Oscar Niemeyer.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :