Ponant (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Compagnie du Ponant
logo de Ponant (entreprise)

Création 1988
Fondateurs Jean-Emmanuel Sauvée
Slogan Accédez par la Mer aux trésors de la Terre
Siège social Marseille
Drapeau de France France
Direction Jean-Emmanuel Sauvée et Véronique Saadé
Activité Transport maritime
Produits Croisières
Société mère Artémis
Sociétés sœurs Sodetour International
Effectif 196 en 2017
Siren 344 497 011
Site web www.ponant.com

Chiffre d'affaires 194 305 400 euros en 2017
Résultat net 29 854 300 euros en 2017

Compagnie du Ponant est une compagnie de croisière française fondée en 1988 à Nantes, par Jean-Emmanuel Sauvée, Philippe Videau et une dizaine d’autres jeunes officiers de la Marine Marchande[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée à Nantes le 1er avril 1988 par Jean-Emmanuel Sauvée, Philippe Videau et une dizaine d’officiers de la Marine Marchande,  tous âgés de 23 à 29 ans. La compagnie se distingue notamment à l’époque par sa volonté de naviguer sous pavillon français[2]. La Compagnie des Îles du Ponant s’appuie sur un financement inédit pour la construction de son premier navire de croisière,  en lançant en 1989 un appel public à l’épargne. En 1991, Le Ponant, voilier de 32 cabines, premier navire de la compagnie nantaise, voit le jour sur les chantiers navals de Villeneuve-La-Garenne[2].

En 2004, la Compagnie des Îles du Ponant intègre le groupe CMA-CGM, troisième armateur mondial dans le domaine des lignes régulières, et transfère son siège social à Marseille. Sous l’impulsion de son nouveau propriétaire, la compagnie lance en 2007 le projet de construction du navire de croisière idéal[3]. Ce projet se concrétisera par le lancement de 6 sisterships à la taille et au design innovants, construits sur les chantiers navals Fincantieri à Ancône. Ainsi, Le Boréal, premier des quatre sisterships, voit le jour en 2010, suivi de L’Austral en 2011, du Soléal en 2013, puis du Lyrial en 2015[4],[5].

En 2009, la compagnie change de nom, et devient La Compagnie du Ponant[6].

Entre 2012 et 2015, la société appartient au fonds d’investissement britannique Bridgepoint[7].

Le 11 septembre 2013, Le Soléal, troisième sistership de la compagnie, devient le premier navire de commerce français à franchir le Passage du Nord-Ouest du Groenland à la Sibérie, avec 200 passagers à son bord[8],[9].

Depuis 2014, la Compagnie du Ponant utilise la dénomination commerciale "Ponant", une marque qui porte le nom de son premier navire, élément fondateur de l’entrepriser[10],[11],[12].

Au printemps 2015, Ponant lance Le Lyrial, 4e et dernier sistership de la série amorcée en 2010 avec Le Boréal[13].

Le 9 octobre 2015, Ponant annonce son rachat par Artémis, holding de la famille Pinault[14]. [15]. En 2017, Ponant passe commande du premier brise-glace de croisière, hybride électrique et propulsé au gaz naturel liquéfié, le Ponant Icebreaker[16].

Le , National Geographic Expeditions signe un partenariat à long terme avec le groupe de croisière français Ponant pour proposer des croisières en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans le Pacifique[17].

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte PONANT est composée à ce jour de sept navires, dont un voilier. Cinq nouveaux navires sont prévus pour une livraison entre 2019 et 2021.

Navire Date de construction Date de mise en service Informations
Le Ponant 1991 1991 Le Ponant est un voilier de 32 cabines pouvant transporter jusqu'à 64 passagers et 32 membres d'équipage.
Le Boréal 2010 2010 Le Boréal est un navire de 132 cabines et suites pouvant transporter jusqu'à 264 passagers et 139 membres d'équipage.
L'Austral 2011 2011 L'Austral, sistership du Boréal, est un navire de 132 cabines et suites pouvant transporter jusqu'à 264 passagers et 139 membres d'équipage.
Le Soléal 2012 2012 Le Soléal, sistership du Boréal, est un navire de 132 cabines et suites pouvant transporter jusqu'à 264 passagers et 139 membres d'équipage.
Le Lyrial 2014 2015 Le Lyrial, sistership du Boréal, est un navire de 122 cabines et suites pouvant transporter jusqu'à 260 passagers et 139 membres d'équipage.
Le Lapérouse 2017-2018[18] 2018 Le Lapérouse, de la série PONANT EXPLORERS, est un navire de 92 cabines pouvant transporter jusqu’à 184 passagers.
Le Champlain 2017-2018[19] 2018 Le Champlain, de la série PONANT EXPLORERS, est un navire de 92 cabines pouvant transporter jusqu’à 184 passagers.
Le Bougainville En construction[20] 2019 Le Bougainville, de la série PONANT EXPLORERS, est un navire de 92 cabines pouvant transporter jusqu’à 184 passagers.
Le Dumont d'Urville En construction[21] 2019 Le Dumont d'Urville, de la série PONANT EXPLORERS, est un navire de 92 cabines pouvant transporter jusqu’à 184 passagers.
Le Jacques Cartier En construction Prévu en 2020 Le Jacques Cartier, de la série PONANT EXPLORERS, est un navire de 92 cabines pouvant transporter jusqu’à 184 passagers.
Le Bellot En construction Prévu en 2020 Le Bellot, de la série PONANT EXPLORERS, est un navire de 92 cabines pouvant transporter jusqu’à 184 passagers.
Le Commandant Charcot En construction Prévu en 2021[22] Le Commandant Charcot, est un brise-glace de croisière de 135 cabines pouvant transporter jusqu’à 270 passagers.

Nouveaux navires[modifier | modifier le code]

En Mars 2016, PONANT annonce la commande de quatre nouveaux navires d’expédition[23] : Le Lapérouse, Le Champlain, Le Bougainville et Le Dumont d'Urville[24]. Leur construction est confiée au chantier naval Norvégien Vard[25].

Les deux premiers navires doivent être opérationnels en 2018 (Le Lapérouse et Le Champlain), les deux suivants sont planifiés pour l’année 2019.

Les six yachts de luxe seront dotés d’un salon avec hublot sous-marin, baptisé « Blue Eye »[26].

En décembre 2017, PONANT annonce la signature d’un contrat de construction pour la réalisation du premier navire brise-glace[27], hybride électrique et propulsé au gaz naturel liquéfié (GPL). Ponant confie à VARD (VARD Holdings Limitid)[28], filiale norvégienne du chantier naval italien Fincantieri, la construction de ce brise-glace baptisé Commandant Charcot dont la livraison est prévue en 2021[29].

Anciens navires[modifier | modifier le code]

  • Le Diamant, de 2004 à 2012. Ancien car-ferry construit en 1974 et transformé en paquebot dans les années 1980. Longueur : 124,19 m. En 2012, il est vendu à la compagnie Iceland Pro Cruises.
  • Le Levant, construit en 1998 pour la compagnie et revendu en 2012 à Paul Gauguin Cruises. Longueur : 99,6 m.

Destinations[modifier | modifier le code]

Ponant propose des croisières dans les régions suivantes :

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « COMPAGNIE DU PONANT à MARSEILLE (344497011), CA, bilan, KBIS - Infogreffe », sur www.infogreffe.fr (consulté le 23 mars 2019)
  2. a et b « La Compagnie des Iles du Ponant veut construire un second bateau », sur lesechos.fr (consulté le 9 octobre 2015).
  3. « La compagnie des îles du Ponant confirme négocier avec CMA-CGM », sur lechotouristique.com (consulté le 9 octobre 2015).
  4. « Compagnie du Ponant : La construction du Boréal a débuté », sur Mer et Marine (consulté le 9 octobre 2015).
  5. « Compagnie du Ponant : La construction du Soléal débute », sur Mer et Marine (consulté le 9 octobre 2015).
  6. « La Compagnie des Iles du Ponant change de cap », sur lechotouristique.com (consulté le 9 octobre 2015).
  7. « CMA CGM cède La Compagnie du Ponant au fonds Bridgepoint », sur lesechos.fr (consulté le 9 octobre 2015).
  8. « Brèves Nautisme : Le Soléal franchit le mythique passage du Nord Ouest », sur nautisme.meteoconsult.fr (consulté le 9 octobre 2015).
  9. « Le "Soléal" a franchi le passage du Nord-Ouest : une première pour un navire français de cette taille », sur Ouest France Entreprises (consulté le 9 octobre 2015).
  10. « La Compagnie du Ponant devient Ponant - Croisières sur Le Quotidien du Tourisme », sur www.quotidiendutourisme.com (consulté le 9 octobre 2015).
  11. « La Compagnie du Ponant modifie son nom », sur TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone (consulté le 9 octobre 2015).
  12. « La PONANT reveils PONANT - PONANT », sur www.ponant.com (consulté le 9 octobre 2015).
  13. « La Compagnie du Ponant lève le voile sur le Lyrial », sur lechotouristique.com (consulté le 9 octobre 2015).
  14. « Artemis a finalisé le rachat de Ponant », sur Mer et Marine (consulté le 9 octobre 2015).
  15. Le Point.fr, « La compagnie du Ponant embarque chez Artémis », sur Le Point, (consulté le 23 mars 2019)
  16. Marie-Christine Morosi, « Un brise-glace de croisière pour Ponant », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2018).
  17. (en) Communiqué de presse, « National Geographic Expeditions and PONANT announce an extensive long-term cruise partnership », sur national geographic partners, (consulté le 26 mars 2019)
  18. « Ponant : le Lapérouse en Norvège - Le Blog Croisière Club », Le Blog Croisière Club,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2018).
  19. « Ponant : La construction du Champlain a débuté chez Vard », Mer et Marine,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2018).
  20. La Rédaction, « Ponant : démarrage de la construction du Bougainville et du Dumont-d’Urville », TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2018).
  21. La Rédaction, « Ponant : démarrage de la construction du Bougainville et du Dumont-d’Urville », TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2018).
  22. L'Usine Nouvelle, « [Vidéo] Le Ponant Icebreaker, premier brise-glace de croisières de luxe ralliera le pôle Nord en 2021 - Construction navale (civile ou militaire) », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2018).
  23. « Ponant commande 4 nouveaux navires d’expédition », Quotidien du tourisme,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2018)
  24. « 2 nouveaux navires pour Ponant pour la série Ponant Explorers - Le Blog Croisière Club », Le Blog Croisière Club,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2018)
  25. « Le premier des quatre futurs Explorers de Ponant en finition en Norvège », sur http://www.lemarin.fr/,
  26. « Ponant lance le premier yacht d'expédition de luxe », Mer et Océan Le media des mers,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2018)
  27. « Ponant invente le brise-glace de croisière », Mer et Marine,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2018)
  28. « Ponant Icebreaker : Précisions techniques et opérationnelles », Mer et Marine,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2018)
  29. L'Usine Nouvelle, « [Vidéo] Le Ponant Icebreaker, paquebot de luxe brise-glace, voguera au GNL - Construction navale (civile ou militaire) », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]