Piaggio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Piaggio
logo de Piaggio
illustration de Piaggio

Création 1884
Fondateurs Rinaldo PiaggioVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actions (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Pontedera, Toscane
Drapeau d'Italie Italie
Activité Constructeur de cyclomoteurs
Filiales Aprilia
Derbi
Gilera
Piaggio
Moto Guzzi
Vespa
Puch
Laverda (moto)
Piaggio Aero
Effectif 6 774 salariés
Site web www.piaggio.com

Chiffre d’affaires 1 607,4 millions d'euros (en 2006)

Piaggio & C. SpA (BIT : PIA) est un constructeur italien mondialement connu, implanté à Pontedera, près de Pise, qui produit des motos, scooters et cyclomoteurs, notamment le scooter Vespa.

Historique[modifier | modifier le code]

Rinaldo Piaggio fonde la Societé Rinaldo Piaggio en 1884, rebaptisée Piaggio & C. La société, d'abord spécialisée dans le mobilier pour navires de luxe, se lance dans la production de wagons de chemins de fer, de moteurs, de cars, de tramways et de camions.

Pendant la Première Guerre mondiale, la branche aéronautique Piaggio Aero se développe et produit des moteurs d'avion. Cet effort aboutit à la construction d'avions dont l’hydravion futuriste Piaggio P7 (1929) et le bombardier entièrement métallique Piaggio P16 (1935). En 2017, la société est leader dans le secteur du scooter en Europe[1].

Les dates clés[modifier | modifier le code]

L'emblème de Piaggio, le célèbre scooter Vespa...
... mais aussi le 3-roues Ape
  • 5 sept 1882 : Enrico Piaggio (en) achète un terrain à Sestri Ponente, près de Gènes pour y construire un bâtiment dédié à la construction navale ;
  • 1883 : Enrico Piaggio crée une scierie et son fils, Rinaldo, le rejoint dans cette entreprise ;
  • 1887 : Rinaldo Piaggio crée sa propre entreprise, Piaggio & C, et choisit la construction navale comme activité principale. L'entreprise, établie à Sestri Ponente, est moderne et hautement mécanisée ;
  • 1889 : Arrivée d'Attilio Odero qui marque les débuts de l'entreprise dans le secteur ferroviaire. La société achète un atelier à Finale Marina ;
  • 1915 : Rachat de l'usine aéronautique Francesco Oneto ;
  • 1916 : Création de la division aéronautique Piaggio Aero ;
  • 1920 : La société est restructurée. Attilio Odero est nommé Président et Rinaldo Piaggio, Directeur Général. Pour développer l'activité aéronautique, Rinaldo Piaggio engage deux ingénieurs : Giovanni Pegna (en) et Giuseppe Gabrielli, et leur confie la responsabilité du projet d'ingénierie des prototypes d'avions Rondine (en) ;
  • 1924 : Ouverture de l'usine de Pontedera, près de Pise. La société abandonne toutes les fabrications sous licence et commence à produire des moteurs et des véhicules basés sur ses propres brevets. Une période très faste commence : le volume des exportations augmente considérablement et Piaggio & C. commence à fabriquer des produits dédiés au transport : téléphériques, funiculaires, remorques, tramways, camions et trolleybus ;
  • 1932 : L'ingénieur Corradino D'Ascanio, concepteur d'hélicoptères et futur inventeur de la Vespa entre chez Piaggio & C. ;
  • 1938 : Rinaldo Piaggio décède et ses deux fils lui succèdent à la tête du groupe industriel Piaggio & C. Armando prend la direction des unités de production de Gènes-Sestri et de Finale Ligure, traitant les activités aéronautiques et ferroviaires, Enrico se consacre aux usines de Pise et Pontedera, avec une ambition déjà très marquée : contribuer à la motorisation des italiens avec un véhicule simple, à bas prix, utilisable par tous. Pour mener à bien ce projet, il s'adjoint la collaboration de Corradino D'Ascanio, ingénieur génial du domaine aéronautique à qui l'Italie doit l'invention du premier hélicoptère moderne ;
  • 1940-1945 : Pendant la guerre, l'usine se consacre à l'effort de guerre en fabriquant des centaines d'avions de chasse et de moteurs ;
  • 1946 : Année du lancement du premier scooter : la Vespa (se traduisant par : guêpe en italien). La Vespa n'est pas seulement un scooter mais devient l'un des symboles du style de vie et de l'élégance italienne dans le monde, avec une diffusion phénoménale de plus de 17 millions d'unités produites ;
  • 1948 : Alors que les ventes à l'étranger de la nouvelle Vespa décuplent, les ingénieurs de Piaggio & C. poursuivent le développement de nouveaux produits et lancent l'Ape, un petit triporteur qui contribua grandement dans l'Italie en reconstruction à la reprise du petit commerce local. En 1949, Piaggio lance le Moscone[2], un petit moteur novateur pour hors-bord ;
  • 1957 : Lancement d'une voiture la Vespa 400 qui sera fabriquée en France dans les usines ACMA ;
  • 1959 : Fiat prend le contrôle de la société ;
  • 1964 : La société se divise en deux structures distinctes :
  • 1965 : Enrico Piaggio décède et son gendre, Umberto Agnelli, devient Président de la société Piaggio & C. ;
  • 1966 : Ouverture d'une usine en Inde pour la fabrication des scooters Vespa et des triporteurs ;
  • 1967 : Le cyclomoteur Piaggio Ciao voit le jour ;
  • 1969 : Rachat du fabricant de motos Gilera, l'un des plus anciens constructeurs en Europe et légendaire pour ses victoires en compétition ;
  • 1981 : Rachat du constructeur milanais Bianchi ;
  • 1987 : Rachat du fabricant autrichien de motos Puch ;
  • 1990 : La société Piaggio & C. devient une holding composée de Piaggio Veicoli Europei SpA et Giovanni Alberto Agnelli. Ce dernier, fils de Umberto Agnelli, est nommé Président ;
  • 1996 : La société fête le 50e anniversaire de la naissance de la création d'Enrico Piaggio et Corradino D'Ascanio, et innove une nouvelle Vespa ;
  • 1997 : Giovanni Alberto Agnelli décède prématurément. Le groupe Piaggio V.E. SpA, dirigé par Alessandro Barberis va connaître un bouleversement radical dans son actionnariat ;
  • 1999 : Le groupe Piaggio V.E. SpA est repris par le groupe Morgan Grenfell Private Equity ;
  • 2001 : Rachat du fabricant espagnol Derbi National Motor S.A. ;
  • 2003 : Le groupe Piaggio E.V. SpA est repris par la holding italienne IMMSI S.p.A, dirigée par Roberto Colaninno ;
  • 2004 : Le groupe Piaggio E.V. SpA signe un accord stratégique avec le groupe chinois Zongshen pour la production et la vente de moteurs, véhicules et composants de haute technologie italienne destinés au marché asiatique ;
  • 2005 : Rachat du fabricant Aprilia et de ses filiales dont Laverda ;
  • 2005 : Ouverture d'une usine à Foshan, en Chine, pour la fabrication de scooters en collaboration avec l'industriel Zongshen (en) ;
  • 2006 : Piaggio lance le révolutionnaire MP3, premier scooter au monde à trois roues dont deux roues à l'avant. La société inaugure sa nouvelle usine au Viêt Nam, dans la province de Vĩnh Phúc, à 50 km de Hanoï ;
  • 2009 : Piaggio présente le premier scooter hybride au monde sur la base du fameux Piaggio MP3. Piaggio est le seul constructeur au monde à disposer de la technologie hybride pour scooter et à produire un modèle en grande série ;
  • 2012 : Le groupe Piaggio double son implantation au Vietnam avec l'inauguration du second site industriel pour la production de moteurs pour équiper les véhicules de la filiale locale Piaggio Vietnam, dont la production va passer à 300 000 unités par an ;
  • 2012 : Piaggio lance la Vespa LX (it) 125, modèle développé spécifiquement pour le marché indien qui sera fabriquée dans la nouvelle usine Piaggio à Baramati (en) dans l'État de Maharashtra ;
  • 2016 : Piaggio présente le premier scooter électrique la Vespa Elettrica[3].

Production[modifier | modifier le code]

Le groupe Piaggio & C. SpA possède huit sites de production dans le monde :

  • Pontedera (Pise - Italie), où sont implantées trois usines pour la fabrication de véhicules à deux roues sous les marques Piaggio, Vespa et Gilera, de véhicules pour les transports légers (fourgons), destinés au marché européen, et les moteurs pour scooters et motocyclettes,
  • Scorzè (Venise - Italie), pour la production de véhicules à deux roues sous les marques Aprilia et Scarabeo,
  • Mandello del Lario (Lecco - Italie), pour la production de véhicules et de moteurs Moto Guzzi,
  • Vinh Phuc (Vietnam), pour la production de scooters et moteurs pour le marché local et asiatique,
  • Baramati (Inde), spécialisé dans la production de véhicules pour les transports légers - scooters et fourgonnettes - 139 000 exemplaires destinés au marché indien.
  • Foshan (Chine), (Joint-Venture avec Zongshen - 45 % de part) spécialisé dans la production de véhicules pour les transports légers - scooters et fourgonnettes - 200 000 exemplaires destinés au marché chinois.

La gamme des productions du Groupe Piaggio & C. comprend les scooters, motos et cyclomoteurs dans les cylindrées allant de 50 à 1 200 cm3 sous les marques Piaggio, Gilera, Aprilia, Moto Guzzi et Derbi. Le Groupe est également présent dans le domaine des transports légers à trois et quatre roues - triporteurs et fourgonnettes - avec les gammes de véhicules commerciaux Ape, Porter et Quargo.

  • Production mondiale en 2006 : 520 500 véhicules à deux roues et 160 300 véhicules légers à quatre roues.
  • Chiffre d'affaires mondial en 2006 : 1 607,4 millions d'euros.
  • Effectifs dans le monde : 6 774 salariés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Piaggio, i conti sorridono: salgono ricavi e utile », sur La Gazzetta dello Sport (consulté le 30 juillet 2017).
  2. (it) Moteur hors-bord Moscone (trad. de Motore fuoribordo Moscone), publié le 30 avril 2015 sur le site Museo Piaggio (consulté le 9 mai 2018)
  3. « Piaggio présente Elettrica, la version électrique de sa mythique Vespa », publié le 9 novembre 2017 par Aurélie M'Bida, sur le site de L'Usine Auto (consulté le 9 mai 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]