Chemins de fer fédéraux autrichiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chemins de fer fédéraux autrichiens
(de) Österreichische Bundesbahnen
Logo de Chemins de fer fédéraux autrichiens
Logo des ÖBB depuis 2004.
Image illustrative de l’article Chemins de fer fédéraux autrichiens
Deux rames railjet en gare centrale de Vienne.

Création

Forme juridique Entreprise publique
Siège social Drapeau d'Autriche Vienne (Autriche)
Direction Andreas Mathä (CEO)
Site web www.oebb.at

Chiffre d’affaires 5,5 milliards €
Résultat net 17 millions €

Les Chemins de fer fédéraux autrichiens (en allemand : Österreichische Bundesbahnen, en abrégé ÖBB) est l'entreprise ferroviaire publique autrichienne, officiellement créée par par loi du . Ils sont notamment présentes dans les domaines du transport de voyageurs, du transport de marchandises et réalise la gestion, l'exploitation et la maintenance du réseau ferré national appartenant à l'État.

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie des Chemins de fer impérials-royals autrichiens (k.k. Staatsbahnen, kkStB) a été créée en 1884 par la nationalisation de plusieurs entreprises ferroviaires défaillantes dans les pays autrichiens (Cisleithanie) de la monarchie austro-hongroise. Intégrée auprès du ministère des Chemins de fer, la dissolution de l'Autriche-Hongrie après la Première Guerre mondiale entraînait le démantèlement de la société. En 1918, le réseau et le matériel sont partagés entre plusieurs compagnies nationales des États successeurs, dont les chemins de fer de l'Autriche allemande, renommée Chemins de fer de l'État autrichien (Österreichische Staatsbahnen, ÖStB) suite à la création de la Première République en 1919. Conformément à la loi portant adoption de la Constitution fédérale de l'Autriche (Bundes-Verfassungsgesetz, B-VG), ils opéraient sous la raison sociale de Chemins de fer fédéraux autrichiens (Österreichische Bundesbahnen) à partir de 1921.

Premier insigne des ÖBB, utilisé jusqu'en 1974.

L'entreprise a été détachée en tant que personne juridique du droit public par loi du , adoptée sur l'initiative du gouvernement d'Ignaz Seipel. En ce temps-là, l'abréviation était BBÖ pour le compte de la Oensingen-Balsthal-Bahn (OeBB) en Suisse. Jusqu'à la crise économique des années 1930, les Chemins de fer ont en effet largement contribué au développement du tourisme en Autriche. Le , une grève dans les transports générait une crise constitutionnelle au travers de laquelle le chancelier Engelbert Dollfuss paralysa le Conseil national ouvrant le chemin de l'austrofascisme. Suite à l’Anschluss de l'Autriche par l'Allemagne nazie en 1938, les BBÖ ont été intégrés à la compagnie nationale Deutsche Reichsbahn (DRG) jusqu'en 1945.

Après la Seconde Guerre mondiale le réseau autrichien était en grande partie détruit. Dans leurs efforts de reconstruction, les Chemins de fer ont accéléré l'électrification. Il fut électrifié sur certaines lignes dès 1912 puis sur la majorité des grandes lignes dans les années 1950. La dernière locomotive à vapeur en service régulier en voie normale, a été arrêtée en 1978. Plusieurs lignes à voie étroite sont exploitées par les ÖBB, la plus célèbre étant celle du chemin de fer de Mariazell (Mariazellerbahn).

Organisation[modifier | modifier le code]

InterCity des ÖBB sur la ligne du Semmering tracté par une locomotive série 1116 « Taurus ».
Le nouveau train ÖBB pour les relations nationales et internationales : le Railjet. Trois classes sont offertes à la clientèle.
Autocar de la filiale ÖBB-Postbus GmbH.

Le 1er janvier 2005, une nouvelle structure a été mise en place :

  • ÖBB-Holding AG (une holding qui donne un aperçu stratégique de la compagnie de chemins de fer) :
    • ÖBB-Dienstleistungs GmbH ;
    • ÖBB-Personenverkehr AG (transport de voyageurs) ;
    • Rail Cargo Austria AG (transport de marchandises).

Les filiales de ÖBB-Personenverkehr AG et Rail Cargo Austria AG sont :

  • ÖBB-Traktion GmbH (fourniture des locomotives) ;
  • ÖBB-Technische Services GmbH (services techniques et maintenance du matériel roulant) ;
  • ÖBB-Postbus GmbH (service automobiles).

D'autres compagnies sont liées :

  • ÖBB-Infrastruktur Betrieb AG (maintenance des voies ferrées, gares et ouvrages d'art) ;
  • ÖBB-Infrastruktur Bau AG (lignes nouvelles et rénovations) ;
  • Brenner Eisenbahn GmbH ;
  • ÖBB-Immobilienmanagement GmbH.

Matériel[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]