Endoréisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le delta de l'Okavango, au Botswana, partie la plus basse d'un bassin endoréique d'Afrique australe (image satellite).

En hydrologie, l’endoréisme (du grec ancien: endo : en-dedans, et rhein : couler) d'un cours d'eau ou d'un bassin versant est le fait qu'il ne se déverse pas dans une mer, mais est au contraire clos, retenant ses eaux (superficielles ou non) dans une cuvette fermée. Les pluies ou autre formes de précipitations qui l'alimentent ne peuvent quitter un bassin endoréique autrement que par évaporation ou infiltration.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'endoréisme, qui couvre 11 % de la surface des continents, a plusieurs causes, souvent cumulées. Il peut être la conséquence du relief (endoréisme structural), dans le cas de cuvettes fermées de toutes tailles.

Des facteurs liés au sol (infiltration importante) et au climat (forte évaporation le long des cours d'eau ou dans les lagunes) expliquent aussi que certains cours d'eau ne parviennent pas à atteindre la mer. Il s'agit alors d'endoréisme fonctionnel.

Quoique les bassins endoréiques puissent se trouver sous n'importe quel climat, ils se trouvent le plus souvent dans les milieux désertiques. Dans les régions recevant beaucoup de précipitations, l'érosion riparienne causée par l'écoulement des eaux crée généralement des chenaux de drainage (particulièrement pendant les périodes d'inondation), qui peuvent atteindre une autre partie du système hydrologique dont il fait partie, croisant la barrière entre le bassin endoréique et les environs. La mer Noire était autrefois endoréique jusqu’à ce que la mer Méditerranée brise le terrain les séparant.

Dans les déserts très chauds, l'afflux d'eau est faible, et la perte d'eau due à l'évaporation, élevée, ce qui ralentit fortement la création de systèmes de drainage. Le fait que l'écoulement des eaux soit fermé mène souvent à une forte concentration de sels et d'autres minéraux dans l'eau ; les minéraux des roches environnantes sont déposés dans le bassin et y restent lorsque l'eau qui les y avait déposés s'évapore. Les bassins endoréiques ont alors souvent des salars, qui, en raison de leur grande taille et de leur surface dure et plate, sont souvent utilisés comme piste économique, en aviation, ou pour essayer de battre le record de vitesse terrestre.

Des lacs permanents et saisonniers peuvent se former dans les bassins endoréiques. Certains bassins sont essentiellement en état de stase, le climat ayant changé, réduisant les précipitations au point où plus aucun lac ne se forme. Même les lacs permanents sont en flux constant : la plupart changent de taille et de forme pendant la saison sèche, parfois se séparant en plusieurs lacs plus petits.

Avec l'arrivée des hommes dans la région et l'expansion des villes dans les régions auparavant inhabitables à cause de la forte aridité, les systèmes fluviaux qui alimentent beaucoup de lacs endoréiques sont altérés par la construction de barrages et aqueducs. C'est ainsi que beaucoup de lacs endoréiques, particulièrement dans les pays en voie de développement, ont rétréci ces dernières années (par exemple : mer d'Aral, lac Tchad, Lop Nor), entraînant une hausse de la salinité et des substances polluantes, mettant en péril l'écosystème des lacs.

Tous les bassins fermés ne sont pas nécessairement endoréiques, notamment en milieu karstique.

Exemples[modifier | modifier le code]

Les principaux bassins endoréiques sont en azuré, les lacs endoréiques en bleu.

Afrique[modifier | modifier le code]

L'Afrique possède beaucoup de bassins endoréiques :

Amérique[modifier | modifier le code]

L'Amérique du Nord présente de nombreux cas disséminé sur l'ensemble de sa surface :

L'Amérique du Sud présente également quelques cas :

Antarctique[modifier | modifier le code]

De rares lacs endoréiques se situent en climat froid et désertique, surtout en Antarctique. Le lac Vida reste liquide malgré la température ambiante inférieure à °C, ceci résulte d'une salinité sept fois supérieure à celle de l'eau de mer. Les vallées sèches de McMurdo présentent également différents spécimens sur une zone réduite au climat particulier.

Asie[modifier | modifier le code]

La mer Morte, entre Israël et la Jordanie, est actuellement le point émergé à la plus basse altitude du globe, et l'un des lacs les plus salins.

L'Asie centrale et l'Asie de l'Ouest constituent un énorme bassin endoréique comptant plusieurs lacs endoréiques, dont :

La Chine compte également plusieurs exemples :

Europe[modifier | modifier le code]

En Europe, après la disparition de nombreux cas, il existe encore quelques lacs endoréiques :

Océanie[modifier | modifier le code]

L'Australie, très aride, abrite beaucoup de systèmes endoréiques. Les plus importants sont :

Anciens exemples[modifier | modifier le code]

Certains lacs et mers ne sont plus endoréiques, dont :

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]