Douro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
le Douro
Le Douro à Porto.
Le Douro à Porto.
Le bassin du Douro
Le bassin du Douro
Caractéristiques
Longueur 940 (dont 206 km au Portugal) km
Bassin 97 290 km2
Bassin collecteur Douro
Débit moyen 443 m3/s (à l'embouchure)
Régime pluvial océanique
Cours
Source Picos de Urbión (es)
· Altitude 2 160 m
· Coordonnées 42° 00′ 25″ N, 2° 52′ 51″ O
Embouchure Océan Atlantique
· Localisation Porto
· Altitude 0 m
· Coordonnées 41° 08′ 43″ N, 2° 52′ 51″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau du Portugal Portugal
Le fleuve Douro à Porto.

Le Douro [ˈdo(w)ɾu] (nom portugais) ou Duero (nom espagnol) est un fleuve qui prend sa source en Espagne à 2 160 m d'altitude, dans la sierra de Urbión appartenant à la cordillère Ibérique, dans la province de Sória. Il serpente à travers la Meseta pendant 612 km. Puis sur 122 km, il marque la frontière entre l'Espagne et le Portugal dans une région accidentée, sa pente s'accentue et son lit se creuse entre de hautes parois granitiques. En aval de Barca d'Alva (Figueira de Castelo Rodrigo), il devient complètement portugais sur les 206 derniers km de son cours et devient navigable avant de se jeter dans l'océan Atlantique entre les villes de Porto et de Vila Nova de Gaia (dans l'estuaire de Porto).

L'UNESCO a inscrit le 14 décembre 2001 la Région vignoble du Haut Douro dans la listes des Patrimoines mondiaux de l'humanité dans la catégorie des paysages culturels.

La vallée du Douro est bordée de vignobles réputés.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom latin, Durius, dériverait de la racine hydronymique dur-, pré-indo-européenne. Toutefois, la racine celtique *dubro (voir Douvres), en gallois moderne dwfr, 'eau', dobhar en irlandais, dour en breton, est aussi avancée, les deux explications n'étant pas incompatibles si les Celtes, qui peuplèrent une partie de la péninsule au début du IVe siècle av. J.-C., l'ont empruntée aux populations pré-établies[1]. Pour certaines catégories sociales, plus populaires, son étymologie proviendrait par ailleurs de l'or: "Rio de Ouro (D'ouro)" qui signifie "Fleuve d'or", mais cette définition n'a aucune référence historique.

Vignoble de porto dans la vallée du Douro

Utilisation du fleuve[modifier | modifier le code]

À partir du XVIIIe siècle, le Douro a joué un rôle important dans le développement de la région. Portant les « barcos rabelos », typiques embarcations à fond plat et à haute voile carrée conçues pour franchir les rapides, il assurait le transport des fruits et surtout du vin de Porto. Mais la création de routes carrossables et d'une voie ferrée qui suit la vallée a porté un coup très dur à cette activité qui ne survit que de façon occasionnelle, aux périodes de hautes eaux hivernales. Le fleuve était, avant, considéré comme le seul moyen de transport de la région.

De nos jours, on s'attache à tirer parti de la précieuse réserve d'énergie, que représente le bassin du Douro pour le Portugal et aussi l'Espagne, grâce à la construction de plusieurs barrages. En outre, des lacs de retenue permettent d'assurer l'irrigation d'environ 11 000 ha de terres cultivables. Le système d'écluses dont sont pourvus les barrages a permis la reprise de la navigation sur le Douro, favorisant ainsi l'exploitation des nombreuses ressources du sous-sol.

Caractéristiques du fleuve[modifier | modifier le code]

Le fleuve a une superficie de 18 643 km² sur le territoire portugais ce qui correspond à environ 19,1 % de son aire totale qui est de 97 603 km². En Espagne le Douro a donc 78 859 km² de superficie. Le fleuve a 897 km de longueur.

Avec la création de barrages hydroélectriques, le canal du Douro est devenu un lieu de navigation fluvial et maritime. Ces barrages ont par ailleurs, servi à la création de plages fluviales attirant locaux et touristes.

Ce fleuve est totalement ouvert à la voie maritime depuis 1990 au Portugal.

Les croisières fluviales sont donc très nombreuses dans cette région (en 2017, de nouveaux bateaux se sont implantées dans la région, offrant une visite du fleuve beaucoup plus luxueuse, avec hôtel à disposition)[2]. Et depuis 2015, on peut par ailleurs, en plus de visiter ce fleuve par voie maritime et terrestre (grâce aux trains), le traverser par hélicoptère[3].

Biodiversité[modifier | modifier le code]

Ce fleuve abrite une espèce de poisson (Squalius alburnoides) endémique de la péninsule Ibérique (Portugal et sud de l'Espagne). Cette espèce est classée vulnérable par l'UICN. Ce poisson présente la particularité d'être aneuploïde.

Le fleuve possède en Espagne et au Portugal, différents barrages servant de centrales hydrauliques.

Nombreuses sont les espèces animales présentent tout au long du fleuve, ce qui donne une diversité visuelle aux personnes réalisant des croisères. De plus les paysages sont différents les uns des autres, entre les vignobles, et les montages, en passant par les vallées de ce fleuve pour finir avec l'estuaire de Porto. C'est aussi un fleuve de pêche et une zone industrielle, avec les grands groupes de vins qui au moment des vendanges accueillent des centaines de travailleurs pour fabriquer le célèbre vin de Porto depuis plus de 2000 ans. La longue tradition de la viticulture a produit un paysage culturel d'une beauté exceptionnelle reflétant ainsi ses développements technologiques, sociaux et économiques.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Débit moyen[modifier | modifier le code]

Débit moyen mensuel (en m3)
Station hydrologique : Regua
(1933 - 1968)
Source : Douro Basin - Station: Regua UNH/GRDC
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Le Douro au cinéma[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

GeoNamesVoir et modifier les données sur WikidataNotices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • WorldCat