Lac Alakol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac Alaköl
Image illustrative de l’article Lac Alakol
Vue du lac Alaköl, photo de la NASA (le nord est en haut et à droite de la photo), Le lac Sasykköl apparaît de couleur claire en haut de la photo.
Administration
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Subdivision KazakhstanVoir et modifier les données sur Wikidata
Subdivision Kazakhstan-Oriental, Almaty
Géographie
Coordonnées 46° 08′ 42″ nord, 81° 44′ 03″ est
Type endoréique salé
Superficie 2 650 km2
Longueur 52 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Largeur 104 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude 347 m
Profondeur
 · Maximale

45 m
Volume 58,6 km3
Hydrographie
Bassin versant 68 700 km2[1]
Alimentation Emin et Uryzhar (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Durée de rétention 25,2 annéesVoir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : Chine
(Voir situation sur carte : Chine)
Lac Alaköl
Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan
(Voir situation sur carte : Kazakhstan)
Lac Alaköl

Le lac Alaköl (en kazakh : Алакөл) ou Ala-koul[2] est situé dans les oblys du Kazakhstan-Oriental et d'Almaty au Kazakhstan.

Le bassin endoréique Balkhach-Alakol est centré sur le Lac Alakol, le lac Sasykköl et le lac Balkach.

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est un lac endoréique salé. Il est situé à 347 m d'altitude et à 180 km à l'est du lac Balkhach (46° 32′ 27″ N, 74° 52′ 44″ E) à proximité de la frontière avec la région autonome ouïghoure du Xinjiang de Chine. Une zone marécageuse le fait communiquer avec le lac Sasykköl (46° 35′ 00″ N, 81° 00′ 00″ E) situé au nord-est et à quelques mètres plus haut en altitude.

Protection environnementale et conventions internationales[modifier | modifier le code]

Les îles du lac sont d'importants sites de nidification et de nourrissage pour des oiseaux aquatiques. On y trouve en particulier la rare mouette relique[3], le pélican dalmate et la spatule eurasienne.

Réserve de biosphère[modifier | modifier le code]

Le Conseil international de coordination du programme de l'Unesco sur l'homme et la biosphère, réuni à Paris du 27 au , a décidé d'intégrer Alakol au réseau mondial des réserves de biosphère[4],[5].

Site Ramsar[modifier | modifier le code]

Le lac Alakol, avec le lac Sasykkol, a été désigné site Ramsar depuis le [6].

Zone importante pour la conservation des oiseaux[modifier | modifier le code]

Les îles situées dans le lac Alako constituent une zone importante pour la conservation des oiseaux depuis 2014[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lake Alakol », sur Encyclopædia Britannica Online (consulté le 25 octobre 2009)
  2. René Grousset, L'empire des steppes. Attila, Gengis-khan, Tamerlan, Paris, Payot, (1re éd. 1938), 620 (.pdf) p. (présentation en ligne, lire en ligne), « Expéditions de Tamerlan au Mogholistan et en Ouigourie. », p. 529
  3. (en) « Relict Gull », sur Bird of Kazakhstan
  4. (en) « Alakol Biosphere Reserve, Kazakhstan », sur UNESCO, (consulté le 4 mai 2020)
  5. a et b G. Rocamora, « Les Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux en France », Colonial Waterbirds, vol. 19, no 1,‎ , p. 158 (ISSN 0738-6028, DOI 10.2307/1521835, lire en ligne, consulté le 4 mai 2020)
  6. « Alakol-Sasykkol Lakes System | Ramsar Sites Information Service », sur rsis.ramsar.org (consulté le 4 mai 2020)