Canyon sous-marin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le canyon sous-marin est une vallée sous-marine profonde (elle peut atteindre 1000 m par rapport au niveau environnant) étroite et pentue creusée dans le talus continental (cf schéma). Il peut dans certains cas entailler le plateau continental jusqu'en bord de côte : il est alors est désigné sous le terme de gouf.

Le canyon sous-marin peut être le prolongement sous-marin d'un fleuve mais il peut également avoir d'autres origines.

Il est le lieu de cheminement privilégié des sédiments arrachés au continent qui sont transportés jusqu'à la plaine abyssale. L'écoulement des sédiments, normalement relativement lent, peut s'accélérer, déclenchant de véritables avalanches qui se propagent sur plusieurs centaines de kilomètres (courants de turbidité). En 1979, un phénomène de ce type dans le canyon du Var a provoqué l'effondrement d'une digue de 300 mètres en construction le long de l'aéroport de Nice et coupé 2 câbles téléphoniques dans la plaine abyssale 100 km plus loin[1].


Schéma-plateau-continental.svg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bruno Savoye, « INSTABILITES SOUS-MARINES ETUDIEES PAR SUBMERSIBLES », sur archimer.ifremer.fr,‎ décembre 1990 (consulté le 30 août 2010), p. 7/19